Si l’annonce d’un reboot d’Hellboy avec pour titre Hellboy: Rise of the Blood Queen a réjoui beaucoup de fans du héros de Mike Mignola, certains d’entre eux sont restés septique quant à ce que pourrait apporter une nouvelle adaptation par rapport à celle de Guillermo Del Toro, et surtout, quant à sa fidélité par rapport au matériel original.

En effet, Mignola est un maître du neuvième art, avec une manière de raconter les histoires en se servant du language de la bande dessinée qui rend difficile une adaptation littérale. L’ambiance d’Hellboy est noire et pesante, peut être complètement silencieuses pendant des dizaines de pages puis devenir bavarde. Le trait de l’auteur lui aussi aime joué avec les contrastes et les ambiguïtés, pouvant être réaliste et sombre, et beaucoup plus stylisé, frôlant pour certaines cases un style abstrait. Une chose est sûre : Mike Mignola ne s’est jamais obligé à plaire à un jeune public, bien au contraire.

L’annonce du réalisateur, Neil Marshall, qui a déclaré qu’il préférait que le film soit R-Rated, autrement dit,  interdit aux mineurs non-accompagnés, a donc été plutôt bien accueillie. David Harbour, qui reprendra le rôle principal, a déclaré à ce sujet que le film serait R-Rated non pas à cause de scènes de nudité mais de violence et surtout d’horreur, ainsi qu’à cause de son approche plus mature de certains sujets.

Hellboy et ses alliés du B.R.P.D. (Bureau de recherche et de défense sur le paranormal) sont amenés à combattre les pires créatures cauchemardesques qui soient, mais Guillermo Del Toro, qui avait réalisé les deux précédents opus, avait délibérément adouci l’approche pour plaire au plus grand nombre, mais n’avait tout de même pas réussi à descendre en dessous de l’interdiction aux moins de 13 ans. Avec un film clairement pour adultes, Neil Marshall peut se permettre d’être plus fidèle à l’œuvre originale sans avoir à s’imposer des contraintes supplémentaires, afin de montrer au mieux les horreurs du monde dans lequel vit le démon cornu. Harbour a également ajouté que le film se focaliserait ainsi plus sur le personnage dans son environnement.

Bien qu’il ne soit en aucun cas lié aux films de Del Toro, on ne peut nier que le réalisateur aura une influence certaine sur ce nouveau film. Mais cette nouvelle adaptation pourrait résoudre ce qui était grandement reprocher au réalisateur mexicain : l’aspect horrifique inexistant, pourtant omniprésents dans les comic books. Il ne paraît donc pas aberrant que le film soit R-Rated pour coller aux inspirations gothiques et glauques de l’œuvre originale.

Après le succès de films comme Deadpool de Tim Miller, ou Logan de James Mangold, Hellboy: Rise of the Blood Queen pourrait bien à son tour profiter à son tour de l’engouement pour les adaptations de comic books au cinéma pour adultes. Et si le film est tel que nous le promet David Harbour, il pourrait rendre véritablement hommage au personnage de Mike Mignola, ce qui n’est pas pour nous déplaire.

Hellboy: Rise of the Blood Queen sera bien R-Rated

Source

À lire aussi