Si le COVID-19 nous avait déjà privé de nombreuses manifestations liées aux comics en France (Paris Manga Show, Made in Comics 2, (dont nous avait parler Jeff Breitenbach), Comic Gone), il a aussi fait fermer les portes de toutes les librairies, afin de respecter les règles de confinement nécessaires à la lutte contre le virus. Sans possibilité de vendre leurs produits, les éditeurs de BDs ont décidé de suspendre leurs publications jusqu’à nouvel ordre.

Ainsi Urban a annoncé la suspension de ses parutions prévues entre le 20 mars et le 20 avril, avec bien évidemment la possibilité d’une extension si la situation l’exigeait.  Le lancement de la ligne DC Link ou du très attendu Batman Last Knight on Earth de Scott Snyder et Greg Capullo sont donc reportés.

Chères lectrices & chers lecteurs,La situation que nous vivons est exceptionnelle. Sans visibilité sur la reprise d’une…

Posted by Urban Comics on Wednesday, March 18, 2020

 

Même chose pour Panini qui doit en plus composer avec les reports des sorties cinéma de New Mutants et Black Widow.

 

Chères lectrices, chers lecteurs,Suite à la fermeture des librairies, nous sommes dans l'obligation de repousser nos…

Posted by Panini Comics France on Wednesday, March 18, 2020

 

On peut également citer Delcourt Comics, Glénat Comics ou Hi Comics.

Malgré cette suspension, certains éditeurs proposent, pour adoucir le confinement, quelques initiatives sympathiques. Ainsi Bliss, l’éditeur français de Valiant, met à disposition gratuitement plus de 600 pages de ses titres, à lire en ligne ou à télécharger en format pdf. Delirium, depuis le 11 mars, a mis en place un système de vente par correspondance de son excellent catalogue.

Si les librairies sont fermées, des initiatives se forment pour les soutenir. Ainsi les dessinateurs Paul Renaud et Olivier Vatine proposent un sketchbook exclusif pour la librairie spécialisée Comics Zone, à Lyon. Depuis le début du confinement, le dessinateur Laurent Lefeuvre (Fox Boy) créé des couvertures du faux magazine Super Peinard pour inciter les lecteurs à rester chez eux. Chaque couverture fera l’objet d’un print destiné à une librairie qui pourra les offrir à ces clients les plus fidèles.

Rappelons que le confinement chez soi est un acte civique qu’il ne faut pas prendre à la légère. Profitez-en pour faire descendre votre PAL. Vous aurez ainsi l’occasion de la re-remplir au sortir de la crise… chez des libraires bien évidemment. Car un autre acte responsable sera alors de faire survivre cette filière si durement touchée et pourtant si indispensable.

Source : Comicsblog, Comic Box

 

 

 

 

 

 

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter