Lord Neighbour

Nous avons discuté avec Tanguy Mouchot, héritier de Chott, le créateur de Fantax, précurseur des super-héros français. Il s’apprête à publier de nouvelles aventures inédites du personnage imaginé par son grand-père, à l’occasion d’un ouvrage édité grâce au financement participatif sur Ulule.

Tanguy, tu es aux commandes du projet « Fantax Renaissance », avec quelques auteurs de BD bien connus. Tu nous racontes la genèse de ces nouvelles aventures ?

La genèse est simple : comment retourner à Angoulême ? (J’avais raté celui de 2018 faute de nouveauté.) Eh bien, faisons un nouvel album ! C’est alors que j’ai contacté, en mars, Jean Depelley et Thierry Mornet pour qu’ils me dénichent une équipe de six dessinateurs susceptibles de relever ce défi : redessiner Fantax 70 ans après !

Dédicace Fantax à Angoulême

Ci-dessus : Tanguy Mouchot (assis en bas à gauche) au FIBD Angoulême dans son beau t-shirt Fantax !

Vu que ça a très bien démarré sur Ulule, est-ce qu’il y aura une vie pour Fantax, après sa renaissance ?

Oui, je l’espère. L’objectif de cet album, c’est de moderniser Fantax, et de le voir évoluer à travers le temps en vieillissant. En effet, par rapport à la plupart des super-héros, Fantax n’a pas de pouvoirs surnaturels. Il subit donc les effets du temps mieux que les autres, mais quand même… Nous espérons attirer un nouveau public, avec de la couleur et des nouveaux styles. Peut-être qu’il y aura un ou deux dessinateurs qui seront plébiscités par les lecteurs. Ce qui nous permettra, d’envisager un album complet de l’un ou l’autre.

Si tu pouvais réaliser un crossover entre Fantax et un ou plusieurs super-héros américains, tu choisirais qui ?

Tu me poses une colle car je n’y avais pas vraiment songé. Je dirai… Deadpool, pour le côté opposé dans l’allure mais tellement semblable dans l’efficacité. Il ne prend pas de pincettes…

Est-ce que tu as déjà essayé de mettre quelque chose en place dans ce genre-là, peut-être avec des personnages plus accessibles ?

Oui, ce sera le cas dans ce nouvel album. Cela faisait plusieurs années que nous parlions avec Thierry Mornet d’un crossover avec le Garde Républicain. Eh bien c’est chose faite sous la plume de Jim Dandy. Un récit qui se passe à Paris en mai 68…

Si tu pouvais choisir un superpouvoir ?

L’invisibilité !!!

Et tu deviendrais un super-héros ou un super-vilain ?

Ah… difficile à dire car on est toujours attiré par le côté obscur. Dans les jeux de rôles, j’aimais bien interpréter des persos douteux… Les super-vilains, c’est jouissif mais ils ne gagnent jamais… Alors comme je suis un gagneur, je choisis les gentils…

Ouf ! Et un super-héros de plus ! Merci Tanguy de te ranger dans le camp des bons, et félicitations pour le succès du crowdfunding de Fantax Renaissance (déjà plus de 5000€ sur les 4500 demandés, alors qu’il reste un peu plus d’un mois de campagne devant nous !

Si vous voulez participer au financement de ces nouvelles aventures de Fantax, cliquez ici.

Fantax

.