Après des années d'attente, Black Mirror revient enfin sur Netflix pour une sixième saison haletante. Et si la série d'anthologie mettant en scène les dérives potentielles des technologies modernes et futures marque les téléspectateurs, elle n'en oublie pas les actualités et notamment l'Intelligence Artificielle dernièrement. Souhaitant pousser le vice jusqu'au bout, un épisode de cette nouvelle salve a donc été écrit à l'aide de ChatGPT, comme l'a révélé Charlie Brooker auprès d'Empire Magazine. Si l'ironie peut sembler savoureuse, le script n'a pourtant visiblement pas convaincu. De quoi rassurer, nous ne sommes pas dans un épisode de Black Mirror.

"J'ai un peu joué avec ChatGPT"

Alors que se déroule en ce moment même une importante grève des scénaristes d'Hollywood afin de faire valoir leurs droits face à ce nouvel outil émergent, Brooker a voulu tenter l'expérience en proposant un épisode entièrement écrit par l'IA. Mais il semblerait que le résultat n'ait pas du tout été à la hauteur, laissant encore de beaux jours aux écrivains humains :

J'ai un peu joué avec ChatGPT. La première chose que j'ai faite a été de taper "génère un épisode de Black Mirror" et cela donne quelque chose qui, à première vue, se lit de manière plausible, mais au second coup d'œil suffit pour voir que c'est de la merde. Tout ce qu'il fait, c'est rechercher tous les synopsis des épisodes précédents et les mélanger en quelque sorte. Ensuite, si vous creusez un peu plus profondément, vous vous dites : "Oh, il n'y a pas vraiment de véritables idées originales ici".

Cette révélation a de quoi apporter de l'eau aux moulins des scénaristes qui militent contre un outil révolutionnaire mais qui fait de plus en plus parler remettant en cause le travail futur de nombreux domaines. Fort heureusement, le script n'a pas été conservé par le showrunneur mais cette anecdote lui a permis de se remettre en question, surtout avec une série comme Black Mirror :

J'étais conscient que j'avais écrit beaucoup d'épisodes où un des personnages disait "Oh, j'étais dans un ordinateur tout ce temps !". Il ne sert à rien d'avoir une série d'anthologie si vous ne pouvez pas enfreindre vos propres règles. En fin de compte, c'est juste un verre d'eau froide en pleine tronche.

L'expérience n'a pas été concluante et c'est probablement mieux comme ça. Mais comme souvent avec Black Mirror, est-ce la technologie qui pose problème ou la manière dont on s'en sert ? Après plusieurs années supplémentaires de développement, on pourrait bien s'attendre à un résultat différent et qui ne manquera de faire parler de nouveau.

La saison 6 de Black Mirror, avec Aaron Paul (Breaking Bad), Zazie Beetz (JokerDeadpool 2), Kate Mara (House of Cards), Josh Harnett (Pearl Harbour), Ben Barnes (Shadow and Bone) ou encore Salma Hayek (Desperado, Les Éternels) est désormais disponible sur Netflix.

Suivez-nous pour ne rien rater :

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter