Comme chaque année,  les Eisner Awards vont récompenser la crème de la production BD américaine. Cette fois cependant, la remise des prix ne se fera pas pendant la Comic-Con de San Diego comme à l’habitude.  Épidémie de COVID-19 oblige, la grande convention n’aura pas lieu, physiquement en tout cas.

Si les conditions de l’annonce des grands gagnants sont encore à définir, les Eisner Awards ont tout de même fait connaître leur liste de nommés dans les 31 catégories à  récompenser. Un jury composé de  Martha Cornog (contributrice au Library Journal), de Jamie Coville (journaliste BD pour TheComicBooks.com), de Michael Dooley (enseignant et écrivain pour le L.A. Art Center College of Design et le magazine Print ),  d’Alec Grecian (scénariste de Proof, Rasputin et The Yard), de Simon Jimenez (journaliste/blogueur/podcast et bénévole vétéran du Comic-Con) et de Laura O’Meara (propriétaire du comic-shop Casablanca Comics à Portland, dans le Maine) a établi cette liste.  Les professionnels de la BD américaine ont jusqu’au 18 juin pour voter via le site des Eisner Awards.

Parmi tous ces nommés,  on peut saluer la belle performance de James Stokoe, qui avec son dernier-né Sobek (Shortbox) et son recueil d’illustrations Grunt (Dark Horse Books), capitalise cinq nominations. Derrière,  on peut citer également Keum Suk Gendry-Kim (Grass), David Mack (la réédition de Cover), Stan Sakai (Usagi Yojimbo), Mariko Tamaki (Harley Quinn et Laura Dean), Lewis Trondheim (Maggy Garrisson et Stay), Tillie Walden(Are You Listening?), Christian Ward (Invisible Kingdom) et Chip Zdarsky (Daredevil, Afterlift) qui accumulent, eux, trois nominations chacun.

IDW a été la maison d’édition la plus remarquée pour 2019 puisqu’elle cumule onze nominations, essentiellement dûes à la production de la série Ghost Tree, d’Usagi Yojimbo de Stan Sakai et de l’adaptation américaine de la BD francophone L’été Diabolik. Top Shelf donne son écot à la maison-mère avec les nominations de Penny Nichols et de They Called Us Enemy, le roman graphique autobiographique de George Takei (l’interprète d’Hikaru Sulu dans la série originale Star Trek) que Futuropolis vient de publier en mai dernier sous le titre Nous étions l’ennemi.

Enfin, la BD francophone semble avoir particulierment la cote aux USA avec beaucoup de nominations , notamment dans des catégories prestigieuses. Ainsi, Lewis Trondheim peut prétendre au prix du meilleur scénariste tandis  Didier Cassegrain et Alexandre Clerisse à celui de Meilleur illustrateur (peintre ou multimédia) intérieur. Dans la catégorie Meilleure publication pour jeunes lecteurs (9-12 ans),  Akissi de Marguerite Abouet et Mathieu Sapin et Le loup en slip de Lupano, Itoïz et Cauuet auront fort à faire face au Guts de Reina Telgemeier, la numéro un des ventes de graphic novels pour jeunes actuellement aux US. Le prix de la Meilleure adaptation américaine de matériel étranger est quant à lui carrément trusté par les francophones qui ne lâchent qu’une des cinq places disponibles à l’espagnol Paco Roca.

Voici la liste complète des nommés cette année :

Meilleure histoire courte

Meilleur one-shot/épisode indépendant

  • Coin-Op No. 8: Infatuationpar Peter et Maria Hoey (Coin-Op Books)
  • The Freak, par Matt Lesniewski (AdHouse)
  • Minotäar, par Lissa Treiman (Shortbox)
  • Our Favorite Thing Is My Favorite Thing Is Monsters, par Emil Ferris (Fantagraphics)
  • Sobek, par James Stokoe (Shortbox)

Meilleur série régulière

  • Bitter Rootpar David Walker, Chuck Brown et Sanford Greene (Image)
  • Criminal, par Ed Brubaker et Sean Phillips (Image)
  • Crowded, par Christopher Sebela, Ro Stein et Ted Brandt (Image)
  • Daredevil, par Chip Zdarsky et Marco Checchetto (Marvel)
  • The Dreaming, par Simon Spurrier, Bilquis Evely et autres. (DC)
  • Immortal Hulk, par Al Ewing, Joe Bennett, Ruy José et autres. (Marvel)

Meilleure série limitée

  • Ascender, par Jeff Lemire et Dustin Nguyen (Image)
  • Ghost Tree, par Bobby Curnow et Simon Gane (IDW)
  • Little Bird par Darcy Van Poelgeest et Ian Bertram (Image)
  • Naomi par Brian Michael Bendis, David Walker et Jamal Campbell (DC)
  • Sentient par Jeff Lemire et Gabriel Walta (TKO)

Meilleure nouvelle série

  • Doctor Doom, par Christopher Cantwell et Salvador Larocca (Marvel)
  • Invisible Kingdompar G. Willow Wilson et Christian Ward (Berger Books/Dark Horse)
  • Once & Future, par Kieron Gillen et Dan Mora (BOOM! Studios)
  • Something Is Killing the Children, par James Tynion IV et Werther Dell’Edera (BOOM! Studios)
  • Undiscovered Country, par Scott Snyder, Charles Soule, Giuseppe Camuncoli et Daniele Orlandini (Image)

Meilleure publication pour jeunes lecteurs (moins de 9 ans)

  • Comics: Easy as ABC, par Ivan Brunetti (TOON)
  • Kitten Construction Company: A Bridge Too Fur, par John Patrick Green (First Second/Macmillan)
  • The Pigeon HAS to Go to School! par Mo Willems (Hyperion Books)
  • A Trip to the Top of the Volcano with Mouse, par Frank Viva (TOON)
  • ¡Vamos! Let’s Go to the Market, par Raúl the Third (Versify/Houghton Mifflin Harcourt)
  • Who Wet My Pants ? par Bob Shea and Zachariah Ohora (Little, Brown)

Meilleure publication pour jeunes lecteurs (9-12 ans)

  • Akissi: More Tales of Mischiefpar Marguerite Abouet et Mathieu Sapin (Flying Eye/Nobrow). Initialement paru sous le titre Akissi (Gallimard BD, 2010)
  • Dog Man: For Whom the Ball Rolls, par Dav Pilkey (Scholastic Graphix)
  • Guts, par Raina Telgemeier (Scholastic Graphix)
  • New Kid, par Jerry Craft (Quill Tree/HarperCollins)
  • This Was Our Pact, par Ryan Andrews (First Second/Macmillan)
  • The Wolf in Underpants, par Wilfrid Lupano, Mayana Itoïz et Paul Cauuet (Graphic Universe/Lerner Publishing Group). Initialement paru sous le titre Le loup en slip (Dargaud, 2016)

Meilleure publication pour jeunes lecteurs (13-17 ans)

  • Harley Quinn: Breaking Glass, par Mariko Tamaki et Steve Pugh (DC)
  • Hot Comb, par Ebony Flowers (Drawn & Quarterly)
  • Kiss Number 8, par Colleen AF Venable et Ellen T. Crenshaw (First Second/Macmillan)
  • Laura Dean Keeps Breaking Up with Me, par Mariko Tamaki et Rosemary Valero-O’Connell (First Second/Macmillan)
  • Penny Nicholspar MK Reed, Greg Means et Matt Wiegle (Top Shelf)

Meilleure publication humoristique

  • Anatomy of Authors, par Dave Kellett (SheldonComics.com)
  • Death Wins a Goldfishpar Brian Rea (Chronicle Books)
  • Minotäar, par Lissa Treiman (Shortbox)
  • Sobek, par James Stokoe (Shortbox)
  • The Way of the Househusband, vol. 1, par Kousuke Oono, traduction de Sheldon Drzka (VIZ Media)
  • Wondermark: Friends You Can Ride On, par David Malki (Wondermark)

Meilleure anthologie

  • ABC of Typography, par David Rault (SelfMade Hero)
  • Baltic Comics Anthology š! #34-37, sous la direction de David Schilter, Sanita Muižniece et autres (kuš!)
  • Drawing Power: Women’s Stories of Sexual Violence, Harassment, and Survival, sous la direction de Diane Noomin (Abrams)
  • Kramer’s Ergot #10, sous la direction de Sammy Harkham (Fantagraphics)
  • The Nib #2–4, sous la direction de Matt Bors (Nib)

Meilleure publication basée sur des faits réels

  • Good Talk: A Memoir in Conversations, par Mira Jacob (One World/Random House)
  • Grasspar Keum Suk Gendry-Kim, traduction de Janet Hong (Drawn & Quarterly)
  • Kid Gloves: Nine Months of Careful Chaos, par Lucy Knisley (First Second/Macmillan)
  • Moonbound: Apollo 11 and the Dream of Spaceflight, par Jonathan Fetter-Vorm (Hill & Wang)
  • My Solo Exchange Diary, vol. 2, par Nagata Kabi, traduction de Jocelyne Allen (Seven Seas)
  • They Called Us Enemypar George Takei, Justin Eisinger, Steven Scott et Harmony Becker (Top Shelf)

Meilleur nouvel album

  • Are You Listening ? par Tillie Walden (First Second/Macmillan)
  • Bezimena, par Nina Bunjevac (Fantagraphics)
  • BTTM FDRS, par Ezra Claytan Daniels et Ben Passmore (Fantagraphics)
  • Life on the Moon, par Robert Grossman (Yoe Books/IDW)
  • New World, par David Jesus Vignolli (Archaia/BOOM!)
  • Reincarnation Stories, par Kim Deitch (Fantagraphics)

Meilleur album réédité

  • Bad Weekend par Ed Brubaker et Sean Phillips (Image)
  • Clyde Fans, par Seth (Drawn & Quarterly)
  • Cover, vol. 1, par Brian Michael Bendis et David Mack (DC/Jinxworld)
  • Glenn Ganges: The River at Nightpar Kevin Huizenga (Drawn & Quarterly)
  • LaGuardia, par Nnedi Okorafor et Tana Ford (Berger Books/Dark Horse)
  • Rusty Brown, par Chris Ware (Pantheon)

Meilleure adaptation d’un autre support

  • Giraffes on Horseback Salad: Salvador Dali, the Marx Brothers, and the Strangest Movie Never Madepar Josh Frank, Tim Hedecker et Manuela Pertega (Quirk Books)
  • The Giver, par Lois Lowry et P. Craig Russell, (HMH Books for Young Readers)
  • The Handmaid’s Tale: The Graphic Novel, de Margaret Atwood, adapté par Renee Nault (Nan A. Talese)
  • HP Lovecraft’s At the Mountains of Madness, vols. 1–2, adapté par Gou Tanabe, traduit par Zack Davisson (Dark Horse Manga)
  • The Seventh Voyagede Stanislaw Lem, adapté par Jon Muth, traduit par Michael Kandel (Scholastic Graphix)
  • Snow, Glass, Applespar Neil Gaiman et Colleen Doran (Dark Horse Books)

Meilleure adaptation américaine de matériel étranger

  • Diabolical Summer, par Thierry Smolderen et Alexandre Clerisse, traduction d’Edward Gauvin (IDW). Paru initialement sous le titre L’été Diabolik (Dargaud, 2016)
  • Gramercy Parkpar Timothée de Fombelle et Christian Cailleaux, traduction d’Edward Gauvin (EuroComics/IDW). Paru initialement sous le même titre (Gallimard BD, 2018)
  • The House, par Paco Roca, traduction d’Andrea Rosenberg (Fantagraphics). Paru initialement sous le titre La casa (Astiberri, 2015)
  • Maggy Garrisson, par Lewis Trondheim et Stéphane Oirytraduction d’Emma Wilson (SelfMadeHero). Initialement paru sous le titre Maggy Garrisson, t.1-3 (Dupuis, 2014-2016).
  • Stay, par Lewis Trondheim et Hubert Chevillard, traduction de Mike Kennedy (Magnetic Press). Initialement paru sous le titre Je vais rester (Rue de Sèvres, 2018).
  • Wrath of Fantômas, par Olivier Bouquet et Julie Rocheleau, traduction d’Edward Gauvin (Titan). Initialement paru sous le titre La colère de Fantomas t. 1-3 (Dargaud, 2013-2015).

Meilleure adaptation américaine de matériel asiatique

  • BEASTARS, par Paru Itagaki, traduction de Tomo Kimura (VIZ Media)
  • Cats of the Louvrepar Taiyo Matsumototraduction de Michael Arias (VIZ Media)
  • Grasspar Keum Suk Gendry-Kim, traduction de Janet Hong (Drawn & Quarterly)
  • Magic Knight Rayearth 25th Anniversary Edition, par CLAMP, traduction de Melissa Tanaka (Kodansha)
  • The Poe Clan, par Moto Hagiotraduction de Rachel Thorn (Fantagraphics)
  • Witch Hat Atelier, par Kamome Shirahama, traduction de Stephen Kohler (Kodansha)

Meilleure réédition patrimoniale : Strips de presse

  • Cham: The Best Comic Strips and Graphic Novelettes, 1839–1862, par David Kunzle (University Press of Mississippi)
  • Ed Leffingwell’s Little Joe, par Harold Gray, sous la direction de Peter Maresca et Sammy Harkham (Sunday Press Books)
  • The George Herriman Library: Krazy & Ignatz 1916–1918, sous la direction de R.J. Casey (Fantagraphics)
  • Krazy Kat: The Complete Color Sundays, par George Herriman, sous la direction d’Alexander Braun (TASCHEN)
  • Madness in Crowds: The Teeming Mind of Harrison Cady, par Violet et Denis Kitchen (Beehive Books)
  • PogoVol. 6: Clean as a Weasel, par Walt Kelly, sous la direction de Mark Evanier and Eric Reynolds (Fantagraphics)

Meilleure réédition patrimoniale : Bande Dessinée

  • Alay-Oop, par William Gropper (New York Review Comics)
  • The Complete Crepax, vol. 5: American Stories, sous la direction de Kristy Valenti (Fantagraphics)
  • Jack Kirby’s Dingbat Love, sous la direction de John Morrow (TwoMorrows)
  • Moonshadow: The Definitive Edition, par J. M. DeMatteis, Jon J. Muth, George Pratt, Kent Williams et autres (Dark Horse Books)
  • Stan Sakai’s Usagi Yojimbo: The Complete Grasscutter Artist Select, par Stan Sakai, sous la direction de Scott Dunbier (IDW)
  • That Miyoko Asagaya Feelingpar Shinichi Abe, traduction de Ryan Holmberg, sous la direction de Mitsuhiro Asakawa (Black Hook Press)

Meilleur scénariste

  • Bobby Curnow, Ghost Tree (IDW)
  • M.K. Reed et Greg Means, Penny Nichols (Top Shelf)
  • Mariko Tamaki, Harley Quinn: Breaking Glass (DC); Laura Dean Keeps Breaking Up with Me (First Second/Macmillan); Archie (Archie)
  • Lewis Trondheim, Stay (Magnetic Press); Maggy Garrisson (SelfMadeHero)
  • G. Willow Wilson, Invisible Kingdom (Berger Books/Dark Horse); Ms. Marvel (Marvel)
  • Chip Zdarsky, White Trees (Image); Daredevil, Spider-Man: Life Story (Marvel); Afterlift (comiXology Originals)

Meilleur artiste complet (scénariste/dessinateur)

  • Nina Bunjevac, Bezimena (Fantagraphics)
  • Mira Jacob, Good Talk (Random House); “The Menopause” dans The Believer (June 1, 2019)
  • Keum Suk Gendry-Kim, Grass (Drawn & Quarterly)
  • James Stokoe, Sobek (Shortbox)
  • Raina Telgemeier, Guts (Scholastic Graphix)
  • Tillie Walden, Are You Listening ? (First Second/Macmillan)

Meilleur artiste ou meilleur duo dessinateur/encreur

  • Ian Bertram, Little Bird (Image)
  • Colleen Doran, Snow, Glass, Apples (Dark Horse)
  • Bilquis Evely, The Dreaming (DC)
  • Simon Gane, Ghost Tree (IDW)
  • Steve Pugh, Harley Quinn: Breaking Glass (DC)
  • Rosemary Valero-O’Connell, Laura Dean Keeps Breaking Up with Me (First Second/Macmillan)

Meilleur illustrateur (peintre ou multimédia) intérieur

  • Didier Cassegrain, Black Water Lilies (Europe Comics). Initialement paru sous le titre Nymphéas noirs (Dupuis, 2019).
  • Alexandre Clarisse, Diabolical Summer (IDW). Paru initialement sous le titre L’été Diabolik (Dargaud, 2016)
  • David Mack, Cover (DC)
  • Léa Mazé, Elma, A Bear’s Life, vol. 1: The Great Journey (Europe Comics). Initialement paru sous le titre Elma, une vie d’ours, tome 1 (Dargaud, 2018)
  • Julie Rocheleau, Wrath of Fantômas (Titan). Initialement paru sous le titre La colère de Fantomas t. 1-3 (Dargaud, 2013-2015).
  • Christian Ward, Invisible Kingdom (Berger Books/Dark Horse)

Meilleur artiste de couverture

  • Jen Bartel, Blackbird  (Image Comics)
  • Francesco Francavilla, Archie, Archie 1955, Archie Vs. Predator II, Cosmo (Archie)
  • David Mack, American Gods, Fight Club 3 (Dark Horse); Cover (DC)
  • Emma Rios, Pretty Deadly (Image)
  • Julian Totino Tedesco, Daredevil (Marvel)
  • Christian Ward, Machine Gun Wizards (Dark Horse), Invisible Kingdom (Berger Books/Dark Horse)

Meilleur coloriste

  • Lorena Alvarez, Hicotea (Nobrow)
  • Jean-Francois Beaulieu, Middlewest, Outpost Zero (Image)
  • Matt Hollingsworth, Batman: Curse of the White Knight, Batman White Knight Presents Von Freeze (DC); Little Bird, November (Image)
  • Molly Mendoza, Skip (Nobrow)
  • Dave Stewart, Black Hammer, B.P.R.D.: The Devil You Know, Hellboy and the BPRD (Dark Horse); Gideon Falls (Image); Silver Surfer Black, Spider-Man (Marvel)

Meilleur lettreur

  • Deron Bennett, Batgirl, Green Arrow, Justice League, Martian Manhunter (DC); Canto (IDW); Assassin Nation, Excellence (Skybound/Image); To Drink and To Eat, vol. 1 (Lion Forge); Resonant (Vault)
  • Jim Campbell, Black BadgeCoda (BOOM Studios); Giant DaysLumberjanes: The Shape of Friendship (BOOM Box!); Rocko’s Modern Afterlife  (KaBOOM!); At the End of Your Tether (Lion Forge); Blade Runner 2019 (Titan); Mall, The Plot, Wasted Space (Vault)
  • Clayton Cowles, Aquaman, BatmanBatman and the Outsiders, Heroes in Crisis, Superman: Up in the Sky, Superman’s Pal Jimmy Olsen (DC); Bitter Root, Pretty Deadly, Moonstruck, Redlands, The Wicked + The Divine (Image); Reaver  (Skybound/Image); Daredevil, Ghost-Spider, Silver Surfer Black, Superior Spider-Man, Venom (Marvel)
  • Emilie Plateau, Colored: The Unsung Life of Claudette Colvin (Europe Comics). Paru initialement sous le titre Noire: La vie méconnue de Claudette Colvin (Dargaud, 2019).
  • Stan Sakai, Usagi Yojimbo (IDW)
  • Tillie Walden, Are You Listening ? (First Second/Macmillan)

Meilleure publication périodique consacrée aux comic books

  • Comic Riffs blog, par Michael Cavna, Washington Post
  • The Comics Journalsous la direction de Gary Groth, RJ Casey et Kristy Valenti (Fantagraphics)
  • Hogan’s Alley, sous la direction de Tom Heintjes (Hogan’s Alley)
  • Inks: The Journal of the Comics Studies Society, sous la direction de Qiana Whitted (Ohio State University Press)
  • LAAB Magazine, vol. 4: This Was Your Life, sous la direction de Ronald Wimberly et Josh O’Neill (Beehive Books)
  • Women Write About Comics, sous la direction de Nola Pfau et Wendy Browne.

Meilleur livre consacré aux comic books

  • The Art of Nothing: 25 Years of Mutts and the Art of Patrick McDonnell (Abrams)
  • The Book of Weirdo, par Jon B. Cooke (Last Gasp)
  • Grunt: The Art and Unpublished Comics of James Stokoe (Dark Horse)
  • Logo a Gogo: Branding Pop Culture, par Rian Hughes (Korero Press)
  • Making Comics, par Lynda Barry (Drawn & Quarterly)
  • Screwball! The Cartoonists Who Made the Funnies Funny, par Paul Tumey (Library of American Comics/IDW)

Meilleure étude universitaire

  • The Art of Pere Joan: Space, Landscape, and Comics Form, par Benjamin Fraser (University of Texas Press)
  • The Comics of Rutu Modan: War, Love, and Secretspar Kevin Haworth (University Press of Mississippi)
  • EC Comics: Race, Shock, and Social Protest, par Qiana Whitted (Rutgers University Press)
  • The Peanuts Papers: Writers and Cartoonists on Charlie Brown, Snoopy & the Gang, and the Meaning of Lifesous la direction d’Andrew Blauner (Library of America)
  • Producing Mass Entertainment: The Serial Life of the Yellow Kid, par Christina Meyer (Ohio State University Press)
  • Women’s Manga in Asia and Beyond: Uniting Different Cultures and Identities, sous la direction de Fusami Ogi et autres(Palgrave Macmillan)

Meilleur maquettiste

  • Grunt: The Art and Unpublished Comics of James Stokoe, conçue par Ethan Kimberling (Dark Horse)
  • Krazy Kat: The Complete Color Sundays, par George Herriman, conçue par Anna-Tina Kessler (TASCHEN)
  • Logo a Gogo, conçue par Rian Hughes (Korero Press)
  • Madness in Crowds: The Teeming Mind of Harrison Cady, conçue par Paul Kopple et Alex Bruce (Beehive Books)
  • Making Comics, conçue par Lynda Barry (Drawn & Quarterly)
  • Rusty Brownconçue par Chris Ware (Pantheon)

Meilleur comics numérique

  • Afterlift, par Chip Zdarsky et Jason Loo (comiXology Originals)
  • Black Water Lilies, par Michel Bussi, adapté par Frédéric Duval et Didier Cassegrain, traduction d’Edward Gauvin (Europe Comics). Initialement paru sous le titre Nymphéas noirs (Dupuis, 2019).
  • Colored: The Unsung Life of Claudette Colvin, par Tania de Montaigne, adapté par Emilie Plateau, traduction de Montana Kane (Europe Comics). Paru initialement sous le titre Noire: La vie méconnue de Claudette Colvin (Dargaud, 2019).
  • Elma, A Bear’s Life, vol. 1: The Great Journey, par Ingrid Chabbert et Léa Mazé, traduit par Jenny Aufiery (Europe Comics). Initialement paru sous le titre Elma, une vie d’ours, tome 1 (Dargaud, 2018)
  • Mare Internum, par Der-shing Helmer (comiXology; gumroad.com/l/MIPDF)
  • Tales from Behind the Window, par Edanur Kuntman, traduit par Cem Ulgen (Europe Comics)

Meilleur webcomic

Source: Comic-Con.org

Partager sur Facebook Partager sur Twitter
.