Todd McFarlane a toujours eu le regard tourné du côté de l'innovation, loin des circuits traditionnels. En tout cas avec son personnage fétiche, Spawn. C'était déjà sous ce signe qu'est né le rejeton de l'Enfer dans les années 90, en même temps qu'Image Comics, avec dans l'idée de révolutionner l'industrie américaine du comic book. Ce fut aussi l'un des premiers comics entièrement colorisé par ordinateur, sous la houlette de Steve Oliff. Plus tard, il fut adapté en série d'animation pour adultes sur la prestigieuse chaîne du cable HBO.

Aujourd'hui, Todd McFarlane prépare un long-métrage en live-action Spawn, qu'il a lui-même écrit et qu'il réalisera. Ça n'a pas été facile de trouver une maison de production qui accepterait le projet, mais c'est encore une fois dû côté de ceux qui tentent l'originalité qu'il se tournera. Avec Blumhouse, studio produisant principalement des films d'horreur aux budgets modestes qui ont pourtant connu un succès incontestable (Paranormal Activity, Insidious, Pas un bruit, Get Out, Split). Mais avoir la liberté demande un prix : le budget de Spawn ne dépassera pas les 12 millions de dollars. Quand on se paie les stars Jamie Foxxx et Jeremy Renner pour les premiers rôles, ça peut vite devenir compliqué.

Reste un autre problème : comment se faire remarquer quand Marvel, DC, Sony et d'autres, sortent deux, parfois trois, films de super-héros par an chacun ? Là encore, McFarlane a bien une idée. Quelle est l'alternative au cinéma et aux réseaux de distribution habituels ? Les plateformes de streaming. Netflix en tête.

Et quand le site ComicBook.com lui demande s'il pense à ces plateformes, voire à Netflix pour distribuer le film, McFarlane répond : "Oui, à tout ça". Il explique : "Je pense que le monde évolue devant nos yeux dans notre manière de consommer non seulement du divertissement, mais même des films. Il se peut qu'un jour, lorsque vous appuierez sur un bouton, vous aurez Star Wars sur votre ordinateur sans même avoir à vous rendre au cinéma."

Ce serait évidemment un bon moyen d'attirer l'attention, d'autant que le géant du petit écran adore ce genre de projets délaissés et malmenés par le cinéma et son réseaux taillés pour les énormes productions mainstreams. Cela étant, aucune discussion n'a encore eu lieu à notre connaissance, et ni Netflix, ni Blumhouse ne se sont encore exprimés sur le sujet.

En attendant, le film Spawn débute son tournage en juin prochain, du côté de Toronto.

SpawnTodd McFarlane

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter