Tous les personnages du label Cliffhanger par J. Scott Campbell, Humberto Ramos et Joe Madureira, colorisés par Neil Ruffino

Le label Cliffhanger! a fait les beaux jours de l’éditeur Wildstorm à la fin des années 90 en offrant un espace de liberté à des créateurs de premier plan. Selon le site Bleeding Cool, DC Comics pourrait le faire revivre.

En 1998, Wildstorm est la structure de Jim Lee au sein du collectif Image Comics. De plus en plus, les séries qui y sont publiées sont intégré à l’univers partagé créé par Lee et son compère Brandon Choi. Bien décidé à attirer les super-stars de l’époque, Wildstorm lance alors le label Cliffhanger! qui laisse carte blanche à des artistes de premier plan, notamment issu du pool de l’éditeur.

Ainsi J. Scott Campbell qui sort d’un run sur Gen 13 lance-t-il une série d’espionnage sexy et déjanté, Danger Girl. Humberto Ramos qui vient de dessiner DV8 se lance dans la série vampirique Crimson qu’il animera durant une vingtaine de numéros. A contrario, Battle Chasers, la série d’heroic fantasy de Joe Madureira (qui venait des Uncanny X-Men de Marvel Comics), atteindra péniblement les huit numéros sans que l’intrigue ne soit bouclée. Viendra les rejoindre le Steampunk de Joe Kelly et Chris Bachalo en 2000 tandis que le constant Ramos fera succéder Out There à Crimson.

Très vite, la superficialité, les retards et les arrêts des séries de Campbell et Madureira feront des séries Cliffhanger! le symbole des excès des dessinateurs-divas. Le label vivotera jusqu’en 2004 où il sera fusionné avec le label Homage pour devenir Wildstorm Signature,  alors même que des dessinateurs comme Carlos Pacheco et Leinil Francis Yu y ont livrés leur propres créations, respectivement Arrowsmith et High Roads.

Aujourd’hui, Wildstorm appartient désormais à DC, et avec, tous ses labels et son univers.

Toujours à l’affût des petits détails, le site Bleeding Cool a découvert que DC Comics avait donc  récemment enregistré la marque Cliffhangher!, concernant des comic-books, des graphic novels et des contenus téléchargeable. A quelle fin ? Difficile encore à dire. Cependant, entre la ligne New Age of Heroes (aux conditions particulièrement avantageuses) et le rapatriement des séries Jinxworld (dont Brian Michael Bendis  possède les droits) chez DC, l’éditeur semble parti pour entamer une véritable opération séduction envers les artistes les plus influents. Cet ancien label au nom connu sera-t-il un des outils de l’éditeur de Burbank pour attirer les projets les plus personnels des auteurs-stars ? Pourquoi, en effet, avoir ressuscité le label si ce n’est pour publier plus de creator-owned, dans lequel les auteurs auraient plus de libertés qu’avec Vertigo – que l’éditeur est aussi en train de relancer ?

À moins que ce soit pour relancer les séries qui ont fait son succès. Mais pour cela, et c’est rare chez les éditeurs de comic books américains : ça dépendra du bon vouloir de leurs auteurs.

Affaire à suivre.

Tous les personnages du label Cliffhanger par J. Scott Campbell, Humberto Ramos et Joe Madureira, colorisé par Neil Ruffino

Tous les personnages du label Cliffhanger par J. Scott Campbell, Humberto Ramos et Joe Madureira, colorisé par Neil Ruffino

Source : Bleeding Cool

.