Entre la perte de la licence Star Wars et celle – prochaine – de Conan, on ne peut pas dire que les bonnes nouvelles se bousculent pour l'éditeur Dark Horse. Pourtant, le cheval rue encore et à de bonnes raisons d’espérer des jours meilleurs.

Alors que Disney avait privé Dark Horse d'une véritable manne financière en rapatriant la licence Star Wars chez Marvel, la maison d'édition de Mike Richardson ne semble pas rancunière.  En effet, en août, elle publiera une série limitée en trois numéros consacrée à Frozen, alias La Reine des Glaces. Écrite par Joe Caramagna et illustrée par le studio Kawai Creative, la mini-série racontera la rencontre entre les héros du long-métrage et une mystérieuse aventurière, alors que leur royaume est menacé. Jusqu'ici, c'était le petit éditeur Joe's Book qui s'occupait des adaptations de Frozen et de plusieurs autres licences Disney en BD aux États-Unis. Il semble que la situation va changer puisque Disney et Dark Horse annoncent d'ores et déjà que Frozen sera suivi d'autres projets. Affaire à suivre en tout cas.

Frozen publié chez Dark Horse

Autre raison d'espérer, la rumeur selon laquelle Dark Horse serait en pleine négociation avec Netflix pour publier les comics du Millarworld. On se souvient que les séries du label de Mark Millar ont été achetés par le géant de la VOD. Celui-ci cherche maintenant un éditeur pour pouvoir publier les comic books. Les grands éditeurs sont exclus puisque leurs propriétaires respectifs – Disney et Warner – vont se confronter directement à Netflix dans les années à venir avec leurs propres plate-formes  VOD. Image aussi, puisqu'il ne s'agit plus de creator-owned. Reste les autres éditeurs. Et Dark Horse serait bien placé dans les négociations. D'autant qu'historiquement, l'éditeur a une longueur d'avance. En 2004, il avait publié un des premiers creator-owned de Mark Millar, Chosen (devenu depuis American Jesus). Pour l'instant, il s'agit bien évidemment d'une rumeur (qui demandera à être confirmée ou infirmée), mais l'opération serait à n'en pas douter bénéfique. Les projets de Millar bénéficient d'une large exposition médiatique et de dessinateur à même d'attirer les foules Le premier projet Millarworld, sous la houlette Netflix, sera ainsi The Magic Order, avec Olivier Coipel aux dessins. Une occasion de regagner sa place de quatrième éditeur, qu'IDW lui a soufflé depuis plusieurs années ?

The Magic Order par Mark Millar et Olivier Coipel

Sources: Newsarama, Bleeding Cool

Envie d'en discuter ?
Rendez-vous sur Discord
Suivez-nous pour ne rien rater :
La Seizième Maison

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter