En se plaçant à la seconde place des films les mieux notés du MCU, Spider-Man: No Way Home attire de nombreux spectateurs en salle pour découvrir Peter Parker (Tom Holland) face au Multivers et à ses nombreux vilains iconiques issus des précédents films sur Spider-Man. Face au Docteur Octopus, Bouffon Vert, Electro, le Lézard ou encore l'Homme-Sable, Spidey doit faire face au plus grand danger de sa vie mais également à un dilemme moral important pour l'intrigue du film. Mais nous pourrions nous demander si, contrairement aux apparences, le choix que doit faire le Tisseur influe véritablement sur le destin de ces vilains ?

Attention, cette article contient des spoilers importants sur l'intrigue de Spider-Man: No Way Home !

Comment leur sauver la vie ?

Après avoir déclenché malgré lui une faille multiverselle lors d'un sort lancé par le Doctor Strange (Benedict Cumberbatch), Spider-Man doit faire face à plusieurs vilains issus des univers de Sam Raimi et Marc Webb. Leur point commun ? Ils connaissent tous l'identité secrète de l'Araignée. En tentant de tous les réunir dans le sous-sol du Sanctum Sanctorum, Peter, MJ (Zendaya) et Ned (Jacob Batalon) découvrent qu'en réalité, ces criminels sont destinés à mourir s'ils devaient retourner dans leurs univers respectifs. Le lycéen tente alors de les soigner un par un afin de faire varier leurs destinées et donc leur possible mort. Et si finalement tout cela n'avait servi à rien ?

En effet, les règles du Multivers sont pour l'instant encore très floues comme l'explique l'ex-Sorcier Suprême. Mais après Avengers: Endgame, nous sommes en droit de nous demander si un évènement même insignifiant pourrait ou non faire basculer la chronologie de ces personnages. En étant chacun issu des films sur les précédentes itérations de l'araignée, ces derniers ont été "enlevé" depuis un point précis dans le temps. En retournant chez eux à l'issu du long métrage, ont-ils créé un nouvel univers alternatifs ou sont-ils revenus au même point, quelques instants avant leur mort ?

Des soins inutiles ?

On s'explique : Peter parvient à construire une nouvelle puce inhibitrice pour Otto Octavius, lui rendant ainsi la maîtrise de ses tentacules et de son esprit. Le vilain retourne alors dans son monde, en étant à nouveau gentil. Mais est-il revenu à l'instant exact de sa disparition ? Si cela peut être le cas, il serait de retour au moment de son affrontement avec Spidey sur les bords de l'Hudson à la fin de Spider-Man 2. En effet, celui-ci explique qu'il tenait "la puissance du soleil entre [ses] mains" soit à cet instant du film. En partant du principe que cette variation n'a pas eu d'impact sur sa chronologie, cela pourrait expliquer son revirement de bord lorsqu'il découvre son ancien apprenti sous le masque du héros et son suicide par la suite pour empêcher une catastrophe nucléaire sur New York. Avec sa nouvelle puce, Doc Oc a donc suivi le destin qu'on lui connaît et a tout de même péri.

Cette théorie peut s'appliquer aux autres antagonistes :

  • Le Bouffon Vert (William Dafoe) a disparu au moment de son combat contre Spider-Man dans le premier volet de Sam Raimi. En revenant soigné quelques secondes avant que son planeur ne l'empale, cela expliquerait son regard ému et étonné, celui de Norman Osborn et non son double maléfique.
  • L'Homme-Sable (Thomas Hayden Church) part vivre sa vie à la fin de Spider-Man 3, s'envolant dans le ciel de la Grosse Pomme. Ne survolant qu'à peine son futur, l'ex-criminel pourrait être revenu "humain" après le long métrage et vivre aux côtés de sa famille.
  • Après The Amazing Spider-Man, le Dr Connors (Rhys Ifans) a été arrêté par le héros et fut mis en cage après avoir reçu un antidote. Si ce moment se passe en même temps que son voyage dans le MCU, alors le Lézard aurait reçu deux doses et serait sauvé quoi qu'il arrive.
  • Electro (Jamie Foxx) explique provenir du moment où il combat le Tisseur dans la centrale électrique à la fin de The Amazing Spider-Man 2, réalisant qu'il allait mourir à cause d'une surcharge. De retour après avoir évacué (presque) toute l'électricité de son corps, Max Dillon se retrouve donc à nouveau au milieu d'une puissance électrique très élevée, qui lui serait à coup sûr fatale.

A nouveau, les règles du Multivers sont encore difficiles à cerner mais il n'est pas impossible que chacune des interventions de Spider-Man n'est finalement eu aucune conséquence. Que pensez-vous de cette théorie ? Les différents vilains ont-ils pu survivre à leur destinée ? Pensez-vous que nous pourrions les revoir plus tard ? Il se pourrait que Docteur Strange in the Multiverse of Madness nous apporte de nouvelles réponses prochainement.

Spider-Man : No Way Home, actuellement au cinéma.

debug: t=10 / nbp=11
Spider-Man

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter