Moins de 35 jours avant la sortie d’Avengers: Endgame au cinéma. Ça se rapproche très vite et pourtant, l’attente n’a jamais été aussi difficile. Donc on regarde pour la 15 345 432e fois les bandes-annonces. Puis toutes analyses des sites spécialisés. Et on s’amuse à créer des théories, comme après toute enquête bien menée. Mais si les seules images que l’on avait d’Endgame nous menaient volontairement vers de fausses pistes ?

Il devient difficile de surprendre les spectateurs de nos jours. Comment faire une grande campagne de promotion d’un film sans rien dévoiler ou peu ? Marvel Studios a trouvé la solution, il y a bien des années. Rappelez-vous les trailers de Thor: Ragnarok dans lesquels le fils d’Odin n’était pas borgne. Ou Infinity War, et cette fameuse scène dans laquelle tous les héros, Hulk compris, partaient à l’attaque. Alors peut-on leur faire confiance pour Avengers: Endgame ? La réponse est non.

Les réalisateurs Anthony et Joe Russo ont confirmé qu’ils faisaient la même chose avec Endgame, afin de préserver l’effet de surprise intacte pour le public. Joe Russo l’explique au micro d’Empire Online. « Nous avons beaucoup parlé avec le service marketing. Le plus important pour nous est de préserver la surprise du récit. Quand j’étais enfant et que j’ai vu Star Wars : L’Empire Contre-attaque à 11h le jour de son ouverture, cela m’a profondément touché, car je ne savais absolument rien de l’histoire que je voulais regarder. Nous essayons de reproduire cette expérience. »

En mai l’année dernière, les réalisateurs avaient déjà évoqué cette manière de communiquer autour des films. « Nous considérons les trailers comme une expérience très différente du film, et je pense que le public devine vite ce qui va se passer. Aujourd’hui, vous devez être très intelligent sur la façon de la faire. Il ne faut surtout pas que le public puisse vous dire tout ce qui va se passer dans le film à partir du trailer. »

Nous pouvons donc nous attendre à ce que des scènes des trailers aient été volontairement retouchées et modifiées. On vous laisse faire vos paris et deviner lesquelles. Par exemple : et si Tony Stark et Nebula ne revenaient finalement jamais sur Terre ?

Avengers: Endgame, dans les salles obscures le 24 avril 2019.

À lire aussi

.