Tels les super-héros sur lesquels nous écrivons régulièrement, nous avançons masqués derrière nos écrans et restons toujours dans l'ombre de l'information. Pas de super-vitesse, de lasers tirés par les yeux ou de super-vilains à combattre la nuit mais notre passion commune nous anime au quotidien pour vous, chers lecteurs. C'est pourquoi nous voulons nous dévoiler un peu plus en vous présentant régulièrement chaque membre derrière Superpouvoir.com, ses attentes, ses coups de cœurs et ses indispensables.

Pour commencer, Nico s'est prêté au jeu des questions / réponses et vous ouvre les portes de sa bat-cave.

Bonjour Nico, pour nos lecteurs peux-tu te présenter en quelques mots ?

Bonjour ! Alors moi c'est Nicolas Duverneuil (mais pour être honnête, Nicolas, il n'y a que ma femme qui m'appelle comme ça pour me faire comprendre que j'ai fait une connerie), co-fondateur de Superpouvoir.com, geek (professionnel même) et éleveur de sidekicks.

D'où t'est venu cette passion geek et le désir de créer Superpouvoir.com ?

Tu as posé la question qu'il ne fallait pas... c'est parti pour un roman !
Je suis né en l'an de grâce 1993 (à dix ans près) et j'ai donc grandi à une époque avec moins de chaînes de télé et donc bien plus de rendez-vous fixes (le Club Dorothée en tête). J'ai grandi avec les Tortues Ninja, les Transformers, Musclor et j'en passe. Et étant disons plus naturellement sensible à la culture geek qu'aux jeux extérieurs avec les copains, j'ai davantage baigné là-dedans. Là dessus on ajoute les vacances chez les grands parents chez qui l'activité principale était de regarder le grand-père enchaîner les siestes, ce qui m'a amené à une autre activité pour m'occuper : aller chez le libraire. Là je dépensais une grande partie de mon argent de poche dans les albums reliés (je crois que ça s'appelait comme ça) de Strange et compagnie (ceux avec le dos rouge et blanc de mémoire). Et je pense que c'est là que j'ai vraiment commencé les comics. Puis il y a eu la Saga du Clone de Spider-Man. On aime ou pas, mais personnellement je l'ai bien suivie. Ce qui a impliqué d'acheter plusieurs titres que j'ai finalement continués. Et à coup de crossovers, on se retrouve à suivre un quantité importantes de séries.

Maintenant pour ce qui est de Superpouvoir.com il faut savoir que j'ai appris à développer tout seul (pour finir avec un diplôme et en faire mon métier). À l'époque, je voulais voir comment créer un site web. J'étais un gros consommateur d'Internet, mais j'avais besoin de voir ce qu'il y avait sous le capot. Donc quand j'avais quelque chose comme 16 ans, j'ai créé mon premier site. Pas très longtemps après, j'ai tenté l'expérience forum. C'était surtout par curiosité technique. À aucun moment je n'avais imaginé que mon forum, XTC2.net, deviendrait alors la plus grosse communauté comics de l'époque. Ensuite, après quelques divergences et un léger ras-le-bol de devoir faire la police auprès de mecs qui avait dix ou quinze ans de plus que moi, j'ai laissé les clés à un autre. XTC2 est devenu Buzz Comics. J'avais sympathisé avec Edmond Tourriol qui m'a proposé de remonter quelque chose et de passer un cran au dessus avec des intervenants pro (traducteurs, personnes travaillant chez les éditeurs, ...). Et c'est ainsi qu'est né Superpouvoir.com en 2004. J'avais alors 21 ans et un nouveau site à succès au compteur. Une belle aventure dont je me suis éloigné un temps pour me consacrer à ma famille, mais nous avons fini par nous la jouer phénix sous la forme du site que vous connaissez aujourd'hui en relançant la machine avec Ben Basso.
Et petite parenthèse : l'équipe de Superpouvoir grandit et franchement, ça me rend fier. Je côtoie grâce au site des personnes cool et passionnées et ça me rappelle le plaisir que j'ai eu aux débuts du forum en voyant cette communauté grandir et échanger. C'était grisant d'être à l'origine de ce lieu de rencontre, et ça motive pour continuer et aller bien plus loin.

Quel regard portes-tu sur l’actualité cinéma/séries/comics ?

Je pense qu'on peut aujourd'hui dire que la culture geek est rentrée dans les mœurs. Tout le monde se revendique geek pour tout et rien à notre époque. J'entends parfois des trucs comme "je suis geek parce que je suis fan de séries, je regarde Grey's Anatomy et plein d'autres trucs", ça me fait un tantinet marrer, mais je comprends. Et donc on est passés d'une sorte de niche souvent regardée de haut à un rouleau compresseur sociétal. Cela amène de belles surprises mais également des productions qui te donnent l'impression d'être juste un robinet à fric. C'est le jeu.
Et pour être honnête, cette période m'éclate, forcément, et en même temps je me demande chaque année quand cette "mode" prendra fin. On a eu les westerns, les slashers, les buddy movies, les teen movies, les comédies romantiques, ... mais rien ne dure éternellement. J'ai dans l'idée que nous reviendrons sans doute un jour à des productions plus indé et/ou ponctuelles et que le calendrier ciné ne sera plus rythmé par les sorties de blockbusters geeks. Nous retournerons peut-être dans un âge sombre où nous aurons perdu ce sex-appeal difficilement gagné et où je devrais ranger tous mes t-shirts à l'effigie de super-héros par crainte que mon fils ait honte de moi (pour d'autres raison que le refus de lui avoir acheté un scooter).
Oh et il y a un truc qui me fait sourire depuis quelques années (sans moquerie) : Si un(e) trentenaire (et quelques) te dit être "fan de Marvel", tu as de fortes chances qu'il s'agisse des comics. Mais quand mes collègues/potes moins âgés me disent l'être et que je tente de savoir ce qu'ils lisent, ils bottent généralement en touche en m'expliquant qu'ils n'ont jamais lu un seul comics de leur vie, mais que par contre ils ont vu tous les films Marvel. Et je réalise que c’est sans doute un de défis côté Marvel Studios : satisfaire les fans ciné tout en faisant du fan service pour les comicseux qui peinent à se défaire de leur culture papier quand ils regardent un film. On a dépassé le stade de l’adaptation, et c’est tant mieux.
Et pour ce qui est des comics justement, je passais ma vie dans les comic shops jusqu'à ce que la paternité m'impose de changer mes habitudes. Budget et espaces libres en baisse, donc il a fallu faire un choix. J'ai tenté de suivre autant que je pouvais, acheté des comics en version numérique, mais malheureusement pas autant que je ne le voulais. Mais pour ne rien vous cacher, la fièvre est en train de me reprendre...

Tu recommences à bouquiner, chiner, collectionner ? 

Yep, un peu beaucoup de tout ça. Pour tout vous dire, rencontrer Quentin et Marjorie de l'Antre du Couple DC Comics (deux perles, sincèrement, qui en plus ont le bon goût d'animer la chronique Trésor de Collectionneurs) m'a donné envie de remettre le nez dans ma petite collection de comics. Là je me suis rendu compte que j'avais quelques trucs sympas, que ce soit au niveau des histoires/personnages ou de la valeur de certaines pièces. Et ça a fini par me donner envie de m'y remettre plus sérieusement.

Si tu ne devais emporter qu’un seul comics sur une île déserte, ce serait lequel ?

Excellente question. Et je ne suis pas certain d'avoir de réponse. Mais si je ne réfléchis pas, le premier qui me vient à l'esprit c'est "La Planète des Symbiotes". C'est loin d'être une perle, mais je ne sais pas, un bon souvenir d'ado. Spider-Man, Scarlet Spider, Venom, Carnage... Ça m'avait comblé à l'époque (j'avais 14 ans). Je ne parlerai pas de Madeleine de Proust, mais pas loin je pense.

En tant que pro de l’informatique, on imagine que ton personnage préféré doit être Iron Man ou Cyborg ?

Alors ouais, j'adore Iron Man et tout ce qui tourne autour évidemment. Là encore, il a tout pour contenter le petit garçon qui qui occupe la moitié de mon cerveau. Et pour l'adulte, il y a énormément de thèmes abordés avec le personnage, enfin surtout au niveau de Tony Stark. Pour l'anecdote, il y a quelques années, j'avais même commencé à développer mon propre Jarvis (version MCU) parce que merde, c'est la classe quand même. Encore un truc que je n'ai jamais pris le temps de finir...

Mais malgré ça, non, il n'est pas mon personnage préféré. Une fois de plus, sans trop réfléchir, les premiers qui me viennent à l'esprit sont Deadpool et Scarlet Spider.

Deadpool, parce que j'aime les anti-héros, les personnages non-manichéens qui flirtent avec le bien et le mal. Et même s'il n'y a pas eu que des réussites, il y a eu plusieurs histoires qui ont permis de gratter sous sa surface rongée par la maladie. Quant à Scarlet Spider, je vais me faire huer, mais j'avais donc beaucoup aimé la Saga du Clone (oui, je sais...). Et ce Spider-Man qui n'était pas Spider-Man, c'était top. Ben Reilly pouvait faire et être ce que Peter Parker s'interdisait. Puis là encore, j'avais 13 ou 14 ans et je ne sais pas, j'adorais son costume (celui avec le sweat à capuche bleu). Détail peut-être idiot, mais à cet âge, ça joue. De là à y voir un léger fétichisme des costumes rouges...

D'ailleurs que ce soit pour l'un ou l'autre, je me suis récemment offert leurs premières apparitions respectives (le New Mutants #98 et le Web of Spider-Man #118). Il y a évidemment d'autres personnages qui m'ont marqué, intéressé, etc. mais c'est ce qui me vient à l'esprit.

Scarlet Spider affronte Spider-Man

Quelle est ta lecture du moment ? Et ta série du moment ?

En ce moment ? Hum, je tente de rattraper mon retard. Après avoir vu la série The Umbrella Academy, j'ai pu découvrir la version papier grâce à mon pote Edmond. Sinon, j'essaie de rattraper mon retard quand je peux et que je suis inspiré. Et côté série, j'en regarde beaucoup (trop) en ce moment. Difficile de dire laquelle sort du lot. Et les nouveaux formats à coup de six à dix épisodes fait qu'on passe de l'une à l'autre assez rapidement.

Et qu'en as-tu pensé de The Umbrella Academy ? Tu trouves que l'adaptation live colle au ton décalé du comics ? 

C'est aussi proche que différent en réalité. J'aime les deux, mais pas pour les mêmes raisons. L'ambiance donnée par le style de Gabriel Bá dans le comics est assez particulière. J'aime ce visuel, j'aime les libertés qu'ils s'autorisent sur papier au niveau de l'histoire, des personnages, des dialogues, de la violence, etc.
La série de son côté, est bien plus dans la retenue, plus édulcorée (quoi que), ce qui est presque normal, logique. Mais là ce sont les acteurs qui prennent le dessus. Tout n'est pas parfait, mais pour le coup le cocktail est plutôt bien fait. Mention spéciale pour Robert Sheehan (Klaus) que j'avais découvert et adoré dans la série Misfits.

Team Justice League ou Team Avengers ?

Comics : Justice League. Je pense qu'en grandissant, j'ai fini par avoir une nette préférence pour l'ambiance côté DC Comics.
Ciné : Avengers. J'aime ce que Kevin Feige a créé, cet univers et ce côté It's all connected cher à Joss Whedon.

Poufsouffle ou Serdaigle ?

Après avoir un peu révisé, je dirais Serdaigle parce que la curiosité fait partie de leurs qualités requises. Mais j'aime bien Poufsouffle parce que... bah parce que ça sonne bien quand même comme nom.

Quelle série et/ou film t’a marqué dernièrement ?

Alors là... difficile de répondre. Je crois que ça fait un bail qu'il n'y a pas eu de série ou de film qui m'ont fait lâcher un "waouh". The Umbrella Academy a été une belle surprise. En revanche, plus ancienne, il y a Orphan Black qui m'avait tenu en haleine. Pas parfaite, mais Tatiana Maslany y est bluffante. Tu peux avoir en même temps à l'écran plusieurs de ses personnages et presque oublier que c'est la même actrice qui les interprète tous. Son langage corporel, son regard, son phrasé... Elle changeait tout, un vrai caméléon.

Tatiana Maslany interprètera Jennifer Walters alias She-Hulk

Parmi les prochaines sorties, quelles sont celles que tu attends le plus ?

Vu ce que je viens d'écrire, je dirais She-Hulk côté séries. Avec Tatiana Maslany qui joue She-Hulk j'espère voir son jeu exploité au mieux.

Son casting permettrait effectivement de mettre en avant les deux facettes du personnage. Surtout en face de poids lourds comme Tim Roth (Emile Blonsky aka l'Abomination) et William Hurt (le Général Thunderbolt Ross)...

Dans Orphan Black elle pouvait être sérieuse, drôle, dure, douce, violente, folle, concentrée, volage, fragile, badass, ... elle était tout, tout le monde. Naïvement et en pseudo-fan boy, je me dis que c'est sans doute ce qui a séduit les décideurs côté Marvel Studios.
Dans la série à venir, j'imagine qu'en tant que Jennifer Walters, avocate de métier, elle aura à jouer un personnage plutôt sérieux (à moins qu'ils ne se la jouent Ally McBeal, série complètement barrée, et dans laquelle j'ai d'ailleurs découvert à l'époque Robert Downey Jr., excellent dans la quatrième saison), tout en explorant potentiellement son quotidien peut-être plus léger. En tant que She-Hulk, elle pourra redonner dans le badass, l'humour, etc. En résumé, et j'espère ne pas me tromper, elle est la candidate parfaite pour jouer un personnage multi-facettes qui nécessite une palette de jeu assez large. Et c'est ce genre de choses que j'ai envie de voir à l'écran. She-Hulk est différente de son cousin avec lequel tu as soit Bruce Banner, soit Hulk (sauf avec Prof. Hulk mais c'est autre chose encore). Là on devrait, si tout se passe bien, avoir un personnage bien plus complexe et nuancé.

Quel est le film que tu pourrais regarder en boucle sans jamais t’en lasser ?

Kiss Kiss Bang Bang de Shane Black. J'aime à peu près TOUT dans ce film. L'histoire, la réalisation, l'ambiance, l'humour, le jeu des acteurs... Robert Downey Jr. y est génial. Résultat, j'ai beaucoup aimé Iron Man 3 que j'ai tendance à décrire comme un Kiss Kiss Bang Bang sur fond de super-héros.

Kiss Kiss Bang Bang de Shane Black avec Val Kilmer et Robert Downey Jr.

Iron Man 3 est l'un des films les plus contestés du MCU. Tu regrettes ce traitement et notamment le faux Mandarin ? 

Si on compare au premier Iron Man, Iron Man 2 a été une bien plus grande déception que le troisième. Maintenant, je l'ai dit, l'association Shane Black/Robert Downey Jr., je suis client. Très client. Alors oui, le film était plus léger etc. mais pourquoi pas. Captain America : Le Soldat de L'hiver était plus un film d'espionnage que de super-héros par exemple. Alors pourquoi Iron Man 3 ne pourrait pas être un film d'un autre type encore ? Après oui, on pourrait critiquer énormément de choix faits, mais merde, ce sont des films, des divertissements, ça ne va pas plus loin. Le spectacle est au rendez-vous, le scénario n'est pas pire que d'autres films, ou même comics... C'est un truc que j'adore et qui m'horripile à la fois chez les fans : on a l'impression qu'ils jouent leur vie à chaque sortie de film. Personnellement j'ai passé un bon moment, et ça me va très bien comme ça.

Pour ce qui est du Mandarin, qu'on aime ou pas, j'ai trouvé assez malin qu'il ne soit qu'un homme de paille et je ne cache pas que ce cher Trevor (Ben Kingsley) m'a bien fait marrer. Je reconnais qu'avoir un vrai bon méchant charismatique comme le Mandarin qu'il jouait face à la caméra aurait été vraiment génial, mais bon.

Maintenant, je suis curieux de voir si/comment ils vont intégrer ça dans le film Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux.

Quel est le film ou la série que tout le monde a détesté mais que tu as aimé en secret ?

J'ai cette fâcheuse tendance à apprécier des films ou séries que tout le monde critique. Je suis bon public au point d'avoir une sorte de grosse case "divertissement" dans laquelle je "range" les films pour lesquels je n'ai pas d'attente particulière. Enfin j'ai quand même des limites évidemment. Rien qu'à repenser au Catwoman de Pitoff avec Halle Berry, j'ai des hauts le cœur. Maintenant si je vais chercher loin dans mes souvenirs, il y a peut-être Daredevil avec Ben Affleck. Alors ouais, j'ai récemment tenté de le regarder de nouveau, et clairement ce n'est pas une réussite. Mais à l'époque, j'entendais tout le monde s'acharner dessus alors que là encore, j'avais passé un moment pas trop vilain.
Ah mais si, je suis bête ! La dernière trilogie Star Wars. Je ne dirais pas que je n'ai pas compris pourquoi elle a été autant critiquée, mais ça m'est totalement passé au dessus pour être honnête.

Question rituelle du site : si tu avais un super pouvoir, ce serait lequel ?

L'omnipotence ? Sinon un bon facteur auto-guérisseur ou une super-force.

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter