Il était revenu en 2018 pour faire l’homme-orchestre chez IDW où il cumulait les postes de président, directeur de publication et directeur créatif. Chris Ryall quitte donc ses fonctions. Il ne reste cependant pas loin d’IDW puisqu’au travers de sa structure World of Syzygy, il chapeautera les nouveaux projets des auteurs qu’il chaperonnait déjà chez l’éditeur tels que ceux d’Ashley Wood. Ryall reste également attaché à l’adaptation télévisuelle de Locke & Key en tant que producteur exécutif et restera également le responsable éditorial attitré des futures parutions de la série de Joe Hill.

Chris Ryall

Pour le remplacer, IDW a joué la carte de la promotion interne. Jerry Bennington, vice-président du développement des nouveaux produits depuis 2012, devient ainsi président d’IDW Publishing. Jud Meyers, qui était directeur des ventes globales depuis août 2019, est nommé directeur de publication. Il y apportera également l’expérience du directeur des ventes et du marketing qu’il a été chez Humanoids de 2017 à 2019. Rebekah Cahalin, anciennement directrice générale et chef des opérations à IDW Publishing, devient directrice générale et vice-présidente exécutive des opérations pour, à la fois IDW Publishing et IDW Entertainment.

MAJ 28/07/2020: The Hollywood Reporter annonce que Jud Meyers a été placé en congé administratif, seulement cinq jours après son entrée en fonction comme directeur de publication. C’est Jerry Bennington qui assurera ses fonctions en intérim.

De gauche à droite : Jerry Bennington, Jud Meyers et Rebekah Cahalin (ICV2)

Ces changements interviennent également quelques jours après que IDW Medias Holdings, la maison-mère d’IDW Publishing, ait vendu sa filiale CTM (spécialisée dans la brochure touristique) à son principal actionnaire, Howard Jonas, en échange de l’effacement des 5 millions de dollars de dettes qu’IDW devait à Jonas. IDW Medias Holdings s’enlève ainsi une sérieuse épine du pied alors que l’on sait que le groupe a perdu 26,4 millions de dollars l’année dernière, dont 5,4 millions sont issus de la branche éditoriale IDW Publishing. La crise du coronavirus n’a bien sûr pas arrangé les choses et la firme a dû licencier du personnel alors même qu’elle a bénéficié des prêts du Paychecks Protection Program (PPP).

Dans la même foulée de tous ces changements, le PDG d’IDW Medias Holdings par intérim Marc Knoller laissait sa place à Ezra Rosensaft, directeur financier de l’entreprise depuis 2018. Sans doute le signe que les finances sont le souci principal de l’entreprise actuellement.

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter