The Batman est enfin au cinéma et à peine sorti, ses divers easters eggs sont décortiqués tout azimut par des fans majoritairement conquis qui attendent déjà des nouvelles concernant une potentielle suite – dont on ne doute quasiment pas qu'elle verra le jour.

Toutefois, une scène toute particulière est venue apporter son lot de théories concernant la suite de The Batman, nous éclairant peut-être même sur la présence à venir d'un personnage culte de la mythologie du Chevalier Noir.

Attention, les lignes qui suivent dévoilent des pans importants de l'intrigue de The Batman. Prière de ne pas poursuivre votre lecture si vous souhaitez ne pas être spoilé(e).

Après que le Riddler ait été enfermé à Arkham, le criminel se désole de son échec en poussant des gémissements dans sa cellule. Son désespoir ne laisse pas indifférent un autre occupant de l'asile, situé dans la cellule voisine. Ce dernier apaise le Riddler et relativise son échec à faire exploser Gotham. D'une voix rauque et nasillarde à la fois, l'individu se désole d'avoir été lui-même pris pour "un clown" et assure à Edward Nashton que les gens adorent les come-backs, sous-entendant par là qu'il lui sera à nouveau possible de revenir s'en prendre à Gotham à l'avenir. Là-dessus, l'inconnu, dont on entrevoit les yeux et une peau légèrement squameuse à travers la minuscule trappe de la porte, pose une énigme au Riddler : "Moins on en a, plus ils ont de la valeur". Réponse que devine le criminel avec amusement : "Des amis". L'individu se fend alors d'un rire doucement maniaque, rejoint par le Riddler.

Nommé au générique de fin comme le "Unseen Arkham Prisonner" (Prisonnier inconnu d'Arkham), cet individu mystère (ou pas) est joué par le comédien irlandais Barry Keoghan (vu l'an dernier dans le rôle de Druig dans Les Eternels du Marvel Cinematic Universe) dont la rumeur prétend depuis quelques temps maintenant qu'il incarne ni plus ni moins que le Joker dans le film. Si Matt Reeves s'est récemment exprimé sur une scène coupée au montage impliquant ce personnage non-nommé (et qui sera selon lui ajoutée aux bonus de la version vidéo), cette séquence ne fait que renforcer la thèse selon laquelle le clown prince du crime a déjà bel et bien été arrêté par Batman (ou le GCPD) au cours des deux premières années d'activité du héros (ou avant).

A moins qu'il ne s'agisse d'un leurre, même si tous les indices concordent à identifier ce personnage comme étant le Joker (l'emploi du terme "clown", le rire, la peau abîmée...), une future association entre les deux criminels semble se profiler, un peu à l'instar de ce qui a été présenté dans l'arc "La Guerre des rires et des énigmes" de Tom King, source d'inspiration partielle des scénaristes pour ce premier film. Difficile de savoir si les personnages seront réintroduits immédiatement dans la suite de The Batman, ou s'il en sera fait mention dans les séries HBO Max dérivées du film de Reeves et actuellement en production – consacrées respectivement au GCPD et au Pingouin. Reste que si introduire le Joker est un choix somme toute logique, il renvoie immanquablement à la fin de Batman Begins qui annonçait alors The Dark Knight. De fait, le choix de faire du Joker le méchant du second film pècherait beaucoup en originalité, là où Reeves pourrait introduire des vilains inédits. Dans de récentes interview, le réalisateur confiait vouloir présenter une version réaliste de Mister Freeze et Robert Pattinson d'introduire la Cour des Hiboux.

Que pensez-vous de ce caméo dans The Batman ? Pensez-vous qu'il s'agisse réellement du Joker ? Barry Keoghan vous paraît-il un choix adapté pour le personnage et aimeriez-vous le voir en tant que vilain principal dans la suite ?

BatmanDC Comics

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter