Comme chaque année,  la San Diego Comic Con est l’occasion de délivrer le palmarès des Eisner Awards. Cette année, c’est bien sûr en vidéo que les résultats ont été dévoilés dans le cadre du [email protected].

Les professionnels avaient normalement jusqu’au 18 juin pour élire parmi les nommés les vainqueurs dans chaque catégorie.  Cette année n’étant décidément pas comme les autres, l’élection a malheureusement était marquée par un bug informatique.  Des votants ont remarqué, en se connectant, des anomalies dans leurs informations personnelles, obligeant l’organisation du San Diego Comic Con à stopper les votes et à mener des investigations.  David Glanzer, chef de la communication du SDCC, se voulait rassurant au terme de l’enquête : « Bien que l’examen des archives nous porte à croire  que le problème est minime et que rien n’a porté atteinte aux votes eux-mêmes,  par excès de prudence, nous avons décidé de recommencer les votes sur une plate-forme plus sécurisé.  » Une invitation à revoter a donc été envoyé aux professionnels avec une nouvelle échéance au 30 juin.

Malgré tout, le palmarès du cru 2019 a pu être dévoilé en temps et en heures. Grand gagnant cette année, Laura Dean Keeps Breaking Up with Me (First Second) gagne le prix de la Meilleure publication pour les 13-17 ans et permet à Mariko Tamaki (pour également Harley Quinn: Breaking Glass, disponible chez Urban) et à Rosemary Valero-O’Connell de récolter les récompenses personnelles de Meilleure scénariste et de Meilleure dessinatrice. L’album est disponible en France depuis mai sous le titre Mes ruptures avec Laura Dean chez Rue de Sèvres.

Parmi les autres gagnants,  citons Invisible Kingdom (Dark Horse) qui remporte le prix de la Meilleure nouvelle série  et fait gagner celui du Meilleur illustrateur intérieur à Christian Ward. La sortie en octobre prochain de la version française chez Hi Comics en est d’autant plus attendue. Raina Tegelmeier confirme sa place de reine de la BD jeunesse aux USA avec le prix de la Meilleure publication 9-12 ans pour Guts (Scholastic) et celui de la Meilleure artiste complète. Stan Sakaï récolte également deux prix, celui de la Meilleure réédition patrimoniale pour Stan Sakai’s Usagi Yojimbo: The Complete Grasscutter Artist Select et celui du meilleur lettreur. Le ludique manuel pour imaginer des comics (Making Comics, Drawn & Quarterly) de Linda Barry gagne celui du Meilleur livre consacré aux comics et celui de la Meilleure maquette.

Dans les catégories d’importance, on peut citer également Bitter Root (Image Comics) de David F. Walker, Chuck Brown et Sanford Greene qui est élu Meilleure série régulière.  La série est traduite chez Hi Comics depuis janvier de cette année. Little Bird (Image Comics) par Darcy Van Poelgeest et Ian Bertram est sacré Meilleure série limitée.  Le Meilleur nouvel album est attribué à Are You Listening ? (First Second) de Tillie Walden, qu’on a pu découvrir sous le titre de Sur la route de West chez Gallimard BD en janvier dernier. They Called Us Enemy, le roman graphique autobiographique de George Takei (l’interprète d’Hikaru Sulu dans la série originale Star Trek) que Futuropolis vient de publier en mai dernier sous le titre Nous étions l’ennemi remporte quant à lui le prix de la Meilleure publication basée sur des faits réels. 

Déception en revanche pour la BD francophone. Largement représentée dans les nominations, elle ne remporte pourtant aucun prix.

 

Meilleure histoire courte

  • Hot Comb,” par Ebony Flowers, dans Hot Comb (Drawn & Quarterly)

Meilleur one-shot/épisode indépendant

  • Our Favorite Thing Is My Favorite Thing Is Monsters, par Emil Ferris (Fantagraphics)

Meilleur série régulière

  • Bitter Rootpar David Walker, Chuck Brown et Sanford Greene (Image)

Meilleure série limitée

  • Little Bird par Darcy Van Poelgeest et Ian Bertram (Image)

Meilleure nouvelle série

  • Invisible Kingdompar G. Willow Wilson et Christian Ward (Berger Books/Dark Horse)

Meilleure publication pour jeunes lecteurs (moins de 9 ans)

  • Comics: Easy as ABC, par Ivan Brunetti (TOON)

Meilleure publication pour jeunes lecteurs (9-12 ans)

 

  • Guts, par Raina Telgemeier (Scholastic Graphix)

 

Meilleure publication pour jeunes lecteurs (13-17 ans)

  • Laura Dean Keeps Breaking Up with Me, par Mariko Tamaki et Rosemary Valero-O’Connell (First Second/Macmillan)

Meilleure publication humoristique

  • The Way of the Househusband, vol. 1, par Kousuke Oono, traduction de Sheldon Drzka (VIZ Media)

Meilleure anthologie

  • Drawing Power: Women’s Stories of Sexual Violence, Harassment, and Survival, sous la direction de Diane Noomin (Abrams)

Meilleure publication basée sur des faits réels

  • They Called Us Enemypar George Takei, Justin Eisinger, Steven Scott et Harmony Becker (Top Shelf)

Meilleur nouvel album

  • Are You Listening ? par Tillie Walden (First Second/Macmillan)

Meilleur album réédité

  • LaGuardia, par Nnedi Okorafor et Tana Ford (Berger Books/Dark Horse)

Meilleure adaptation d’un autre support

  • Snow, Glass, Applespar Neil Gaiman et Colleen Doran (Dark Horse Books)

Meilleure adaptation américaine de matériel étranger

  • The House, par Paco Roca, traduction d’Andrea Rosenberg (Fantagraphics). Paru initialement sous le titre La casa (Astiberri, 2015)

Meilleure adaptation américaine de matériel asiatique

  • Cats of the Louvre (ex-aequo)par Taiyo Matsumototraduction de Michael Arias (VIZ Media)
  • Witch Hat Atelier (ex-aequo), par Kamome Shirahama, traduction de Stephen Kohler (Kodansha)

Meilleure réédition patrimoniale : Strips de presse

  • Krazy Kat: The Complete Color Sundays, par George Herriman, sous la direction d’Alexander Braun (TASCHEN)

Meilleure réédition patrimoniale : Bande Dessinée

  • Stan Sakai’s Usagi Yojimbo: The Complete Grasscutter Artist Select, par Stan Sakai, sous la direction de Scott Dunbier (IDW)

Meilleur scénariste

  • Mariko Tamaki, Harley Quinn: Breaking Glass (DC); Laura Dean Keeps Breaking Up with Me (First Second/Macmillan); Archie (Archie)

 

Meilleur artiste complet (scénariste/dessinateur)

  • Raina Telgemeier, Guts (Scholastic Graphix)

Meilleur artiste ou meilleur duo dessinateur/encreur

  • Rosemary Valero-O’Connell, Laura Dean Keeps Breaking Up with Me (First Second/Macmillan)

Meilleur illustrateur (peintre ou multimédia) intérieur

  • Christian Ward, Invisible Kingdom (Berger Books/Dark Horse)

Meilleur artiste de couverture

  • Emma Rios, Pretty Deadly (Image)

Meilleur coloriste

  • Dave Stewart, Black Hammer, B.P.R.D.: The Devil You Know, Hellboy and the BPRD (Dark Horse); Gideon Falls (Image); Silver Surfer Black, Spider-Man (Marvel)

Meilleur lettreur

  • Stan Sakai, Usagi Yojimbo (IDW)

Meilleure publication périodique consacrée aux comic books

Meilleur livre consacré aux comic books

  • Making Comics, par Lynda Barry (Drawn & Quarterly)

 

Meilleure étude universitaire

  • EC Comics: Race, Shock, and Social Protest, par Qiana Whitted (Rutgers University Press)

Meilleur maquettiste

  • Making Comics, conçue par Lynda Barry (Drawn & Quarterly)

Meilleur comics numérique

  • Afterlift, par Chip Zdarsky et Jason Loo (comiXology Originals)

Meilleur webcomic

 

Source: The Beat

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter