Alors que les bandes-annonces de Venom: Let there be Carnage avaient laissé beaucoup de monde perplexe, Eddy et son symbiote ont battu le record du nombre d'entrées pour un premier week-end depuis le début de la pandémie.

Si Shang-Chi et la Légende des dix anneaux venait de ravir la première place à Black Widow, Venom 2 vient donc mettre tout le monde d'accord avec ses 90,1 millions de dollars engrangés pour le premier week-end d'exploitation. Un score donc qui se veut équivalent au niveau pré-pandémique. Force est de constater que la stratégie de Sony Pictures de décaler à plusieurs reprises la sortie a payé. En effet, avec le recul de la contamination, les salles de cinéma se remplissent de nouveau depuis quelques temps. Et ce succès peut également s'expliquer grâce à plusieurs facteurs qui peuvent avoir profité au film.

Attention, la suite de cet article peut contenir des spoilers.

Pour commencer, étant le second film et présentant un ennemi très attendu de l'anti-héros, Venom: Let there be Carnage avait de quoi motiver au minimum les curieux. De plus, de nombreuses rumeurs et communications officielles laissaient sous-entendre que la rencontre entre Venom et Spider-Man était en approche, augmentant forcément la hype autour du personnage. Et ce n'est pas la scène post-générique de Venom 2, qui avait fuité il y a quelques semaines en version audio uniquement, qui contredira cela.
Bien évidemment, Sony jouant gros avec ce film, la promotion avait grandement accéléré sur la fin à coup d'affiches et d'extraits vidéo.

A noter que lors du premier week-end d'exploitation il y a trois ans, Venom avait de son côté généré 80,3 millions de dollars. Une nette amélioration donc.

Venom 2: Let there be Carnage sortira dans les salles françaises le 20 octobre.

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Calendrier Cinéma