Evil Dead 3 : L'Armée des Ténèbres

Halloween est bientôt sur nous. L’occasion pour tout un chacun de faire la fête à sa convenance, même si cela sous-entend de rester face à son écran pour un marathon de films d’horreur. En Amérique, les rediffusions télé de classiques du fantastique sont une vraie tradition, héritière des histoires de fantômes que nos ancêtres se plaisaient à conter lors de veillées.

Aujourd’hui, où que nous soyons, le cinéma d’horreur est omniprésent dans nos esprits lors de la célébration d’Halloween, que cela soit via les costumes que nous portons ou les blagues que nous nous faisons.

Le web regorge de divers Tops qui vous resserviront les mêmes films en boucles pour vous faire passer la soirée la plus terrifiante possible… Et si chez nous, Superpouvoir, nous vous proposions notre Top 5 qui sort des sentiers battus ? Avec des films moins mis en avant mais tout aussi terrifiants si vous savez y prêter attention et vous mettre dans l’ambiance ?

5. The Haunting (1963)

Si la série Netflix The Haunting of the Hill House défraye actuellement la chronique, peu savent encore qu’elle est adaptée d’un livre à succès de Shirley Jackson et qu’il a été l’objet d’une première adaptation en 1963 par Robert Wise (Le jour où la Terre s’arrêta). Considéré comme un vrai classique de la peur, ce film renommé La Maison Du Diable isole quatre personnages dans la terrifiante Hill House pour une expérience parapsychologique visant à prouver l’existence des fantômes. Lancinante et sujette à interprétation, cette adaptation très fidèle au roman se savoure dans le noir complet.

Video Thumbnail

Creepy scene from « The Haunting »(the original 1963 one)

4. The Witch (2015)

La figure de la sorcière est indissociable d’Halloween. Si elle est parfois caricaturée, le fabuleux The Witch de Robert Eggers n’est guère là pour plaisanter et remonte aux origines de la chasse aux sorcières telle qu’elle avait lieu dans les premières colonies puritaines. Une famille de fermiers excommuniés se retrouve à vivre aux abords des bois. Très vite, les enfants commencent à jouer à des jeux interdits et prétendent qu’une sorcière vit dans la forêt aux abords de leur cabane.

Un récit d’époque terrifiant et paranoïaque, un fantastique chic, des acteurs impliqués et une hantise de forêt qui ne laisse pas indifférent. Ce film fantastique renoue avec une certaine tradition du conte d’horreur et consiste en un must de l’épouvante des années 2010.

Video Thumbnail

The Witch – Bande-annonce VOST

3. La Nuit des Morts-Vivants (1969)

Il faut parfois savoir rester sur du classique. Des films de zombies, vous en aurez tout le tour du ventre mais c’est toujours au métrage séminal que vous vous devez de revenir. Cette perle offerte au genre par le regretté George A. Romero a contribué à inventer le mort-vivant tel que vous le connaissez. Le récit est simple : un groupe de survivants se réfugie dans une ferme abandonnée alors que les morts semblent revenir un peu partout à la vie. Mais dans ce microcosme social, l’entente n’est pas cordiale et avec pour seule source d’infos une télévision, la survie va s’avérer très difficile.

Pamphlet social, game-changer du film d’horreur et film d’importance au point d’avoir été classé par la bibliothèque cinématographique nationale des U.S, La Nuit des Morts-Vivants demeure une expérience de visionnage terrifiante et digne d’intérêt humain.

Et parce qu’on vous aime bien (et que le film est dans le domaine public), voici le long-métrage dans son intégralité en version sous-titrée.

Video Thumbnail

Night of the Living Dead [1968] [VOSTFR] [George A. Romero]

2. The Fog (1980)

Parler d’Halloween sans citer au moins un film de John Carpenter ? Difficile, non ? Bien sûr, au vu de l’actualité, il serait facile de vous citer son Halloween ou sa suite actuellement en salles. De même, nous aurions pu vous citer l’excellent et sous-estimé Halloween 3, qu’il n’a pas réalisé mais qui mérite une ample réhabilitation. Mais nous préférons privilégier une autre de ses oeuvre, le sublime The Fog qui met une petite ville de bord de mer en proie avec un brouillard surnaturel s’abattant sur la population locale.

Entre sa bande originale inquiétante, ses spectres retords et son inévitable message social, The Fog a toute la saveur des vieilles histoires de fantômes et se redécouvre sans cesse au fur et à mesure des visionnages tant sa mise en scène et son propos restent fascinants.

Video Thumbnail

John Carpenter’s The Fog – Trailer (HD) (1980)

1. Evil Dead 3 : L’Armée des Ténèbres (1990)

Halloween, c’est à la fois se faire peur et rire. Or, une de nos comédies fétiches est aussi un film d’horreur et de fantasy souvent cartoonesque mais irrésistible. Après avoir affronter les démons du Necronomicon dans les deux premiers Evil Dead, le truculent Ash est projeté dans le passé où il va à nouveau devoir faire face à une horde de créatures belliqueuses avec pour seules armes sa tronçonneuse fétiche et son sens acéré de la répartie.

Ce troisième volet troussé par Sam Raimi est le plus sublimement culte de sa trilogie : drôle, blindé d’humour noir, d’hommages, terrifiant… Il est tout à la fois et incarne parfaitement l’esprit d’Halloween tel qu’on peut se l’imaginer.

Video Thumbnail

Evil Dead III (L’Armée des Ténèbres) Bande Annonce France

Et vous, que regarderez-vous ce fameux soir ?

.