Batman/Catwoman

Tom King, l’actuel scénariste du bimensuel US Batman, ne terminera pas son passage sur la série comme il l’entendait. Celui qui avait planifié une longue histoire en 100 numéros devra finalement partir bien avant.

Il n’y a pas encore si longtemps, le scénariste était pourtant enthousiaste à l’idée d’arriver au dernier quart de son intrigue au long cours, débutée en 2016. Le numéro 75 devait donner le coup d’envoi de la saga City of Bane qui lancerait le dernier acte de son feuilleton. Il promettait même une conclusion qui marquerait le personnage pour une génération, voire plus. Un bouleversement tel que cela nécessitait que le scénariste demandât l’autorisation aux pontes de Warner et de son nouveau propriétaire, AT&T.

Pourtant, il semble que le week-end dernier, lors du Megacon d’Orlando en Floride, quelque chose ait changé. King aurait été poussé vers la sortie et quitterait donc le titre au numéro 85. L’affaire ne sera qu’une rumeur durant une bonne partie de la semaine, une fois que le site Bleeding Cool ait sorti l’histoire. CBR, The Beat et Den of Geek lui ont ensuite emboîté le pas, citant plusieurs sources concordantes. Un message cryptique de Tom King sur Twitter n’a fait qu’accentuer l’idée qu’il se passait bien quelque chose, l’auteur étant plutôt prompt, d’habitude, à détromper les rumeurs et les intox.

« Tant de messages d’affections. Vous êtes tous formidables. »

Un autre tweet de son collaborateur régulier, le dessinateur Mitch Gerads, laissa également à penser que King aurait d’autres projets dans l’avenir.

« Je sais des choses à propos de quelque chose et ça veut dire de biens meilleures choses. »

Ce vendredi,  DC Comics a bien confirmé le départ de King du titre Batman à la fin de l’année et qu’il terminerait son run dans une maxi-serie en 12 numéros, Batman/Catwoman, illustrée par son compère d’Heroes in Crisis, Clay Mann, en 2020. L’ajout de Catwoman dans le titre indique bien que le couple sera bien au centre des préoccupations du scénariste, comme c’est le cas depuis le début.  King se dit ravit de la chose, la rapprochant de la manière dont Grant Morrison avait terminé son propre run dans la maxi-série Batman Incorporated (poussé par l’arrivée de l’opération New 52, rappelons-le quand même).

Pourquoi ce revirement alors que la fin semblait si près et verrouillée ? La raison principalement évoquée serait le tassement des ventes. Alors que Batman est la série régulière de DC Comics se vendant le mieux, caracolant autour des 110 000 exemplaires commandés, les derniers numéros n’auraient pas atteints cet objectif. L’arche narrative Knightmare, plusieurs numéros tournant autour des rêves de Batman, aurait déstabilisé le lectorat. Certains pontes de DC auraient ainsi émis l’idée que le Batman de King était peut-être trop ésotérique. Rich Johnston de Bleeding Cool croit notamment savoir que Bob Harras, le rédacteur en chef de DC, n’est pas le plus grand fan de la série. De même, les retours autour de Heroes In Crisis et ses résultats en-deçà des objectifs auraient pesé dans la balance.

On peut maintenant jouer à deviner qui lui succédera. Le nom de Brian Michael Bendis circulerait comme étant le souhait principal des décideurs, qui estiment qu’il leur donnerait un Batman plus conforme aux attentes supposées du lectorat. Celui-ci a déjà tâté du personnage avec les Batman 100-page Giant de Walmart (et aussi dans une histoire du fameux Detective Comics #1000 que vous pouvez lire ici). Nul doute cependant que la liste des prétendants risque de s’allonger. En tout cas, avec le départ de King, DC annonce également que Batman reprendra un rythme mensuel en 2020. Les séries bimensuels ne se comptant plus que sur les doigts de la main, cela sonne probablement le glas de cette initiative lancée lors de l’opération Rebirth.

Batman/Catwoman

Couverture de Batman/Catwoman #1 par Clay Mann (DC Comics)

.