Triste nouvelle qui nous vient des États-Unis. Le dessinateur Jesse Hamm vient de nous quitter. Anna Sahrling-Hamm a annoncé sur les réseaux sociaux le décès de son époux à cause d'un caillot de sang dans les poumons.

La carrière de Jesse Hamm fut relativement discrète. Elle commence au milieu des années 90 avec sa participation à une revue amatrice chrétienne, Scattered, où il produisait le strip "Comics to bore and confuse you". Chrétien fervent, il fréquente notamment la CCAS (Christian Comics Art Society) et ses conférences à la San Diego Convention. Son strip continue dans la pages de la revue anthologique Negative Burn de Caliber. Ses bandes religieuses seront même traduites assez confidentiellement en France par le micro-éditeur Husky Productions dans l'album Bate & Fonte,  trouvable dans les librairies chrétiennes.

En 2006, il participe à Tempest, un numéro spécial édité par Alias pour lever des fonds pour les victimes de l'ouragan Katrina. L'année suivante, il illustre Good as Lilly, un roman graphique de la défunte collection pour jeune adulte de DC ComicsMinx. C'est l'époque où il intègre le studio Periscope (devenu depuis Helioscope), grand collectif d'auteurs basé à Portland, dans l'Oregon. Fondé en 2002 (sous le nom de Mercury Studio), notamment par David Hahn, Periscope aura vu passer dans ses locaux Ron Randall, Karl Kesel, Terry Dodson, Matthew Clark, Paul Guinan, Pete Woods, Steve Lieber, Drew Johnson, Kieron Dwyer, Chris Samnee ou encore Jeff Parker.

Cela permet à Hamm de travailler pour Marvel Comics, où il file un coup de main à Karl Kesel sur Spider-Man Family #7 (2008) et à Steve Lieber sur Hawkeye #7 (2013), mais aussi DC Comics, où il dessine Batman '66 #26 pour le scénariste Jeff Parker. Il suit Parker sur une mini-série pour DynamiteFlash Gordon: Kings Cross (#1-5, 2015), où se croisent Flash Gordon, Mandrake, The Phantom et Prince Valiant.

En 2019, il produit, avec le co-scénariste Mark Rodgers, la mini-série The Blessed Machine pour la maison d'édition Cave Pictures Publishing. Avec Paul Tobin, il a signé le 18e tome de Plants vs  Zombies qui sortira en juillet chez Dark Horse.

Si sa carrière fut donc plutôt confidentielle, Jesse Hamm aura tout de même retenu l'attention des lecteurs par sa facilité à faire partager son art. Au travers sa page Twitter, Tips from Jesse Hamm, il donnait ses conseils et ses réflexions sur la BD et la narration. "JESSE HAMM", écrivait-il, "ne laissera pas son manque de renommée ou de réussite l'empêcher de tweeter des conseils à tout le monde !" Il fut aussi l'auteur de plusieurs articles d'analyses sur l'artiste Alex Toth qu'il regroupa dans un fascicule en auto-édition.

Extrait de Batman '66 #26 par Jesse Hamm (DC Comics).

Couverture de Flash Gordon Kings Cross #5 par Jesse Hamm (Dynamite)

Couverture de The Blessed Machine #6 par Jesse Hamm (Cave Pictures)

 

Source : CBR

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter