Après une longue période compliquée pour l'industrie du cinéma, la Phase IV du Marvel Cinematic Universe a pu enfin se dévoiler grâce à Black Widow, sorti en juillet dernier. Probablement moins attendus que d'autres productions de Marvel Studios, Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux aura les honneurs de poursuivre le développement du MCU sur grand écran. Le film permettra à la Maison des Idées d'explorer de nouveaux horizons – notamment les films de Kung-Fu – et nous présentera pour la première fois un super-héros principal asiatique.

Black Panther et Captain Marvel avaient pu ouvrir la voie dans la représentation de minorités sous-exploitées en 2018 et 2019 et Marvel semble vouloir continuer dans cette direction avec - on l'espère - autant de réussite ! En manque d'action, de mandales en tout genre et de combats à mains nues ? N'attendez pas davantage pour découvrir tout ce que nous réserve les prochaines aventures du Maître des Arts Martiaux. Réalisation, casting, place dans le MCU, on vous dit tout !

Réalisation et écriture

Après avoir voulu développer un film sur le héros asiatique dans les années 1980, Marvel et Stan Lee n'avait pas pu concrétiser leur projet dans les hautes sphères d'Hollywood. Lorsque le studio commence à développer ses propres longs métrages en 2005, Shang-Chi faisait parti de la short list des héros à adapter sur Grand écran. Il faudra néanmoins attendre 15 ans pour que le projet prenne finalement vie.

Et comme souvent, Marvel Studios continue de faire confiance à des réalisateurs avec peu de bagages et d'expérience pour mieux les révéler. Avec Shang-Chi, la firme hollywoodienne a fait le choix de faire confiance à Destin Daniel Cretton, scénariste, réalisateur et producteur hawaïen. Il a récemment su se distinguer à l'écriture et derrière la caméra sur Le Château de Verre où il a pu compter sur la future Captain Marvel Brie Larson, le futur Carnage Woody Harrelson ainsi que Naomi Watts. En 2019, La Voie de la Justice remporte un succès critique majeur avec notamment les prestations de Michael B. Jordan, Jamie Foxx et à nouveau Brie Larson.

Inséparables, Andrew Lanham participe également à la rédaction de ces longs métrage et rejoint Cretton sur Shang-Chi. A ses côtés, Cretton s'entoure aussi de Dave Callaham à qui l'on doit notamment les scénarii de Retour à Zombieland, Expendables, Wonder Woman 1984 et bientôt la suite de l'oscarisé film d'animation Spider-Man: Into the Spider-Verse.

Casting

Dans le rôle titre, nous retrouverons l'acteur canadien Simu Liu qui a fait principalement ses armes à la télévision dans des séries comme Blood and Water qui le révéla ou encore Kim's Convenience en 2016. Il participa à Heroes Reborn, suite de la fameuse série Heroes, en tant que cascadeur la même année. Il a également intégré le casting d'Orphan Black, avec l'excellente Tatiana Maslany, future héroïne Marvel dans la série She-Hulk. Après avoir fait part régulièrement de son intérêt pour le rôle sur les réseaux sociaux, Liu est finalement choisi par Marvel Studios pour incarner le Maître du Kung-Fu Shang-Chi dans le 25e film du MCU et est présenté au public à l'occasion du Comic-Con de San Diego 2019.

Face à lui, le comédien chinois Leung Chiu-wai incarnera le père du héros : Wenwu, qui est en réalité le terrible Mandarin, ennemi récurrent d'Iron Man dans les comics et chef de l'organisation criminelle des Dix Anneaux. L'acteur et chanteur voit sa carrière décoller dans les années 1990 et 2000 grâce notamment à des prix d'interprétation et de nombreuses récompenses pour À Toute Épreuve (John Woo, 1992), La Cité des Douleurs (Hou Hasiao-hsien, 1989) qui remporta le renommé Lion d'Or de la Mostra de Venise, ou encore In The Mood For Love (Wong Kar-wai) pour lequel il glana le Prix d'interprétation masculine à l'occasion du Festival de Cannes en 2000. Le Hongkongais jouit d'une belle carrière au cinéma, notamment avec Wong Kar-wai, collaborant sur sept films. Il est aujourd'hui considéré par ses pairs et les médias comme l'un des meilleurs acteurs de sa génération mais n'a pas obtenu la reconnaissance internationale qu'il méritait.

Le reste du casting se compose également de Awkwafina, rappeuse et actrice sino-américaine, qui participa à des films grand public comme Nos Pires Voisins 2, Jumanji: Next Level, Ocean's 8 ou encore l'un des succès surprises de 2018 : Crazy Rich Asians. Benedict Wong reprendra, quant à lui, son rôle du bras-droit du Docteur Strange, Wong dans un affrontement qui pourrait s'annoncer déséquilibré face à l'Abomination, toujours incarné par Tim Roth. L'ancienne James Bond Girl de Demain Ne Meurt Jamais, Michelle Yeoh, prêtera ses traits à Jiang Nan, mentor et coach de notre héros.

De quoi ça parle ?

Shang-Chi va devoir affronter un passé qu’il pensait avoir laissé derrière lui lorsqu’il est pris dans la toile de la mystérieuse organisation des dix anneaux.

Déjà introduit dans le tout premier film du MCU, Iron Man, la confrérie des Dix Anneaux n'avait jamais été développée jusqu'à aujourd'hui. On pensait en découvrir davantage dans Iron Man 3 mais il s'avéra que le Mandarin qui nous était présenté en réalité un acteur utilisé dans une optique de propagande terroriste manipulé par Aldrich Killian (Guy Pearce). Dans le court métrage "All Hail the King", le comédien incarné par Ben Kingsley était visité en prison par un émissaire du véritable Mandarin, furieux que son image ait été utilisée ainsi.

Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux nous permettra alors de voir à l'œuvre le seul et unique Mandarin et de sa confrérie. Malgré des origines lointaines dans le MCU, nous ne savons finalement que peu de choses sur les fameux Dix Anneaux ainsi que l'organisation criminelle qui les entoure.

Désireux de transmettre son organisation et ses puissantes reliques, Wenwu va former son fils Shang-Chi dans cette optique. Mais après un périple autour du monde, ce dernier réalisera les horreurs commises par son père et décidera alors de l'affronter pour acquérir le pouvoir des bracelets. A noter que dans les comics, les Dix Anneaux étaient initialement des bagues conférant un pouvoir grandiose.

Quand est-ce que ça sort au cinéma ?

Tout comme de nombreux films avant lui, Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux a été de nombreuses fois repoussées. Mais comme Black Widow, le bout du tunnel approche enfin et le long métrage pourra enfin être diffusé dés le 1er septembre en France et Belgique et le 3 aux Etats-Unis et Canada.

On peut voir des images ? Bandes-annonces ?

Dans un climat d'incertitude lié à la pandémie mondiale qui nous frappe plus d'un an, Marvel Studios est resté très prudent concernant la promotion du film et n'a commencé à dégainer les premières images que lorsque la date se précisait un peu plus. En avril, le studio hollywoodien diffusait enfin la première bande-annonce rempli d'action et présentant succinctement le héros.

Depuis le début de l'été, l'opération communication s'intensifie un peu plus chaque jour. Une seconde bande-annonce nous tease un combat octogonale surpuissant, de nouvelles images tentent de nous en mettre plein la vue ainsi que divers reportages et affiches. Sans creuser énormément l'intrigue, Marvel semble tout miser sur l'ambiance underground, une BO très urbaine et des scènes d'action bourrées de mandales.

Où se situe le film dans la chronologie du MCU ?

Le flou entoure la période exacte durant laquelle se situe l'action du long métrage car elle n'est, pour le moment, pas explicitée dans les images dévoilés jusqu'ici. Tout laisse à penser que cela fait suite aux évènements d'Avengers: Endgame mais de nombreux flashbacks nous permettront de faire la lumière sur la période depuis la génèse de Tony Stark.

Le long métrage reste très attendu car de nombreux fans se demandent ce que faisait le héros durant les évènements d'Infinity War et d'Endgame, et surtout quel est le lien exact avec l'Homme de Fer et l'organisation criminelle. La jeunesse, les entraînements rigoureux, l'émancipation de Shang-Chi seront des points abordés tout au long du film et se dérouleront probablement à différentes époques.

Le film s’inspirera-t-il d’un comic book en particulier ?

Apparu pour la première dans Special Marvel Edition #15 de décembre 1973, Shang-Chi aura connu des hauts et des bas dans son approche artistique et dans sa popularité. Initialement créé par Jim Starlin, Steve Englehart et Al Milgrom, le héros surfait les succès des films de Kung-Fu à l'instar d'Iron Fist ou de Colleen Wing. Empruntant parfois le visage de Bruce Li dans certaines publications, le combattant a peu à peu perdu en qualité. Même si sa publication n'a pas perduré au-delà du numéro 125, le héros a eu l'occasion de revenir dans une mini-série éditée en 2002 chez le label MAX. On l'a également aperçu dans diverses séries pour venir en aide à d'autres héros dont la Chose ou les Avengers afin de combattre des organisations criminelles telles que H.Y.D.R.A. ou la Main.

Le film s'inspirera également des séries consacrées à Iron Man où le Mandarin revient régulièrement comme antagoniste principal de Tony Stark et Jim Rhodes. Mêlant le mystique et les technologies (notamment extra-terrestres), le super-vilain chercha à assouvir sa soif de pouvoir en dominant le monde grâce à ses Dix Anneaux de pouvoir trouvés dans l'épave d'un vaisseau alien écrasé sur Terre dont les occupants avaient la forme de dragons chinois (quelle coïncidence !). Au cours de sa carrière sur papier, il mourut et réapparu fréquemment et fut dernièrement à l'origine la création d'Extremis via sa société Prometheus. Le virus fut déjà introduit dans Iron Man 3 et pourrait permettre de relier le père de Shang-Chi au reste du MCU en le liant également au faux Mandarin, Aldrich Killian et l'A.I.M.

Des rumeurs ? Théories ?

La seconde bande-annonce annonce le retour d'un personnage présenté aux prémices du MCU : Emil Blonsky aka l'Abomination. L'ennemi de Bruce Banner dans l'Incroyable Hulk n'aura plus jamais fait parlé de lui hormis quelques légères allusions au combat titanesque entre les deux monstres dans les rues de Brooklyn. Et si le Général Thunderbolt Ross (William Hurt) refait doucement parler de lui, l'ex-militaire dopé aux rayons gamma pourrait lui emboîter le pas, ayant été annoncé au casting de She-Hulk sur Disney+. Ce retour permettrait alors d'explorer à nouveau la génèse de l'univers Marvel au cinéma en plus du lien avec Iron Man.

Il semblerait également que le long métrage permette d'explorer un peu plus en détail la culture asiatique de Marvel et un aspect mystique que seul le Docteur Strange avait annoncé jusqu'ici. Parmi les personnages les plus importants, on pourrait donc aisément retrouver le mythique dragon Fin Fang Foom que de nombreux héros de la Maison des Idées ont affronté par moment. Enfin, il ne serait pas non plus illogique d'en apprendre davantage sur Kamar-Taj, repère de l'Ancien qui a formé le Sorcier Suprême ou encore le Baron Mordo (Chiwetel Ejiofor)- dont on attend toujours des nouvelles depuis la scène post-générique de Dr. Strange.

Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux, seulement au cinéma dés le 1er septembre.

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter