Alors qu’Avengers: Endgame s’apprête à débarquer dans les salles et bousculer le box-office mondial, quel sera l’avenir des frères Russo ? De quoi peut-on encore rêver alors que l’on vient de réaliser le plus gros crossover de l’histoire du cinéma ?

Les réalisateurs ont déjà évoqué leur avenir, récemment. Clairement, ils ne se voient pas revenir sur un film Marvel ou de super-héros en général. Excepté peut-être pour adapter à l’écran un crossover encore plus ambitieux : Secret Wars. En novembre dernier, Joe et Anthony Russo avait déjà cité ce grand classique de Marvel, et cette fois, l’un d’eux tente d’expliquer ce choix.

« Je réponds toujours Secret Wars, parce que c’était l’un des premiers comic books dont je suis vraiment tombé amoureux quand j’étais gamin », a déclaré Joe Russo au micro de MTV News. « Raconter des histoires de cette envergure, vous savez, je pense que c’est en partie la raison pour laquelle nous sommes si attirés par ces films-événements et ces films d’ensemble. Pouvoir gérer autant de personnages différents, tant de points de vue, et les galvaniser autour d’une même histoire, c’est vraiment irrésistible pour nous. »

Publiée en 1984, Secret Wars est une mini-série dans laquelle une grande partie des super-héros et super-vilains disparaissent soudainement. Une entité extrêmement puissante les a téléportés sur une autre planète sur laquelle ils devront s’affronter. Loin du combat annoncé des gentils contre les méchants, très vite des groupes se forment, notamment à cause de la méfiance envers les mutants.

Évidemment, avec le rachat de la Fox et l’arrivée des X-Men, des Quatre Fantastiques et de tous les personnages qui gravitent autour, un film comme Secret Wars devient aujourd’hui possible. Mais il faudra du temps pour introduire les personnages, et encore un peu plus pour que les gens s’y attachent. En gros, même si le projet se réalise, les réalisateurs ont du temps devant eux.

Du coup, est-ce que les frères Russo seraient intéressés par l’idée de réaliser entretemps un film DC ? Nous aurions pu deviner la réponse tant Joe Russo ne prend pas de risque, alors qu’il est en pleine tournée de promotion d’Avengers: Endgame et visiblement bien crevé. « Notre cerveau est tellement embué en ce moment, que je n’ai aucune idée de comment nous pourrions envisager quoi que ce soit », a répondu Joe. « Mais, vous savez, on ne dit jamais, ‘jamais’. » Hey, vous auriez imaginé James Gunn réaliser un film DC entre Les Gardiens de la Galaxie 2 et 3 ? Comme quoi, il a raison, Joe. Il ne faut jamais dire « jamais ».

Avengers: Endgame, au cinéma le 24 avril.

À lire aussi

.