Todd Phillips prend enfin la parole. Un rapport du pourtant très sérieux Hollywood Reporter annonçait hier le développement d’un Joker 2 ainsi qu’une rencontre entre le réalisateur et le président de la Warner afin de parler de films traitant les origines de d’autres méchants de l’univers DC, comme Lex Luthor. Surprise, le site Deadline contredisait aussitôt ces informations. Qui a raison ? Qui doit-on croire ? IndieWire a eu une excellente idée pleine de bon sens : et si on posait directement la question au réalisateur Todd Phillips ?

Des films sur les origines de d’autres méchants DC ?

« Honnêtement, je peux vous dire qu’aucune réunion n’a eu lieu ce fameux 7 octobre », a déclaré Phillips à IndieWire. « Tout d’abord, si vous me connaissez et connaissez ma carrière, ce n’est pas mon style. J’ai déjà fait une comédie qui a eu un certain succès chez Warner, Very Bad Trip, et je ne suis pas devenu tout à coup un producteur d’usine de comédies. Bradley Cooper et moi avons une société de production chez Warner. Je suis chez Warner depuis quinze, seize ans. Nous avons tous des projets en développement à tout moment, mais pas quarante comme le prétendent certaines personnes. Je ne suis pas du genre à dire que je veux les droits de ces quarante là. J’en ai juste pas l’énergie. »

Donc, pas de réunion, ni même de projet de films sur d’autres super-vilains, comme le prétendait The Hollywood Reporter.

Joker 2 ?

« Eh bien, un film ne rapporte pas un milliard de dollars sans que l’on parle de suite », a déclaré Todd Phillips. « Joaquin Phoenix et moi avons publiquement déclaré que nous avons parlé d’une suite dès la deuxième semaine de tournage, ça nous amusait d’en parler. Mais l’article du Hollywood Reporter fait référence à d’autres choses qui sont tout simplement fausses. Je ne sais pas comment est partie cette rumeur, peut-être un assistant qui essaie de bien se faire voir auprès de journalistes. »

« Voici la vérité concernant une hypothétique suite », a déclaré Phillips. « Joaquin Phoenix et moi en avons parlé, et alors que nous étions en tournée de promo à travers le monde avec les dirigeants de Warner Bros – à Toronto, à Venise et ailleurs –, lors de dîners, ils disent : ‘vous avez pensé à…?’. Mais, en ce qui concerne les contrats, il n’y a pas de contrat pour une suite, nous n’avons même jamais approché Joaquin pour une suite. Est-ce que ça va arriver ? Encore une fois, je pense que l’article était au mieux un peu trop anticipatif. »

Si on résume, concernant un Joker 2, rien n’est réellement fermé, mais rien n’est surtout réellement prévu pour le moment. Pourtant réputé comme extrêmement sérieux, qu’est-ce qui a pu provoquer ce rapport du Hollywood Reporter ? Il semble que les sources de la journaliste Tatania Siegel (et Borys Kit qui avait donné des détails sur Twitter) seront moins sollicités à l’avenir.

Pendant ce temps, Joker est toujours au cinéma.

À lire aussi

.