L’année prochaine reviendront dans les salles obscures ces si mignonnes petites bêtes que l’on aime tant avec Jurassic World: Dominion, et nous ne sommes pas prêts de leur dire au revoir. Le producteur du film nous apprend le troisième opus ne sera pas le dernier de la saga, loin de là.

La communication autour de ce troisième Jurassic World est particulière. Tandis qu’on attendait la conclusion de la nouvelle trilogie de la franchise, le réalisateur Colin Trevorrow a dégainé l’argument à la Star Wars: L’Ascension des Skywalker en expliquant qu’il s’agissait en fait du dernier volet de la saga originale, avec un retour du casting original. Finalement, le producteur Frank Marshall a affirmé au micro de Collider que Jurassic World: Dominion n’est pas prévu comme une conclusion de la franchise : « C’est le début d’une nouvelle ère. Les dinosaures sont maintenant sur le continent parmi nous, et ils le seront pendant un certain temps, j’espère ».

La tendance à Hollywood étant aux trilogies, on devine qu’Universal envisage sérieusement une nouvelle trilogie Jurassic Park/World avec toute l’animalerie génétiquement modifiée échappée de leur île. Le score au box-office de Dominion déterminera sûrement si le public a envie de suivre ou pas, les deux précédents volets ayant chacun dépassé le milliard, il faudra faire au moins aussi bien.

Jurassic World: Dominion, au cinéma le 9 juin 2021 – s’il n’est pas repoussé comme tous les autres grosses productions actuellement.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter

À lire aussi

.