Batman: White Knight

Black Label est la prochaine collection auteurisante de DC Comics, laissant carte blanche aux auteurs pour donner leur version des héros classiques de l’éditeur et ce dans une totale liberté créative. Et si il y a bien une série qui répond actuellement à cette définition , c’est bien Batman: White Knight, qui laisse Sean Gordon Murphy s’amuser avec les héros de Gotham City.

Murphy le dit lui-même, si il avait attendu un an de plus, White Knight aurait été publié sous la bannière Black Label. Il n’est cependant jamais trop tard pour bien faire.

Le 9 octobre prochain, le recueil des huit numéros sera un des premiers livres publié sous le sceau de la nouvelle collection (qui accueillera en décembre une réédition d’All-Star Superman par Grant Morrison et Frank Quitely). Une intégration tardive, mais qui permettra de proposer la fameuse page qui montrait le Joker et Harley Quinn nus au lit, censurée  dans la version mensuelle.

Quelques jours après, le 26 octobre, Urban publiera la traduction française, sous deux versions : une classique en couleurs et une version augmentée, en noir et blanc.

 

Batman: White Knight

Batman: White Knight

.