Durant le mois de juin, une partie des publications de l'éditeur DC Comics arborera un logo avec le mot "Pride" sur fond arc-en-ciel afin de célébrer les fiertés LGBTQ+.

Juin, mois de la fierté

Juin est en effet le mois traditionnel des marches pour les fiertés altersexuelles. Elles prennent racine dans les émeutes de Stonewall, fin juin 1969, à New York. Après une nouvelle rafle de la police dans le bar Stonewall Inn, les homosexuels de Greenwich Village se sont opposé aux forces de police pendant deux nuits consécutives.

Ces événements ont lancés un désir d'égalité au sein de la communauté et de se structurer pour cela. En moins de six mois, deux organisations d'importance de défense des gays sont créés et en juin 1970, une première marche de commémoration des émeutes est organisée à New York, mais aussi à San Francisco et Chicago. Ce sont les premières Gay Prides qui essaimeront au fil des ans, d'abord aux États-Unis, puis dans le monde entier (en France, la première aura lieu en 1977 à Paris).

Au fur et à mesure des années, les actions et événements autour de ces Marches de la Fierté se multiplieront au point de faire du moins de juin le Pride Month, un mois dédié à la visibilité et aux luttes pour l'égalité de toutes les identités sexuelles. Une lutte qui,  si elle a connu de nombreux progrès au cours des dernières décennies, reste encore à mener sur de nombreux sujets et contre encore de nombreuses mentalités conservatrices.

Couverture de DC Pride #1 par Jim Lee et Scott Williams (DC Comics).

Une exposition longue à venir

Comme chez la plupart des éditeurs, chez DC Comics,  il aura fallu attendre les années 80 pour que le sujet de l'homosexualité soit enfin abordée frontalement, notamment avec la création du personnage d'Extraño, premier personnage ouvertement homosexuel de la firme (Millenium #2, 1988) et parodie queer du Doctor Strange.

Dans les années qui suivirent, Pied Piper, un vilain de Flash depuis les années 50, fit son coming out. Dans la série Starman de James Robinson,  il fut également établi que le Starman extra-terrestre Mikaal était lui aussi gay. Son baiser avec son amoureux Tony fut le premier montré dans une case d'une bande DC. Apollo et Midnighter, hommage au duo Superman/Batman, leur emboiteront le pas dans les pages d'Authority.

Depuis, plusieurs personnages représentant les LGBTQ+ ont fait leur apparition, comme Kate Kane alias Batwoman ou Alysia Yeoh, amie transgenre de Barbara Gordon. Et, depuis plusieurs mois, l'éditeur a officialisé la relation romantique entre les célèbres Harley Quinn et Poison Ivy. DC Comics se met donc en devoir de proposer ainsi une plus grande diversité de personnages.

Un numéro spécial porte-étendard

C'est dans ce contexte que DC Comics propose cette année des publications arborant les couleurs arc-en-ciel. Par leurs thèmes et leurs personnages, ces parutions mettent en avant la pluralité des identités et des préférences sexuelles.

Le fer de lance de cette opération sera le numéro spécial DC Pride #1, une anthologie de neuf récits, mettant en scène les personnages LGBTQ+ de DC.  Au sommaire:  Batwoman, Extraño, Midnighter, The Question (Renée Montoya), le duo Harley Quinn & Poison Ivy, Alan ScottObsidian, Jess Chambers, Pied Piper ou encore Aqualad (Jackson Hyde).  Ils sont confiés à des auteurs dont la plupart sont eux même issus de ces communautés comme James Tynion IV, Steve Orlando, Vita AyalaMariko Tamaki, Sam Johns, Danny Lore, Lisa Sterle, Sina Grace, Ro Stein, Andrew Wheeler et  Luciano Vecchio. Enfin, ce numéro verra l'introduction dans l'univers papier de DC de Dreamer, héroïne transgenre apparue dans la série TV Supergirl. C'est l'interprète de Dreamer, Nicole Maines, qui écrira ce segment illustré par Rachael Stott.

Couverture alternative "Pride Month" de Batman #109 par Jen Bartel (DC Comics)

Sous le signe de la fierté

En plus de ce numéro spécial débutera une mini-série en huit numéros mettant en scène Crush. La fille de Lobo, qui vient de quitter les Teen Titans et vient de rompre avec sa petite amie Katie, ira dans l'espace pour enfin se confronter à son géniteur, sous les bons auspices de Mariko Tamaki et Amancay Nahuelpa dans Crush & Lobo.

Le numéro du mois de l'anthologie Truth & Justice sera consacré à Batwoman par Grace Ellis (Lumberjanes; Lois Lane et le challenge de l'amitié) et Maria Laura Sanapo (Red Sonja and Vampirella meet Betty and Veronica). Enfin, un roman graphique pour jeunes adultes vient compléter le programme. Dans Poison Ivy: Thorns, Kody Keplinger (autrice du roman DUFF) et Sara Kipin (habituellement illustratrice dans l'animation) nous présentent une jeune Poison Ivy qui se méfie de tout le monde, et en particulier des hommes. L'arrivée de Alice Oh va bouleverser sa vie, lui faire retrouver la confiance et peut-être l'amour, malgré les secrets de son père.

En plus, plusieurs titres réguliers (Batman #109Harley Quinn #4, Nightwing #81, Superman #32, Teen Titans Academy #4, Wonder Girl #2, Wonder Woman #773) auront droit à leur couvertures alternatives spéciale Pride Month. Toutes ces publications arboreront un logo spécialement créé pour l'occasion, basé sur le drapeau progressif de Daniel Quasar.

Crush & Lobo #1 (sur 8) (DC Comics), écrit par Mariko Tamaki et illustré par Amancay Nahuelpa. Couvertures de Kris Anka, Yoshi Yoshitani, Christian Ward & Dan Hipp. 32 pages, 3,99 $/4,99 $. Sortie US le 1er juin 2021.

Poison Ivy: Thorns (DC Comics), écrit par Kody Keplinger et illustré par Sara Kipin. Couverture de Kipin. 192 pages, 16,99$. Sortie US le 1er juin 2021.

DC Pride #1 (DC Comics), écrit par James Tynion IV, Steve Orlando, Vita Ayala, Mariko Tamaki, Sam Johns, Danny Lore, Sina Grace, Nicole Maines & Andrew Wheeler et illustré par Trung Le Nguyen, Stephen Byrne, Skylar Partridge, Amy Reeder, Klaus Janson, Lisa Sterle, Ro Stein, Rachael Stott & Luciano Vecchio. Couvertures de Jim Lee & Jen Bartel. 80 pages, 9,99$. Sortie US le 08 juin 2021.

Truth and Justice #5 (DC Comics), écrit par Grace Ellis et illustré par Maria Laura Sanapo. Couvertures de Kris Anka et Yasmine Putri. 40 pages, 4,99 $/5,99 $. Sortie US le 15 juin 2021.

Couverture de Crush & Lobo #1 par Kris Anka (DC Comics).

DC Pride # 1 Couverture de la variante Pride par Jen Bartel;

Couverture de Poison Ivy: Thorns par Sara Kipin (DC Comics).

Couverture de Truth & Justice #5 par Kris Anka (DC Comics).

Couverture alternative "Pride Month" d'Harley Quinn #4 par Kris Anka (DC Comics).

Couverture alternative "Pride Month" de Batman #109 par Jen Bartel (DC Comics)

Couverture alternative "Pride Month" de Nightwing #81 par Travis Moore (DC Comics).

Couverture alternative "Pride Month" de Superman #32 par David Talaski (DC Comics)

Couverture alternative "Pride Month" de Teen Titans Academy #4 par Stephen Byrne (DC Comics)

Couverture alternative "Pride Month" de Wonder Girl #2 par Kevin Wada (DC Comics)

Couverture alternative "Pride Month" de Wonder Woman #773 par Paulina Ganucheau (DC Comics)

Source : DC Comics

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter