Captain Marvel (Brie Larson)

Vous commencez à connaître le principe. À chaque nouveau film du Marvel Cinematic Universe, deux séquences post-génériques : une qui a de la gueule et l’autre censée nous faire rire – supposément. Il en va de même pour Captain Marvel. Alors qu’après avoir fait la connaissance de Carol Danvers, l’intégralité des fans ont déjà le regard tourné vers Avengers: Endgame et l’inévitable confrontation de la guerrière avec le Titan Fou Thanos, examinons ces deux nouvelles surprises qui vous ont attendu en fin de générique.

Rappel : cet article contient des spoilers majeurs concernant le film Captain Marvel.

Captain Marvel – Description de la première scène post-générique :

Quartier général des Avengers, après le claquement de doigt de Thanos dans Infinity War. Dans une vitrine protectrice, le bipeur que Nick Fury a laissé tomber après être parti en poussière cesse de fonctionner. Pendant ce temps, Steve Rogers et Black Widow décomptent les pertes terriennes qui ne cessent de grimper. Les deux héros sont abattus, la mine grise. Soudain, Rhodey (War Machine) vient les avertir que le bipeur s’est arrêté. Le trio interroge Bruce Banner qui, après avoir étudié le dispositif, n’a aucune idée de jusqu’où s’étend la portée du message. La méfiance s’installe. Tout à coup, Black Widow se retourne et tombe nez à nez avec Carol Danvers, plus âgée. Manifestement sous le choc, la super-héroïne pose une question : « Où est Nick ? »

La rencontre avec les Avengers se fait donc plus tôt que nous l’avions espéré et si cette brève réapparition de Carol prouve quelque chose, c’est que le claquement de doigts de Thanos a dû également causer d’énormes dégâts de l’autre côté de l’univers.

Captain Marvel (Brie Larson) face à Black Widow (Scarlet Johansson)

Captain Marvel (Brie Larson) face à Black Widow (Scarlet Johansson)

Captain Marvel – Description de la seconde scène post-générique :

Nous sommes dans le bureau de Nick Fury, dans les années 90. Le chat Goose, en réalité un Flerken (créature capable d’avaler n’importe quoi pour se défendre) monte sur le bureau et est soudain pris d’une envie de vomir une boule de poil… qui n’est autre que le Tesseract, une des Pierres d’Infinité qu’il avait ingurgitée dans le film et qu’il dégobille allègrement avant de se lécher le museau.

Une petite scénette qui n’a pour seul intérêt que de remettre le Tesseract à sa place au S.H.I.E.L.D. pour que les événements du premier Avengers puissent bien se produire. Elle aura aussi le mérite d’amuser les fous de félidés qui trouveront du kawaï même dans les aspects les plus immondes de nos amis les greffiers.

Qu’avez-vous pensé de ses deux séquences cachées ? Que la première rencontre entre les Avengers et Captain Marvel se fassent dans une scène post-générique, n’enlève-t-elle pas de l’intérêt à l’événement ? Les scènes post-génériques sont-elles devenues inévitables pour que les spectateurs puissent suivre ?

Réalisé par Ryan Fleck et Anna Boden, Captain Marvel, actuellement dans les salles.

Goose le chat de Captain Marvel

« Les chats, c’est vraiment des branleurs. » LES NULS

À lire aussi