Cyril Bouqet alias SiB, lettreur de Batman chez Urban Comics.

Toujours dans le cadre des 80 ans de Batman, nous avons posé quelques questions à Cyril Bouquet, l’un des membres du studio MAKMA qui assure le lettrage BD de la VF de cette série de comics. 

Cyril, au sein de MAKMA, tu fais partie d’une équipe qui travaille sur le lettrage de la plupart des comics de l’univers DC, et notamment des séries Batman. Avant tout ça, quel a été ton premier contact avec le croisé à la cape ? 

Cyril Bouquet : Pour être tout à fait sincère, j’ai du mal à me souvenir de mon vrai premier contact avec la Chauve-Souris (ouais, je milite pour qu’on appelle, en France, Batman la Chauve-Souris – d’ailleurs, j’aimerais aussi qu’on appelle Spider-Man l’Araignée, c’était tellement plus classe).

J’ai trois souvenirs sur la Chauve-Souris, mais impossible de les remettre dans l’ordre. Le pire, c’est que l’un des trois n’est probablement pas mon premier vrai contact.

J’ai le souvenir d’avoir vu un épisode du Batman avec Adam West étant très jeune, chez mes grands-parents, probablement un dimanche en fin d’après-midi. Contrairement à ce que disait dernièrement notre ami Jérôme Wicky, cette série était diffusée assez tôt durant le milieu des années 80 sur Canal +. D’ailleurs, ce fut un premier vrai choc (le deuxième étant le film de Burton en 1989 et le troisième, la série animée qui en « découlera » un peu plus tard), car quand tu es gamin, tu as tout ce côté très comics (onomatopées notamment). Les trucs débiles, tu ne les vois que des années plus tard quand la série est rediffusée sur FR3.

Mon deuxième souvenir est d’avoir eu, très jeune, une poupée mannequin Robin alors que mon frère avait eu celle de la Torche Humaine, que je trouvais plus classe que ce gars en slip vert. Mais je l’aimais bien quand même, même si je crois qu’à l’époque, je n’avais aucune idée de qui il était.

Le troisième souvenir est mon premier contact BD avec un épisode de la Chauve-Souris, probablement dessinée par Jim Aparo. Mais rétrospectivement, ce souvenir doit être le plus récent des trois.

Ce qui est étrange avec la Chauve-Souris, c’est que j’ai l’impression de la connaître depuis toujours. 

Quand est-ce que tu as commencé à t’intéresser sérieusement à Batman ? 

Cyril Bouquet : En fait, assez tardivement.

Je ne connaissais quasiment rien de l’univers de la Chauve-Souris avant la première diffusion de la série animée de Timm/Dini. C’est là que j’ai commencé à vraiment découvrir sa galerie de méchants (je connaissais surtout le Joker, notamment grâce le film de 1989 – que je n’aime pas, contrairement au 2 – mais aussi car je possédais une Hotwheels Joker étant gamin).

Dans cette série, il y avait ce mélange polar noir/super-héros à gadget qui fonctionnait tellement bien. Je suis tombé amoureux de la série/personnage/ambiance dès le générique. Il y avait un truc vraiment génial, qui m’a fait aimer le personnage : la Chauve-Souris est le père Fouettard des petits gangsters. Dès qu’il arrive, les autres flippent et tu sais qu’ils vont salement morfler. La super-galerie déglinguée de méchants n’est là que pour redonner un peu d’espoir aux malfrats, même si finalement, on sait qu’ils n’ont aucune chance.

Peu de temps après cette série animée, on a pu voir l’arrivée de l’univers DC chez Semic, ce qui m’a permis de découvrir la Chauve-Souris dessinée par Kelley Jones, qui est mon dessinateur préféré sur ce personnage. Non seulement le dessin est noir et tarabiscoté, mais même son découpage vaut le détour. J’espère qu’Urban fera une anthologie sur tous ces épisodes du mensuel Batman et sa trilogie Batman/Dracula (mais dans ce cas, j’espère que je pourrais lettrer ces épisodes, ça serait un gros kiff !)

Justement, à part ce run de Kelley Jones, quels sont tes sagas préférées de l’univers Batman ?

Cyril Bouquet : Bizarrement, je ne suis pas très fan du DK Returns de Miller (je trouve ça un peu surfait : c’est le premier Batman violent, et donc ?)

Par contre, j’adore le Year One scénarisé Miller et dessiné par Mazzuchelli. Je suis aussi un gros fan de Mad Love (par Dini et Timm), même si ce n’est pas à proprement parlé une saga. Et le Souriez ! de Moore et Bolland dont l’adaptation animée est navrante.

J’aime aussi le côté 60’s, avec Bat-Mite, les costumes Batman arcs-en-ciel, tout ce côté un peu débile qui va à l’encontre du personnage actuel, trop sombre et réaliste (et donc très chiant, il faut l’avouer).

Même si je n’ai pas lu tout son run, j’aime bien ce qu’en a fait Morrisson. Il essaie de mélanger toutes les facettes de la Chauve-Souris : playboy qui couche à droite à gauche, hop apparition de Damien qui deviendrait le meilleur Robin ever, réutilisation des vieux comics avec des concepts cons mais en les remettant à jour (les Chauve-Souris du monde entier) etc.

C’est aussi pour ça que j’adore la série animée The Brave & the Bold. Premièrement, ça va à l’encontre de la vision violente actuelle du personnage tout en remettant au goût du jour des vieux trucs. Le tout reste cool (sans oublier un épisode particulièrement dramatique).

Je ne pourrais pas parler des animés sans évoquer Batman Beyond qui reste un chef d’oeuvre absolu, notamment avec la réapparition du Joker qui est à la limite du hardcore.

Pour en revenir à Morrisson (je crois que l’idée est de lui, mais je me trompe peut-être), j’aimais aussi l’idée que Bruce Wayne laisse la place à Dick Grayson dans le costume de la Chauve-Souris.

Dommage que les personnages de comics n’évoluent pas dans le temps. Imagine, le personnage a 80 ans cette année. Si on considère qu’il devait avoir 30 ans à l’époque, le gars est grabataire normalement.

Il me semble avoir lu des histoires pré-Crisis où Dick Grayson est Batman, mais je peux me tromper, ça commence à faire loin. Avec tous ces reboots successifs, on s’y perd. De toutes les incarnations du Batman, laquelle est ta préférée ?

Cyril Bouquet : Ça ne serait pas sur Terre II où Bruce est marié à Selina et où il laisse sa place à Dick ? C’est vrai qu’en plus des reboots, il y a aussi les Terres Infinies

Ma Chauve-Souris préférée ? Hmm, question difficile.

Je crois qu’au final, c’est celle de l’animé The Brave and the Bold (désolé, je ne connais pas le nom en français, j’avais regardé la série en VO à l’époque) car c’est un croisement de plusieurs Chauve-Souris en même temps. On retrouve le héros, le détective, le gars avec des gadgets cools qui combat des ennemis « baroques », et le costume le plus célèbre : le gris avec la cape bleue et le logo noir sur l’ovale jaune.

Quand Timm avait remis au goût du jour le costume plus sombre avec le logo directement sur le costume gris, j’étais vraiment fan. Mais avec le temps (et peut-être aussi parce que ce costume est maintenant utilisé sur la Chauve-Souris actuelle, violente et pas fun pour un sou), j’ai repris goût au costume gris/bleu/jaune. Il n’est pas de Carmine Infantino, ce costume d’ailleurs ?

Ce que je peux dire, c’est que je déteste la trilogie de Nolan car, aussi bon metteur en scène qu’il est, il n’a rien compris au personnage. La Chauve-Souris ne peut pas être un personnage réaliste et violent. C’est un mec qui se met un costume de chauve-souris pour taper sur des méchants. Les gars, chez DC, c’est pas un truc pour adulte, c’est un truc pour gamin (sans aller dans le débile). Même si j’aime bien le personnage dans des histoires plus dures – la Chauve-Souris est née des cendres du Comte de Monté-Cristo quand même – il faut toujours garder à l’esprit que c’est un gars qui porte un slip sur ses collants.

Ce côté fun et accessible à toute la famille, on le retrouve dans l’univers Marvel au cinéma. Tu crois que c’est ce qu’il faudrait à l’univers DC ?

Cyril Bouquet : C’est en tout cas ce que DC commence à faire avec Aquaman, un film d’action/aventure popcorn décomplexé. Et c’est le chemin qu’a l’air de prendre Shazam!.

Malheureusement, je ne pense pas que Batman suivra le même chemin. Le nouveau projet sur le Joker a l’air de suivre une autre piste, et les gens ont étrangement aimé la trilogie de Nolan.

Personnellement, j’aimerais bien voir ce qu’un Edgar Wright pourrait faire sur un film sur la Chauve-Souris ou même, pourquoi pas, un Taika Waititi. En tout cas je serais preneur. Je pense effectivement que DC devrait faire des films plus « family friendly », mais sans nécessairement développer un univers partagé comme le fait Marvel.

Batman Returns et le premier Superman de Richard Donner sont pour moi les meilleurs films DC. Ce sont des films qui essaient de comprendre les personnages qu’ils développent. Ok, la Chauve-Souris de Burton n’est pas la meilleure version du personnage, mais il y a un côté comics qui reste présent dans le film. Ils fonctionnent très bien comme des films en « stand alone ».

En tant que lettreur, qu’est-ce que tu aimes le plus quand tu travailles sur les titres Batman ?

Cyril Bouquet : J’ai bien aimé travailler sur les épisodes du Batman 60’s.

Plus généralement, j’aime bien travailler sur des titres plus ancien (Urban, mon corps est prêt pour les titres dessinés par K. Jones) quand les bulles étaient encore dessinées à la main. C’est un peu plus compliqué à lettrer car tu as des bulles qui sont parfois tarabiscotées, mais c’est plus marrant à faire.

Si on te donnait carte blanche pour réaliser ton comic book de Batman à toi, tu raconterais quoi ?

Cyril Bouquet : Question difficile, je ne me suis sincèrement jamais posé la question.

Voyons, pour être raccord avec ce que j’avais dit auparavant, je pense que je ferais en sorte que Bruce Wayne ait 110 ans. Le duo Dick Grayson/Damian en tant que Chauve-Souris et Robin serait déjà un lointain passé et on suivrait probablement les aventures de Damian Jr. Il serait le fils de Damian et de la fille que Robin (Dick) aurait eu avec Duela, la « fille » du Joker et de Double-Face (sic). Avoir des pères héros et des mères névrosées ferait de Damian Jr un héros plutôt cool en fait. Cette Chauve-Souris serait mal aimée par la police de Gotham, mais ça n’empêcherait pas Damian Jr de faire son boulot en combattant des vieux vilains remis au goût du jour comme The Eraser ou Polka-Dot Man. Damian Jr aurait probablement les pouvoirs de Daredevil, un sens radar comme les chauve-souris…

Je n’ai pas réellement d’intrigue en tête, mais ça serait un truc cool, sans stress. 

Excellent programme ! Et pour finir en beauté, notre question fétiche : si tu avais un super-pouvoir, tu aimerais pouvoir faire quoi ? 

Cyril Bouquet : J’aimerais pouvoir arrêter le temps ou me cloner pour pouvoir faire tous les projets qui me tiennent à cœur (écrire, dessiner, faire plus de sport, regarder les films que je n’ai pas toujours pu voir, lire les bouquins qui s’accumulent, etc.) car je cours toujours après le temps qui passe…

Pas mal. Merci, Cyril, et bon courage pour la suite, alors ! En guise d’adieu, voici quelques dessins du Dark Knight réalisés par Cyril (qui est également dessinateur-encreur chez MAKMA sous le pseudonyme de SiB).

Batman par Cyril Bouquet alias SiB.

SiB dessine Batman.

Batman par Cyril Bouquet alias SiB.

Batman.

Batman par Cyril Bouquet alias SiB.

Batman vu par SiB.