Dans un univers Marvel au cinéma cadenassé par un imposant cahier des charges et une inévitable supervision de l’omniprésent Kevin Feige, James Gunn a tout de même réussi à s’imposer dans le MCU et s’approprier les Gardiens de la Galaxie, au point que Marvel Studios n’a jamais envisagé un autre réalisateur pour le troisième volet. Toutefois, avant ce film, Gunn s’attaquera à un tout autre groupe de super-(anti-)héros chez la Distinguée Concurrence, The Suicide Squad.

Difficilement impressionnable par les grosses franchises, réalisateur à succès de grandes batailles se déroulant dans les étoiles de Marvel Studios – groupe appartenant à Disney –, voir James Gunn travailler sur un film se déroulant dans une lointaine galaxie est une grande évidence. Pourtant, ne vous attendez pas à voir un jour un film Star Wars réalisé par James Gunn : ça ne l’intéresse tout simplement pas.

Un internaute a posé la question au réalisateur lors d’une récente séance de questions-réponses sur Instagram : « Non, ça ne m’intéresse pas vraiment en tant que réalisateur. Vraiment, je ne vois aucune autre franchise sur laquelle je voudrais travailler que celles sur lesquelles je bosse déjà ».

Ce n’est pas la première fois que James Gunn exprime son désintérêt pour Star Wars. En décembre dernier, c’était une fois encore sur Instagram qu’un internaute lui demandait s’il souhaitait lui aussi un jour réaliser un épisode de The Mandalorian, comme de nombreux autres, dont Taika Waititi. La réponse fut claire : « Ça ne m’intéresse pas vraiment, non« .

Au contraire d’un Taika Waititi sur des dizaines de projets et profitant de toutes les opportunités, James Gunn préfère semble-t-il se consacrer aux Big Two des comics, et il y allait doucement, film après film.

En tous les cas, le tournage de The Suicide Squad étant terminé, le planning de la production n’est pas menacé, de même pour celui des Gardiens 3 dont le tournage ne démarrera pas avant l’année prochaine.

The Suicide Squad, au cinéma le 4 août 2021. Les Gardiens de la Galaxie Vol. 3, au cinéma en 2023.

À lire aussi

.