Tout comme Hollywood et une grande partie du monde en ce moment, la production de The Batman est sur pause jusqu’à nouvel ordre, ce qui laisse un peu de temps libre à Matt Reeves pour parler du film.

Pour le site Nerdist, le réalisateur a expliqué qu’il souhaitait éviter de raconter pour la énième fois comment Bruce Wayne est devenu Batman : « Je ne voulais pas raconter une histoire centrée sur ses origines, mais un récit où on connaît ses origines, ce qui a fait de lui ce qui il est. Ce gars, Bruce Wayne, il a beaucoup de mal en lui, et il essaie de dépasser ce combat. Mais cela ne signifie pas pour autant qu’il ait conscience de tout ça, vous savez. »

Matt Reeves explique également que la corruption à Gotham sera important dans The Batman« Il y a quelque chose de très psychologique, très émotionnel aussi, et on se disait qu’il y avait un moyen d’explorer ça avec la corruption de Gotham », a poursuivi Reeves. « Je trouve que le sujet de la corruption est très actuel. Je veux dire, c’est quasiment toujours le cas, il n’y a presque pas d’époque où vous ne pouvez pas raconter une histoire sur la corruption. Mais aujourd’hui, ça semble encore incroyablement résonner et peut-être, de mon point de vue, plus encore qu’à un autre moment. »

Voilà de quoi nous rassurer, nous ne verrons pas un film de plus sur les origines du Chevalier Noir – même si nous ne sommes pas à l’abri d’un flash-back. Pour rappel, on retrouvera un jeune Bruce Wayne (Robert Pattinson) qui n’est Batman que depuis deux ans, dans une Gotham corrompue que l’on imagine partagée entre Carmine Falcone (John Turturro) et le Pingouin (Colin Farrell).

Pour le moment, la sortie de The Batman reste programmée pour le 23 juin 2021, mais ça pourrait changer.

À lire aussi

.