La pause hivernale est terminée pour Star Trek: Discovery et Paramount+ vient de diffuser "All In", le premier épisode de la seconde partie de la saison 4, qui va emmener l’équipage aux confins de la galaxie où un vieil ennemi de Star Trek: Deep Space Nine fait un retour surprise. Attention si vous n’avez pas vu l’épisode de la semaine de Discovery, cet article contient des spoilers.

Le thème principal de cette nouvelle saison de Star Trek: Discovery, au delà de la nouvelle menace émergente, est la reconstruction de Starfleet et de la Fédération des planètes unies dans ce 32e siècle qui a subi un énorme revers lors du Brasier, l’incident cataclysmique qui a mis la Fédération et Starfleet à terre.

Dans cet épisode, c’est un vieil ennemi de la Fédération qui (re)fait surface, il s’agit des métamorphes (les Changelings dans la langue de Shakespeare) vus dans Star Trek: Deep Space Nine. C’est dans un casino (en même temps il faut bien se détendre un peu aussi) loin des frontières de Starfleet que se rend une partie de l’équipage pour tenter de s’approvisionner en isolinium. Bref, dans ce casino, comme partout, il y a des gens malhonnêtes et tricheurs et parmi eux se trouve un métamorphe, race que l’on n’avait pas vu dans un Star Trek depuis Star Trek: Deep Space Nine, et le très célèbre Odo, chef de la sécurité de la station, magnifiquement interprété par le regretté René Auberjonois.

À l’époque de DS9, les métamorphes ont joué un rôle très important dans la guerre dévastatrice qui a opposé la Fédération au Dominion, mais le métamorphe rencontré par nos héros semble beaucoup plus inoffensif, il va même se transformer en un Tribble pour échapper à Tarka. Mais attention, un métamorphe peut en cacher d’autres et ceux-ci pourraient être plus malfaisants. Chassés du quadrant Alpha par Starfleet et ses alliés, les métamorphes ont été repoussés dans le quadrant Gamma. Mais au 32e siècle, le Dominion pourrait préparer son grand retour.

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter