En février prochain, le duo Simon Spurrier et Aaron Campbell, qui avait déjà officié sur la série John Constantine: Hellblazer, se réforme pour nous proposer une série limitée en trois numéros,  Suicide Squad: Blaze, pour le Black Label de DC Comics.

Dans cette nouvelle mini-série,  les lecteurs retrouveront des têtes connues du Suicide Squad comme Harley Quinn, Captain Boomerang, King Shark et Peacemaker, mais, cette fois, ce n’est pas eux qui iront risquer leurs vies pour une mission suicide. Ils auront en effet pour objectif d’encadrer cinq nouveaux membres très particuliers. Ceux-ci sont des détenus lambdas à qui on a proposé un protocole nommé BLAZE. Celui-ci les dote de super-pouvoirs extraordinaires, mais les condamne à une mort irrémédiable au bout de six mois *. Ils auront pour mission de traquer un être aussi puissant que Superman, mais aussi particulièrement meurtrier. Enfin, sauf si l’un des membres de ce nouvel escadron suicide ne décide pas de faire cavalier seul pour retrouver sa compagne psychopathe. Et il ne faudrait surtout pas, qu’en plus, il découvre que si l’un des cobayes de BLAZE est tué, son pouvoir est immédiatement transféré aux autres !

Spurrier et Campbell estiment avoir concocté un récit d’horreur tout en psychologie et en atmosphère, dans la veine de Batman: Arkham Asylum de Grant Morrison et Dave McKean ou encore du film d’Adrian Lyne, L’échelle de Jacob. À juger sur pièces en V.O. dès le 08 février 2022.

 

* Un pitch qui ressemble à la série Strikeforce: Morituri, publiée par Marvel Comics durant les années 1980.

 

Suicide Squad: Blaze #1 (sur 3)(DC Comics/Black Label), écrit par Simon Spurrier et illustré par Aaron Campbell. Couverture de Campbell. 48 pages, 6,99$. Sortie US le 08 février 2022.

Couverture de Suicide Squad: Blaze #1 par Aaron Campbell (DC Comics)

 

Source : Den of Geek

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter