Un collectif crypto a deboursé 3 millions de dollars pour acquérir un exemplaire du fameux "scénario" de l'adaptation cinématographique qu'a voulu faire Alejandro Jodorowsky de Dune.

Durant les années 70, le réalisateur Alejandro Jodorowsky s'était lancé dans un pari fou: une adaptation cinématographique – ambitieuse et toute personnelle – du livre Dune de Frank Herbert. Pour mieux visualiser ce qu'il avait en tête et monter le budget (alors) astronomique de 10 millions de dollars dont il avait besoin, Jodorowsky avait fabriquer des storyboards reliés, des "manuscripts", montrant les dessins de productions de Moebius, H.R. Giger, Richard Corben ou encore Chris Foss. Le film ne se fera jamais, mais tout le travail de production circulera longtemps à Hollywood, irriguant une bonne partie de la S.F. cinématographique de la décennie suivante (Star Wars, Alien...). La frustration de Jodorowsky le poussera à finalement écrire son propre space-opera, la fameuse saga de l'Incal, avec le dessinateur Moebius. Les bibles du projet, dont il n'y aurait qu'une grosse dizaine d'exemplaires, sont, elles, devenues cultes et très recherchés par les collectionneurs.

À la fin de 2021, un collectif d'acheteurs en crypto-monnaie a donc réussi à se porter acquéreur d'un de ces exemplaires mis aux enchères par la célèbre maison Christie's. Ils ont dû batailler ferme face à un autre crypto-monnayeur, Soban Saqib, qui avait mis 2,9 millions de dollars sur la table et c'est donc pour trois millions de dollars (2,66 millions d'euros) qu'ils ont pu remporte le morceau. Une somme record pour un objet dont la mise à prix était entre 25 et 35 000 £ (entre 30 et 40 000 €) et qu'une précédente vente, pour un autre exemplaire, s'était adjugé à 42 500 $ (environ 37 480 €) il y a à peine trois ans. Un nouvel exemple de la surenchère actuelle en terme d'objets de collection culturels.

Il y a quelques jours, le collectif crypto, qui se fait appeller SpiceDAO*, a publier un tweet pour annoncer leur acquisition. Leur message liste les missions que se donnent le collectif: " 1. Rendre le livre public (dans la mesure permise par la loi) 2. Produire une série originale d'animation inspirée du livre et la vendre à un service de streaming 3. Soutenir les projets dérivés de la communauté "

La déclaration un peu fourre-tout laisse à penser que parce qu'ils viennent d'acquérir le livre de Jodorowsky, ils peuvent dorénavant produire une série animée tirée du bouquin. L'information fait le tour d'Internet avec plusieurs articles dénonçant le manque de discernement de SpiceDAO, accusé de confondre propriété d'une pièce de collection et propriété de droits intellectuels.

SpiceDAO a dû mettre en ligne une FAQ pour répondre au bad buzz. Dans un nouveau fil Twitter, ils expliquent qu'ils étaient parfaitement au courant de ne pas détenir les droits d'exploitation de Dune (même si des discussions ont apparemment eu lieu, sans succès). Le projet d'animation et l'obtention du livre sont deux objectifs séparés. La série animée se voudrait en effet seulement inspirée du travail de Jodorowsky. Toute l'astuce residant dans le "inspiré de", bien entendu. Le collectif serait associé avec une boîte de production, Roble Ridge Productions, qui est plutôt spécialisée dans la pub et les clips musicaux, et serait en discussion avec des producteurs et des studios d'animation.

En ce qui concerne le "manuscript" de Jodorowsky, SpiceDAO compte le faire numérisé, mais n'a pas encore communiqué sur la façon dont il compte le rendre public. Une partie d'un autre exemplaire est déjà disponible sur le Web en faible résolution, mais le collectif estime qu'il ne s'agit que d'environ 10 % du contenu du "manuscript".

Pour le site The Verge, SpiceDAO a operé là un magnifique coup de comm' (à 3 millions quand même) qui va peut-être lui permettre de réaliser ses projets. Alors, Internet a-t-il été trop prompt à se moquer de ce qu'il a pris pour un collectif de jeunes branleurs cryptomaniaques incultes ? Et est-ce que le collectif de jeunes branleurs cryptomaniaques incultes a les épaules pour pérenniser in ouvrage qui a façonné une bone partie de la SF moderne ? L'avenir le dira...

Sources: Numerama, CBR

 

* DAO pour Decentralized Autonomous Organization qui peut se traduire en "organisation autonome décentralisée". Il s'agit d'une organisation dont le fonctionnement est réglé par un programme informatique déployé sur le blockchain Ethereum. Le contrat qui relie ainsi les individus adhérents à un DAO se veut ainsi sécurisé et transparent et permet de collecter et gérer des fonds d'investissements en crypto-monnaie.

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter