Le dessinateur David Marquez vient de terminer son contrat d’exclusivité de cinq ans chez Marvel Comics où il avait essentiellement collaboré avec le scénariste Brian Michael Bendis sur des titres comme Miles Morales: The Ultimate Spider-Man, Iron Man ou Civil War II. Alors qu’il aurait dû s’atteler à un projet personnel, il s’est laissé tenter par les sirènes de DC Comics. « J’ai vraiment été très chanceux de travailler sur autant de gros projets au sein d’une carrière relativement courte. Quand s’est présenté la possibilité de travailler pour DC, je n’étais pas sûr de vouloir continuer à faire du travail de commande. Ils ont vraiment dû me vendre l’idée.« 

Cette idée, c’est le retour de la série Batman/Superman, où les deux grandes icônes de DC Comics vont faire équipe. Joshua Williamson (Flash, Justice League Odyssey) sera au scénario et il opposera le duo au fameux Batman qui rit. Ce Batman, venu d’un autre univers où Bruce Wayne a été exposé à la toxine du Joker, arpente notre monde depuis la fin de la saga Metal de Scott Snyder. Une récente mini-série qui lui a été consacrée s’est extrêmement bien vendu, au point qu’elle vient d’être étendue à sept numéros au lieu de six et qu’elle servira donc de tremplin à la nouvelle série régulière de Williamson et Marquez.

Dans celle-ci, nous découvrirons que le Batman qui rit a « retourné » six personnages pour son propre service. Certains en sont pleinement conscients, d’autres pas du tout. Ainsi, des alliés de Batman et Superman deviendront leurs ennemis, à leurs corps défendants, façon docteur Jekyll et mister Hyde.

Williamson les appelle les Secret Six en référence à une série de 1968, créé par E. Nelson Bridwell et Frank Springer où une bande de six aventuriers répondaient aux ordres de Mockingbird, personnage mystérieux qui se révéla être l’un des leurs. Le concept sera repris en 1988 dans Action Comics Weekly par Martin Pasko et Dan Spiegle avant d’être complètement repensée par Gail Simone en 2005 dans la mini-série Villains United. Les Secret Six deviennent alors un groupe de super-vilains (dont Cat-Man et Deadshot), mené par un nouveau Mockingbird mystérieux. Suivront une mini-série et deux séries régulières où Gail Simone s’amusera à jouer avec tous ses personnages, personne n’étant jamais ce qu’il prétend être et se trahissant à qui mieux mieux.

Si Williamson choisit de se conforter à ce modèle, l’Homme de Demain et le Chevalier Noir auront donc un sacré sac de nœuds à dénouer et ne devront faire confiance à personne pour déjouer les plans du Batman qui rit. Williamson promet une série dans l’ambiance parano et horrifique de The Thing de John Carpenter.

Batman/Superman #1, écrit par Joshua Williamson et dessiné par David Marquez. Couverture de Marquez. Sortie US en août 2019.

Source : Hollywood Reporter

Couvertures de Batman/Superman #1 par David Marquez (DC Comics)

Partager sur Facebook Partager sur Twitter
.