Comme tous les jeux aujourd'hui, Injustice 2 a son lot d'ester eggs. Là où c'est moins courant, c'est quand ils font référence aux séries TV.

Injustice 2, sorti en mai 2017, est la suite du jeux vidéo à succès, Injustice : Les Dieux sont parmi nous, sorti en 2013. Il met en scène les personnages de DC Comics qui s’affrontent dans des combats spectaculaires. Ce qui fait que ce jeu plaît tant aux fans ? Le développement des personnages : les voix, les jeux d’acteurs, les expressions faciales, sans parler des dialogues. Par exemple, lors de chaque combat, les adversaires peuvent enclencher un « clash », et avant celui-ci, ils prononcent chacun une petite phrase qui change à chaque fois et qui est en lien avec l’histoire ou la relation qui lie les deux opposants. Ainsi, Green Arrow et Black Canary étant mari et femme dans l’univers d’Injustice, se lancent des « le perdant fait la vaisselle » ou « c’est ça que tu appelles scène de ménage ? » à tout bout de champs, pour le plus grand plaisir des joueurs.

De même, une référence à la série télévisée Green Arrow transparaît sous la forme d’un Easter Egg que les fans ne manqueront pas de remarquer. Alors que Green Arrow et Flash s’affrontent, ce dernier déclare « ça, c’est pour avoir brisé le cœur de Felicity », une phrase qui fait allusion à la relation chaotique entre Oliver Queen (Green Arrow) et Felicity Smoke, aussi appelée Olicity. Cette dernière se confie alors à Barry Allen (Flash) sur cette relation destructrice, d’où la réflexion du super-héros super rapide et il faut avouer que même si Olicity n’existe pas dans l’univers d’Injustice, la référence a clairement été appréciée par ceux qui l’ont repérée.

Il semblerait donc que les créateurs du jeu aient pris beaucoup de plaisir à le scénariser. Pour les plus curieux, voici quelques-unes des meilleures répliques du jeu :

 



50 Hilarious "Injustice 2" Clash Dialogues

50 Hilarious "Injustice 2" Clash Dialogues


Source

Suivez-nous pour ne rien rater :

DC Comics

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter