Avengers: Endgame

Depuis le 24 avril, Avengers: Endgame est dans toutes les salles et pulvérise déjà tous les records. Conclusion des trois premières phases de l’univers Marvel au cinéma, après un Infinity War déjà énorme, l’attente fut rude, mais elle valait le coup. Le film des frères Russo se montre riche en émotions, une véritable lettre d’amour au MCU mais également aux fans.

Attention, cet article révèle des éléments de l’intrigue du film Avengers: Endgame. Ne vous gâchez pas les surprises du film si vous ne l’avez pas encore vu.

Grand moment d’Endgame, l’énorme bataille, apothéose jouissive que l’on a tous rêvé de voir à un moment ou un autre. Mais tout le monde n’y survivra malheureusement pas. Suivra une séquence déchirante durant laquelle l’ensemble des héros et amis de Tony (Robert Downey Jr) viennent lui rendre un dernier hommage. Tout le monde est présent – même Bucky (Sebastian Stan), qui a pourtant assassiné ses parents, c’est dire.

Cependant, parmi ces têtes familières, un visage nous est inconnu. Un jeune garçon. Ni au premier plan, ni même au fond. Ce n’est clairement pas un Avengers, ni même un super-héros rencontré jusqu’ici. Pas un ennemi, non plus. Qui est-ce ?

Il s’agit du jeune garçon présent dans Iron Man 3, Harley Keener. L’acteur Ty Simpkins reprend donc son rôle, six ans plus tard. Il a depuis joué dans Jurassic World et The Nice Guys. Le verra-t-on un jour porter l’armure à son tour ? Nous aurons peut-être la réponse durant la future phase 4.

D’ici là, Avengers: Endgame, au cinéma depuis le 24 avril 2019.

Iron Man 3

Tony Stark (Robert Downey Jr) et Harley Keener (Ty Simpkins).

À lire aussi

.