The Walking Dead

La série la plus bitch-watchée de ces dernières années va enfin se voir injecter un brin de sang neuf – vu le sujet, ça ne sera pas dommage.

Attention, cet article contient des spoilers.

En effet, en dépit des mauvaises audiences, The Walking Dead, le show phare d’AMC a été contre toute-attente renouvelé pour une neuvième saison. Toutefois, la chaîne a confié qu’elle le serait au détriment de Scott Grimple, son désormais ex-showrunner remercié par la chaîne. Alléluia ?

Pas tout à fait. Grimple a été promu chef des contenus, un poste qui s’étend aussi au spin-off Fear The Walking Dead (qui accueillera bientôt en son sein le personnage de Morgan.) C’est donc en partie sous sa supervision que travaillera la nouvelle showrunner, Angela Kang, scénariste de plusieurs épisodes dont une bonne partie des finale.

The Walking Dead : Angela Kang et Norman Reedus

Angela Kang et Norman Reedus

Un changement qui pourrait s’annoncer somme toute agréable pour une série dont le contenu en surprises s’est tellement asséché lors des dernières saisons qu’elle semble copier l’état de délabrement avancé de sa toujours impressionnante galerie de morts-vivants.

Si ces derniers revêtent de plus en plus l’aspect général d’une fosse septique ambulante, ils n’en constituent pas moins un danger de moins en moins pesant dans les scénarios qui privilégient le combat psychologique de sa galerie de personnages complètement bullet-proof face aux Sauveurs de Negan – probablement le seul ressort de scénario dont on attend encore qu’il rebondisse pour nous tenir en haleine.

Negan (Jeffrey Dean Morgan) dans The Walking Dead

Alors que la série va reprendre le 25 février prochain, les attentes sont lourdes autour de The Walking Dead, au point que les responsables de la chaîne ont abordé encore récemment la possibilité que cette dernière s’arrête dans un futur proche. Pour l’heure, ce ne sont pas les choix privilégiés par les équipes en charge de la saison 8 qui vont réconcilier les fans (du comics et de la série) avec les mésaventures de Rick Grimes. La polémique a enflé drastiquement après la diffusion du dernier épisode en date, qui condamnait purement et simplement le personnage de Carl à une mort plutôt inévitable – lui qui semblait, comme ses congénères à l’écran, stagner dans les miasmes d’une inaction abêtissante. Sans oublier une pétition de fans (presque 80.000 signatures, tout de même) pour l’éviction de Scott Grimple, manifestement pas tombée dans l’oreille d’un sourd.

Les dirigeants d’AMC seraient-ils plus à l’affût des retours de fans qu’un Daryl en zone zombifiée ?

Quoi qu’il en soit, on garde l’arbalète en joue.