La seconde bande-annonce de Spider-Man : No Way Home dévoilée ce 27 novembre permet d’y voir un peu plus clair quant aux défis que devra relever l’Homme-Araignée (Tom Holland), et plus particulièrement les méchants qu’il devra affronter. Le Multivers étant au cœur de l’intrigue de ce troisième volet dans le MCU, nous connaissons d’ores et déjà l’identité de cinq d’entre eux. Mais plusieurs questions se posent notamment concernant leur vraie nature et la place qu’ils occuperont dans le film de Jon Watts.

Comment sont revenus le Dr. Octopus et le Bouffon Vert ?

Issus de la trilogie de Sam Raimi, le Docteur Otto Octavius (Alfred Molina) et le Bouffon Vert (William Dafoe) apparaissent en chair et en os dans les images dévoilées par Marvel Studios et Sony Pictures. Mais comment est-ce possible ? En effet, dans leurs longs-métrages respectifs, ces deux antagonistes meurent à l’issue d’un combat acharné face à Spider-Man. Le Dr Octopus va même encore plus loin en se sacrifiant après avoir repris le contrôle sur ses tentacules afin d’éviter une catastrophe nucléaire sur New York.

Il est donc légitime de se poser la question de leur réapparition énigmatique. Ces versions sont-elles vraiment celles que nous avons connu en 2002 et 2004 ? Rien n’est moins sûr. Le Multivers étant très vaste et avec une infinité de possibilités, il serait tout à fait plausible que ces vilains soient en réalité issus d’univers alternatifs où ils ne sont pas encore morts. Cela pourrait donc expliquer le vieillissement d’Octavius entre ses deux apparitions.

Le mystère du Multivers

Ce constat peut également s’appliquer pour les autres super-vilains que sont Electro (Jamie Foxx), l’Homme-Sable (Thomas Hayden Church) et le Lézard (Rhys Ifans). Leur provenances d’autres univers que ceux de Spider-Man et The Amazing Spider-Man pourraient bien expliquer quelques différences, comme le look jaune d’Electro, bien différent de celui de 2014 ou encore le fait que l’Homme-Sable ait rebasculé dans le mauvais camp après s’être repenti dans Spider-Man 3.

Cette théorie pourrait tout de même confirmer la présence au casting de Tobey Maguire et Andrew Garfield dans les versions que nous connaissons, le Peter Parker de Tom Holland devant demander de l’aide à ceux qui ont su les vaincre par le passé. Leur présence aux côtés du protégé de Tony Stark s’inscrirait alors dans la même veine que les comics Spider-Verse où les héros du totem de l’Araignée s’associent pour vaincre des ennemis multiversels.

Encore plus de vilains ?

Les bandes-annonces savent très bien tenir en haleine les fans en ne dévoilant que quelques bribes d’informations et en entretenant le suspense. Les personnages que nous découvrons sont-ils vraiment ceux que l’on croit ? S’ils proviennent bien d’autres univers, serait-il possible que nous apercevions encore d’autres Octopus, Electro, Bouffon Vert – dont celui de Dane DeHaan – ou le Lézard ? Et si finalement le vrai tournant du film se situait là ? Les principales spéculations expliquent que le trailer est truqué et que les autres Spider-Men ont été effacés du champ. Mais pourquoi est-ce que d’autres personnages ne pourraient pas avoir été effacés également ? On peut penser à des versions “gentilles” des vilains présents ou à d’autres Spidey comme Miles Morales, Superior Spider-Man ou Spider Gwen.

Enfin, se pose la question de l’identité du sixième membre des Sinister Six, s’ils sont bien introduits tels quels dans No Way Home. Les possibilités sont évidemment nombreuses avec Venom, Mysterio, Kraven le Chasseur, Morbius, le Vautour, le Scorpion, Rhino… Mais pourquoi ne pas le dévoiler avec les autres ? Aurait-il un rôle bien plus important à jouer ? 

Et vous, qu’en pensez-vous ? Comment voyez-vous l’introduction du Spider-verse ? Les bandes-annonces dévoilées jusqu’à présent ne seraient-elles pas la partie visible de l’iceberg ? Répondez-nous en commentaire !

Spider-Man: No Way Home, au cinéma le 15 décembre 2021.

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Calendrier Cinéma