Après soixante années passées à essayer de devenir calife à la place du calife, on pourrait penser que ce cher Iznogoud allait finir par passer à autre chose. Et bien non !

Pour le 32e album des aventures d'Iznogoud, écrit par Olivier Andrieu – pour la seconde fois au scénario mais la première en solo – et illustré par Elric, le célèbre vizir va une fois de plus tenter par tous les moyens possibles de se débarrasser du calife Haroun El-Poussah, dont il convoite la place depuis ses débuts en 1962 dans le mensuel Record, à l'époque sous la plume de René Goscinny et le crayon de Jean Tabary.

Et si dans les faits Iznogoud fête bel et bien son anniversaire, c'est de celui du calife dont il sera question dans ce nouvel album. L'occasion de découvrir comment le petit barbu frustré va profiter de l'événement pour tenter, une fois de plus, de mettre fin au règne de son supérieur. C'est donc au fil de cinq histoires de huit planches remplies d'humour que nous verrons le petit vizir teigneux faire appel aux complices les plus improbables, parmi lesquels se trouvent le banquier Aboul el Ben & Fils, le chambellan Medhi Terranêoziledorensoleillez, le barbier Moussah Rashêê, le marin Mahârius ou bien encore la magicienne Honorée, comtesse de Chantilly.

Et pour les puristes, rappelons que le scénariste Olivier Andrieu est un passionné de l'œuvre de Goscinny, soucieux de faire honneur au maître comme il avait pu nous le confirmer lors de son interview pour le 31e album. De quoi envisager sereinement l'avenir d'Iznogoud.

Des bougies pour Iznogoud, d'Olivier Andrieu et Elric, est disponible depuis le 20 octobre 2022 chez Imav Éditions.

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter