Onze jours que Bloodshot est sorti au cinéma aux USA et partout ailleurs. Ou du moins, où c’était possible, ce qui finalement concerne très peu de pays. Le film n’a d’ailleurs pas eu droit à une sortie en France, les salles de cinéma étant tous fermés en raison des restrictions de sécurité liées à la pandémie de COVID-19. Difficile dans ces conditions de rentabiliser le film, et comme Warner, Disney et d’autres studios, Sony a donc pris la décision de le sortir déjà en VOD.

Ainsi, après moins de deux semaines d’exploitation en salles, Bloodshot sera déjà disponible aux USA pour moins de vingt dollars sur toutes les plateformes de Vidéos à la Demande dès ce 24 mars.

Ce même jour, Birds of Prey (et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn) subira le même sort, ainsi que The Gentlemen, Dolittle, tandis qu’Universal met en place une location exceptionnelle pour The Invisible Man, The Hunt et ses autres productions normalement à l’affiche.

Concernant les plus gros blockbusters de l’année, les studios ne sont pas prêts à les sacrifier et sont prêts à les repousser de plusieurs mois (comme pour le prochain James Bond), voire d’un an (comme le prochain Fast and Furious). Il ne faut donc pas s’attendre à une sortie en VOD aussi brutal pour Black Widow et Wonder Woman 1984, par exemple.

Quant à Bloodshot, nous lui souhaitons un joli succès sur le petit écran.

À lire aussi

.