Comme chaque année,  les Eisner Awards vont récompenser la crème de la production BD américaine. Mais comme l'année dernière, la remise des prix ne se fera pas pendant la Comic-Con de San Diego, la grand messe des convention ayant été repoussée à 2022. Néanmoins, une édition virtuelle sera de nouveau organisée du 23 au 25 juillet où seront annoncés les résultats.

Cette année, le jury est composé du libraire spécialisé Marco Davanzo (Alakazam Comics, dans la ville d'Irvine, en Californie), de Shelley Fruchey, membre du bureau de la Comic-Con, de Pamela Jackson (bibliothécaire à la San Diego State University), l'artiste et éditeur Keithan Jones (The Power Knights, KID Comics), l'éducateur Alonso Nuñez (Little Fish Comic Book Studio) et l'historien Jim Thompson (Comic Book Historians). Ils ont établi la liste des nommés au travers de 32 catégories, une de plus qu'habituellement. Ces jurés ont en effet ajouté une nouvelle entrée, Best Graphic Memoir, qu'on pourrait traduire comme Meilleures autobiographies illustrées. Les BDs autobiographiques étaient jusque là classées dans la catégorie Meilleure publication basée sur des faits réels, mais les jurés ont estimé que la qualité de la production justifiait d'ajouter une catégorie supplémentaire.

Les membres du jury 2021 des Eisner Awards

Dans cette nouvelle catégorie,  on peut citer les travaux de Craig Thompson (Ginseng Roots) et Adrian Tomine (La solitude du marathonien de la bande dessinée, traduit en France  chez Cornélius). Ce dernier fait parti du petit cercle d'artistes cumulant trois nominations: Ed Brubaker, Matt Fraction, Jeff Lemire, James Tynion IV et Chip Zdarsky. Cependant, c'est Gene Luen Yang qui remporte la palme cette année avec cinq nominations,  essentiellement grâce à Superman écrase le Klan (traduit chez Urban) et Dragon Hoops (chez Kinaye).

Les œuvres les plus remarquées par le jury en 2020 sont Decorum par Jonathan Hickman et Mike Huddleston (Image Comics), The Department of Truth par James Tynion IV et Martin Simmons (Image), Dragon Hoops par Gene Luen Yang (First Second), Far Sector par N. K. Jemisin et Jamal Campbell (DC Comics), The Loneliness of the Long-Distance Cartoonist par Adrian Tomine (Drawn & Quarterly), Stillwater par Chip Zdarsky et Ramón K. Peréz (Skybound/Image), Superman’s Pal Jimmy Olsen par Matt Fraction et Steve Lieber (DC), et enfin We Only Find Them When They’re Dead par Al Ewing et Simone Di Meo (BOOM! Studios). En terme d'éditeurs, Image Comics se taille une bonne part du gâteau avec 17 nominations,  uniquement devancé par Fantagraphics (19 nominations). DC Comics en récolte 9 et Marvel, 4.

Comme souvent, les auteurs francophones sont bien représentés au sein de ces nominations. On peut ainsi citer Olivier Bocquet et Jean-Marc Rochette pour Ailefroide (Casterman), Jean-David Morvan, Severine Tréfouël et David Evrard pour leur série Irena (Dargaud), Thomas Cadène et Benjamin Adam pour Soon (Dargaud) et Thomas Cadène encore, Joseph Safieddine et Clément Fabre pour leur webcomics, BFF. Enfin, à Superpouvoir, on est très content de voir Pascal Jousselin nommé pour son Imbattable (Dupuis).

Les professionnels de la BD américaine ont jusqu'au 30 juin pour voter via le site des Eisner Awards.

Voici la liste complète des nommés cette année :

Meilleure histoire courte

  • Garden Boys” par Henry McCausland dans Now #8 (Fantagraphics)
  • I Needed the Discounts” par Connor Willumsen dans The New York Times (édition du 03 janvier 2020)
  • Parts of Us” par Chan Chau dans Elements: Earth, A Comic Anthology by Creators of Color (Ascend Press)
  • Rookie” par Greg Rucka et Eduardo Risso dans Detective Comics #1027 (DC Comics)
  • Soft Lead,” par Chan Chau
  • When the Menopausal Carnival Comes to Town” par Mimi Pond dans Menopause: A Comic Treatment (Graphic Medicine/Pennsylvania State University Press)

Meilleur one-shot/épisode indépendant

  • The Burning Hotels, par Thomas Lampion (Birdcage Bottom Books)
  • Hedra, par Jesse Lonergan (Image)
  • The Other History of the DC Universe #1, par John Ridley et Giuseppe Camuncoli (DC)
  • Sports Is Hell, par Ben Passmore (Koyama Press)
  • Stanley’s Ghost: A Halloween Adventure, par Jeff Balke, Paul Storrie et Dave Alvarez (Storm Kids).

Meilleure série régulière

  • Bitter Root, par David F. Walker, Chuck Brown et Sanford Greene (Image)
  • Daredevil, par Chip Zdarsky et Marco Checchetto (Marvel)
  • The Department of Truth, par James Tynion IV et Martin Simmonds (Image)
  • Gideon Falls, par Jeff Lemire et Andrea Sorrentino (Image)
  • Stillwater, par Chip Zdarsky et Ramón K Pérez (Image/Skybound)
  • Usagi Yojimbo, par Stan Sakai (IDW)

Meilleure série limitée

  • Barbalien: Red Planet, par Jeff Lemire, Tate Brombal et Gabriel Hernandez Walta (Dark Horse)
  • Decorum, par Jonathan Hickman et Mike Huddleston (Image)
  • Far Sector, par N. K. Jemisin et Jamal Campbell (DC Comics)
  • Strange Adventures, par Tom King, Mitch Gerads, et Evan “Doc” Shaner (DC Black Label)
  • Superman's Pal Jimmy Olsen, par Matt Fraction et Steve Lieber (DC Comics)
  • We Live, par Inaki Miranda et Roy Miranda (AfterShock)

Meilleure nouvelle série

  • Black Widow, par Kelly Thompson et Elena Casagrande (Marvel)
  • Crossover, par Donny Cates et Geoff Shaw (Image)
  • The Department of Truth, par James Tynion IV and Martin Simmonds (Image)
  • Killadelphia, par Rodney Barnes et Jason Shawn Alexander (Image)
  • We Only Find Them When They’re Dead, par Al Ewing and Simone Di Meo (BOOM! Studios)

Meilleure publication pour jeunes lecteurs (moins de 9 ans)

  • Bear, par Ben Queen et Joe Todd-Stanton (Archaia/BOOM!)
  • Cat Kid Comic Club, par Dav Pilkey (Scholastic Graphix)
  • Donut Feed the Squirrels, par Mika Song (RH Graphic/RH Children’s Books)
  • Kodi, par Jared Cullum (Top Shelf)
  • Lift, par Minh Lê et Dan Santat (Little, Brown Young Readers)
  • Our Little Kitchen, par Jillian Tamaki (Abrams Books for Young Readers)

Meilleure publication pour jeunes lecteurs (9-12 ans)

  • Doodleville, par Chad Sell (Knopf/BFYR/RH Children’s Books)
  • Go with the Flow, par Lily Williams et Karen Schneemann (First Second/Macmillan)
  • Mister Invincible: Local Hero, par Pascal Jousselin (Magnetic Press)
  • Snapdragon, par Kat Leyh (First Second/Macmillan)
  • Superman Smashes the Klan, par Gene Luen Yang et Gurihiru (DC)
  • Twins, par Varian Johnson et Shannon Wright (Scholastic Graphix)

 

Meilleure publication pour jeunes lecteurs (13-17 ans)

  • Check, Please! Book 2: Sticks & Scones, par Ngozi Ukazu (First Second/Macmillan)
  • Displacement, par Kiku Hughes (First Second/Macmillan)
  • Dragon Hoops, par Gene Luen Yang (First Second/Macmillan)
  • Fights: One Boy’s Triumph Over Violence, par Joel Christian Gill (Oni Press)
  • A Map to the Sun, par Sloane Leong (First Second/Macmillan)
  • When Stars are Scattered, par Victoria Jamieson et Omar Mohamed (Dial Books)

Meilleure publication humoristique

  • The Complete Fante Bukowski, par Noah Van Sciver (Fantagraphics)
  • Department of Mind-Blowing Theories, par Tom Gauld (Drawn & Quarterly)
  • FANGS, par Sarah Andersen (Andrews McMeel)
  • Wendy, Master of Art, par Walter Scott (Drawn & Quarterly)
  • Superman's Pal Jimmy Olsen, par Matt Fraction et Steve Lieber (DC)
  • What If We Were . . ., par Axelle Lenoir (Top Shelf)

Meilleure anthologie

  • Ex Mag, vols. 1–2, sous la direction de Wren McDonald (PEOW)
  • Guantanamo Voices: True Accounts from the World’s Most Infamous Prison, sous la direction de Sarah Mirk (Abrams)
  • Hey, Amateur! Go From Novice to Nailing It in 9 Panels, sous la direction de Shelly Bond (IDW Black Crown)
  • Los Angeles Times, sous la direction de Sammy Harkham (NTWRK)
  • Menopause: A Comic Treatment, sous la direction de MK Czerwiec (Graphic Medicine/Pennsylvania State University Press)
  • Now, sous la direction d'Eric Reynolds (Fantagraphics)

Meilleure publication basée sur des faits réels

  • Big Black: Stand at Attica, par Frank “Big Black” Smith, Jared Reinmuth et Améziane (Archaia/BOOM!)
  • Dragon Hoops, par Gene Luen Yang (First Second/Macmillan)
  • Invisible Differences: A Story of Asperger’s, Adulting, and Living a Life in Full Color, par Mme Caroline et Julie Dachez, traduit par Edward Gauvin (Oni Press)
  • Kent State: Four Dead in Ohio, par Derf Backderf (Abrams)
  • Paying the Land, par Joe Sacco (Metropolitan/Henry Holt)
  • Year of the Rabbit, par Tian Veasna, traduit par Helge Dascher (Drawn & Quarterly)

Meilleures autobiographies illustrées

  • Banned Book Club, par Kim Hyun Sook, Ryan Estrada et Ko Hyung-Ju (Iron Circus)
  • Dancing After TEN: A Graphic Memoir, par Vivian Chong et Georgia Webber (Fantagraphics)
  • Ginseng Roots, par Craig Thompson (Uncivilized)
  • I Don’t Know How to Give Birth! par Ayami Kazama, traduit par Julie Goniwich (Yen Press)
  • The Loneliness of the Long-Distance Cartoonist, par Adrian Tomine (Drawn & Quarterly)
  • When Stars Are Scattered, par Victoria Jamieson et Omar Mohamed (Dial Books)

Meilleur nouvel album

  • The Book Tour, par Andi Watson (Top Shelf)
  • Dragman, par Steven Appleby (Metropolitan)
  • Flake, par Matthew Dooley (Jonathan Cape)
  • Labyrinth, par Ben Argon (Abrams)
  • Paul at Home, par Michel Rabagliati, traduit par Helge Dascher et Rob Aspinall (Drawn & Quarterly)
  • Pulp, par Ed Brubaker et Sean Phillips (Image)

Meilleur album réédité

  • Black Hammer Library Edition, vol. 2, par Jeff Lemire, Dean Ormstom, Emi Lenox et Rich Tommaso (Dark Horse)
  • Criminal Deluxe Edition, vol. 3, par Ed Brubaker et Sean Phillips (Image)
  • Eight-Lane Runaways, par Henry McCausland (Fantagraphics)
  • Fante Bukowski: The Complete Works, par Noah Van Sciver (Fantagraphics)
  • Herobear and the Kid: The Heritage, par Mike Kunkel (Astonish Factory)
  • Seeds and Stems, par Simon Hanselmann (Fantagraphics)

Meilleure adaptation d'un autre support

  • Constitution Illustrated, par R. Sikoryak (Drawn & Quarterly)
  • Parable of the Sower: The Graphic Novel Adaptation, par Octavia E. Butler, adapté par Damian Duffy et John Jennings (Abrams)
  • Sapiens: A Graphic History: The Birth of Humankind, vol. 1, adapté par Yuval Noah Harari, David Vandermeulen et Daniel Casanave (Harper Perennial)
  • Slaughterhouse-Five, par Kurt Vonnegut, adapté par Ryan North et Albert Monteys (Archaia/BOOM!)
  • Superman Smashes the Klan, adapté parGene Luen Yang et Gurihiru (DC)

Meilleure adaptation américaine de matériel étranger

  • Altitude, par Olivier Bocquet et Jean-Marc Rochette, traduit par Edward Gauvin (SelfMadeHero). Paru initialement en France sous le titre Ailefroide Altitude 3954 (Casterman, 2018)
  • Gamayun Tales I: An Anthology of Modern Russian Folk Tales, par Alexander Utkin, traduit par Lada Morozova (Nobrow). Partiellement traduit en français sous le titre Le roi des oiseaux (Gallimard, 2020).
  • Goblin Girl, par Moa Romanova, traduit par Melissa Bowers (Fantagraphics). Traduit en français dans Toujours tout foutre en l'air (Revival, 2019)
  • Irena, Books 2-3, par Jean-David Morvan, Severine Tréfouël et David Evrard, traduit par Dan Christensen (Magnetic Press).  Paru initialement en France sous le même titre (Glénat,  2017-2020)
  • When You Look Up, par Decur, traduit par Chloe Garcia Roberts (Enchanted Lion Books). Traduction en français à paraître sous le titre Quand tu lèves les yeux (Seuil Jeunesse, 2021)
  • The Winter of the Cartoonist, par Paco Roca, traduit par Andrea Rosenberg (Fantagraphics). Traduit en français sous le titre L'hiver du dessinateur (Rackham, 2012).

Meilleure adaptation américaine de matériel asiatique

  • I Had That Same Dream Again, par Yoru Sumino et Idumi Kirihara, traduit par Beni Axia Conrad (Seven Seas)
  • I Wish I Could Say “Thank You,” par Yukari Takinami, traduit par Yukari Takeuchi (Fanfare/Ponent Mon)
  • A Journal Of My Father, par Jiro Taniguchi, traduit par Kumar Sivasubramanian (Fanfare/Ponent Mon)
  • Ping Pong, vols. 1–2, par Taiyo Matsumoto, traduit par Michael Arias (VIZ Media)
  • Remina, par Junji Ito, traduit par Jocelyne Allen (VIZ Media)
  • Spy x Family, vols. 1–3, par Tatsuya Endo, traduit par Casey Loe (VIZ Media)

Meilleure réédition patrimoniale : Strips de presse

  • The Flapper Queens: Women Cartoonists of the Jazz Age, supervisé par Trina Robbins (Fantagraphics)
  • Gross Exaggerations: The Meshuga Comic Strips of Milt Gross, par Milt Gross, supervisé par Peter Maresca (Sunday Press/IDW)
  • Krazy & Ignatz 1919-1921 by George Herriman, supervisé par RJ Casey (Fantagraphics)
  • Little Debbie and the Second Coming of Elmo: Daily Comic Strips, August 1960–September 1961, par Cecil Jensen, supervisé par Frank Young (Labor of Love)
  • Pogo The Complete Syndicated Comic Strips: Volume 7: Pockets Full of Pie, par Walt Kelly, supervisé par Mark Evanier et Eric Reynolds (Fantagraphics)

Meilleure réédition patrimoniale : Bande Dessinée

  • Art Young’s Inferno, par Art Young, supervisé par Glenn Bray (Fantagraphics)
  • Atlas at War ! supervisé par Michael J. Vassallo (Dead Reckoning)
  • The Complete Hate, par Peter Bagge, supervisé par Eric Reynolds (Fantagraphics)
  • Corto Maltese: The Ballad of the Salty Sea, par Hugo Pratt, traduit par Dean Mullaney et Simone Castaldi (EuroComics/IDW)
  • Little Lulu: The Fuzzythingus Poopi, par John Stanley, supervisé par Frank Young et Tom Devlin (Drawn & Quarterly)
  • Man and Superman and Other Stories, par Harvey Kurtzman, supervisé par J. Michael Catron (Fantagraphics)

Meilleur scénariste

  • Ed Brubaker, Pulp, Reckless (Image); Friday (Panel Syndicate)
  • Matt Fraction, Superman's Pal Jimmy Olsen (DC); Adventureman, November vols. 2–3Sex Criminals (Image)
  • Jonathan Hickman, Decorum (Image); Giant-Size X-Men, X-Men (Marvel)
  • Jeff Lemire, Barbalien, Black Hammer, Colonel Weird: Cosmagog (Dark Horse); The Question: The Deaths of Vic Sage (DC Black Label); Family Tree, Gideon Falls (Image)
  • James Tynion IV, Something Is Killing the Children, Wynd (BOOM! Studios); Batman (DC); The Department of Truth (Image); Razorblades (Tiny Onion)
  • Chip Zdarsky, Stillwater (Image/Skybound), Daredevil, Fantastic Four/X-Men (Marvel)

Meilleur artiste complet (scénariste/dessinateur)

  • Junji Ito, ReminaVenus in the Blind Spot (VIZ Media)
  • Pascal Jousselin, Mister Invincible: Local Hero (Magnetic Press)
  • Trung Le Nguyen, The Magic Fish (RH Graphic/RH Children’s Books)
  • Craig Thompson, Ginseng Roots (Uncivilized)
  • Adrian Tomine, The Loneliness of the Long-Distance Cartoonist (Drawn & Quarterly)
  • Gene Luen Yang, Dragon Hoops (First Second/Macmillan)

Meilleur artiste ou meilleur duo dessinateur/encreur

  • Michael Allred, Bowie: Stardust, Rayguns & Moonage Daydreams (Insight Editions)
  • Marco Chechetto, Daredevil (Marvel)
  • Jorge Corona, Middlewest (Image)
  • Bertrand Gatignol, Pistouvi (Magnetic Press)
  • Mitch Gerads/Evan “Doc” Shaner, Strange Adventures (DC Black Label)
  • Sanford Greene, Bitter Root (Image)

Meilleur illustrateur (peintre ou multimédia) intérieur

  • Benjamin Adam, Soon (Europe Comics)
  • Alice Chemama, The Zolas (Europe Comics)
  • Jared Cullum, Kodi (Top Shelf)
  • Decur, When You Look Up (Enchanted Lion Books)
  • Antonio Lapone, Gentlemind (Europe Comics)
  • Anand RK/John Pearson, Blue in Green (Image)

Meilleur artiste de couverture

  • Jamal Campbell, Mighty Morphin Power Rangers (BOOM! Studios); Far Sector (DC)
  • Simone Di Meo, We Only Find Them When They’re Dead (BOOM! Studio)
  • Mike Huddleston, Decorum (Image)
  • Dave Johnson, Butcher of Paris (Dark Horse)
  • Peach Momoko, Buffy the Vampire Slayer #19, Mighty Morphin #2, Something Is Killing the Children #12, Power Rangers #1 (BOOM! Studios); DIE!namite, Vampirella (Dynamite); The Crow: Lethe (IDW); Marvel Variants (Marvel)
  • Ramón K. Pérez, Stillwater (Image/Skybound)

Meilleur coloriste

  • Laura Allred, X-Ray Robot (Dark Horse); Bowie: Stardust, Rayguns & Moonage Daydreams (Insight Editions)
  • Jean-Francois Beaulieu, Middlewest (Image)
  • Gipi, One Story (Fantagraphics)
  • Marte Gracia, Empyre, X of Swords (Marvel)
  • Dave Stewart, Promethee 13:13 (comiXology); Black Hammer (Dark Horse); Gideon Falls (Image); Spider-Man #4-#5 (Marvel)
  • Matt Wilson, Undiscovered Country (Image); Fire Power (Image/Skybound); Thor (Marvel)

Meilleur lettreur

  • Mike Allred, Bowie: Stardust, Rayguns & Moonage Daydreams (Insight Editions)
  • Deron Bennett, Bear, The Sacrifice of Darkness (Archaia); King of Nowhere, Something Is Killing the Children, We Only Find Them When They’re Dead (BOOM! Studios); Far Sector, Harley Quinn: Black + White + RedMartian Manhunter (DC); Excellence (Image/Skybound); A Dark Interlude, Dark One, Relics of Youth, Resonant, Shadow Service, Vampire: The Masquerade: Winter’s Teeth (Vault); Ping Pong (VIZ Media)
  • Aditya Bidikar, Barbalien: Red Planet, Grafity’s Wall Expanded Edition (Dark Horse); John Constantine, Hellblazer (DC); A Map to the Sun (First Second); The Department of Truth, Lost Soldiers (Image); Giga, The Picture of Everything Else (Vault)
  • Clayton Cowles, Aquaman, Batman, Batman and the Outsiders, Strange Adventures, Superman: Man of Tomorrow, Superman’s Pal Jimmy Olsen (DC); Adventureman, Bitter Root, Bog Bodies, Die (Image); Reaver (Image/Skybound); Morbius, X Of Swords (Marvel)
  • Stan Sakai, Usagi Yojimbo (IDW)
  • Rus Wooton, Wonder Woman: Dead Earth (DC); Decorum, Monstress (Image); Die!Die!Die!, Fire Power, Oblivion Song, Outcast, Stillwater (Image/Skybound)

Meilleure publication périodique consacrée aux comic books

  • Alter Ego, supervisé par Roy Thomas (TwoMorrows)
  • Back Issue, supervisé par Michael Eury (TwoMorrows)
  • The Comics Blog, par Michael Cavna et David Betancourt
  • The Comics Journal, supervisé par RJ Casey, Kristy Valenti et Gary Groth (Fantagraphics)
  • PanelxPanel, supervisé par Hassan Otsmane-Elhaou
  • Women Write About Comics, supervisé par Nola Pfau and Wendy Browne.

Meilleur livre consacré aux comic books

  • American Daredevil: Comics, Communism, and the Battles of Lev Gleason, par Brett Dakin (Comic House/Lev Gleason)
  • Ditko Shrugged: The Uncompromising Life of the Artist Behind Spider-Man and the Rise of Marvel Comics, par David Currie (Hermes Press)
  • Drawing Fire: The Editorial Cartoons of Bill Mauldin, supervisé par Todd DePastino (Pritzker Military Museum & Library)
  • The History of EC Comics, par Grant Geissman (TASCHEN)
  • Invisible Men: The Trailblazing Black Artists of Comic Books, par Ken Quattro (Yoe Books/IDW)
  • Masters of British Comic Art, par David Roach (2000AD)

Meilleure étude universitaire

  • Comic Art in Museums, supervisé par Kim A. Munson (University Press of Mississippi)
  • Comic Studies: A Guidebook, supervisé par Charles Hatfield et Bart Beaty (Rutgers University Press)
  • The Content of Our Caricature: African American Comic Art and Political Belonging, par Rebecca Wanzo (New York University Press)
  • Webcomics, par Sean Kleefeld (Bloomsbury)
  • Who Understands Comics: Questioning the Universality of Visual Language Comprehension, par Neil Cohn (Bloomsbury)

Meilleur maquettiste

  • Chasin’ the Bird: Charlie Parker in California deluxe edition, conçue par David Chisholm et Tyler Boss (Z2 Comics)
  • [email protected]: The Complete Digital Doonesbury, par G.B. Trudeau, conçue par George Corsillo et Susan McCaslin (Andrews McMeel)
  • J & K, conçue par John Pham (Fantagraphics)
  • The Loneliness of the Long-Distance Cartoonist, conçue par Adrian Tomine et Tracy Huron (Drawn & Quarterly)
  • Original Art: The Dan Clowes Studio Edition, conçue par Daniel Clowes (Fantagraphics)

Meilleur comics numérique

  • Friday, par Ed Brubaker et Marcos Martin (Panel Syndicate)
  • Genius Animals ? par Vali Chandrasekaran et Jun-Pierre Shiozawa.
  • Gentlemind, par Juan Díaz Canales, Teresa Valero, et Antonio Lapone, traduit par Jeremy Melloul (Europe Comics)
  • Promethee 13:13, par Andy Diggle et Shawn Martinbrough (comiXology Originals/Delcourt)
  • Olive, par Véro Cazot et Lucy Mazel, traduit par Jessie Aufiery (Europe Comics)
  • Soon, par Thomas Cadène et Benjamin Adam, traduit par Margaret Besser (Europe Comics)

Meilleur webcomic

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter