Comme pour les autres Avengers, Scarlett Johansson est devenue indissociable de son personnage, tant et si bien qu'on imagine mal un autre visage pour Black Widow. Pourtant, à l'époque d'Iron Man 2 en 2010, l'actrice n'était pas le premier choix de Marvel. Le studio avait proposé le rôle à une autre comédienne qui, si elle n'avait pas refusé le rôle, aurait été présente jusque dans Endgame.

Cette personne, c'est Emily Blunt. Vue notamment dans A Quiet Place et Edge of Tomorrow, son nom était le premier sur la courte liste des prétendante pour le rôle de Natasha Romanoff, celui de Scarlett Johansson étant le second. Finalement, Blunt s'est donc vu offrir le rôle mais a été forcée de refuser en raison d'un conflit d'emploi du temps, et ce n'est qu'à ce moment-là que Johansson a reçu l'appel de Kevin Feige.

Au micro du magazine Parade, Scarlett Johansson se souvient : "Le meilleur appel que vous pouvez recevoir est celui pour le rôle dont vous aviez été rejeté, pour finalement apprendre que vous l'avez eu. Forcément, vous appréciez davantage. Ma carrière s'est essentiellement faite en étant le deuxième choix. »

Ainsi, la nouvelle incarnation au cinéma de Mary Poppins aurait pu être celle de Black Widow. Ça confirme en tous les cas les rumeurs qui évoquaient une rencontre il y a plusieurs années entre Kevin Feige et Emily Blunt. Ça confirme également l'intérêt que porte le studio à l'actrice, il ne serait donc pas étonnant de la voir dans un futur film du MCU. D'ailleurs, avec son mari John Krasinski, on les imagine très bien en Sue et Reed Richards – oh, justement, Marvel prépare l'arrivée des Quatre Fantastiques, ça tombe super bien, n'est-ce pas ?

Quant à Scarlett Johansson, nous la retrouverons dans Black Widow au cinéma le 28 octobre 2020.

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Calendrier Cinéma