Double dose de Superman, chez Urban Comics, en ce mois d’avril. En effet, Brian Michael Bendis est arrivé en fanfare dans la maison d’édition française avec non pas un mais bien deux tomes.

Ainsi commence la série Clark Kent : Superman, qui alternera la publication des deux séries américaines Action Comics et Superman (puisqu’on sait déjà que le tome deux, prévu pour le mois de juillet, contiendra les numéros 1001 à 1006 d’AC). Le tome 0, qui contient les six numéros d’une minisérie intitulée Superman: Man of Steel, fait donc office de grande introduction au run de Bendis, qui frappe très fort avec la création d’un nouvel antagoniste : Rogol Zarr.

Ce dernier arrive alors que la famille Kent est diviséeJon étant parti pour un voyage initiatique aux côtés de son grand-père, Jor-El, et avec sa mère, Lois Kent. Clark se retrouve donc seul face à la menace que pose ce nouveau personnage. Enfin, presque. De nombreux personnages (Batman, Wonder Woman, Flash, Hal Jordan, Atom, Supergirl et j’en passe) font leur apparition à un moment ou un autre des deux volumes, l’occasion pour le scénariste de s’essayer à l’écriture des plus grands héros de la Distinguée Concurrence.

Côté dessins, Bendis s’entoure de plusieurs dessinateurs de marque pour son tome 0 :  Jason Fabok, Doc Shaner, Ryan Sook, Adam Hughes et Ivan Reis, qui est également en charge de la série principale dès le tome 1 – et qui signe par là même de nouvelles doubles pages impressionnantes pleines de personnages tous plus colorés les uns que les autres.

Kandor, Krypton, la zone fantôme, la forteresse de solitude… Beaucoup d’éléments du mythe de Kal-El passent sous la plume avisée de Brian Michael Bendis. Ce long arc narratif prend cependant rapidement un air de production cinématographique à gros budget (explosions, grandes batailles, fin du monde, héros en péril, etc.), et si ce fameux Rogol Zarr n’est pas encore utilisé à son plein potentiel, on espère le revoir très prochainement.

Sortis le 26 avril 2019 chez Urban Comics, Clark Kent : Superman Tome 0 et Tome 1 raviront les fans du personnage comme les néophytes, pourvu qu’ils aient quelques notions sur le personnage et son entourage. On y compte respectivement 192 pages pour 17,50€ et 168 pour 15,50€, la traduction est assurée par Laurent Queyssi et le lettrage par Stephan Boschat et Cyril Bouquet, du studio MAKMA. À présent, il nous tarde d’avoir le tome 2 entre les mains, histoire de savoir ce qui se passe après ce méchant cliffhanger !

Le tome 0 bénéficie d’ailleurs d’une magnifique couverture signée David Mack.