Ça devait être une question de semaines, ça a été finalement une question de jours : Spider-Man: No Way Home vient de franchir la barre symbolique du milliard de dollars au box-office mondial. Performance d'autant plus grande, qu'il s'agit du premier film à atteindre un tel score depuis les débuts de la pandémie malgré le nombre de blockbusters qui se sont succédés – dont des films du MCU.

En douze jours, le dernier film en date de Marvel Studios en collaboration avec Sony a récolté pas moins de 1 054 milliard de dollars, cumulant 467,3 millions rien qu'aux États-Unis, et 587,1 millions dans le reste du monde. À cette allure, il ne lui faudra pas bien longtemps pour rattraper le score de Far From Home – qui était de 1 133 milliard de dollars –, et les pronostiques laissent penser qu'il dépassera Black Panther et Avengers: Infinity War, pour se rapprocher près du score de l'indétrônable Avengers: Endgame.

Quoi qu'il en soit, ce troisième volet de Spider-Man avec Tom Holland sous le masque est d'ores et déjà le film produit par Sony le plus lucratif aux États-Unis.

Spider-Man: No Way Home, actuellement au cinéma.

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter