Quentin Tarantino est devenu le dernier réalisateur de prestige en date à donner son avis sur les films de superhéros, seulement pour retrouver ses commentaires contrésTarantino ne considère pas les acteurs du MCU comme des stars et se fait rembarrer par Shang-Chi sur Twitter.

Dans une interview avec Tom Segura pour son podcast 2 Bears 1 Cave, Tarantino a été interrogé sur les films Marvel.

"Je ne les aime pas. Non. Je ne les déteste pas. Mais je ne les aime pas. Je veux dire, je faisais la collection des comics Marvel quand j'étais enfant. Dans un certain sens, si ces films étaient sortis lorsque j'avais 20 ans, je serais tellement heureux et à fond dessus. [Mais] ils n'auraient pas été les seuls films réalisés, ils y auraient eu eux et d'autres films à côté. J'ai presque 60 ans donc je ne suis pas vraiment excité à leur propos."

Si son avis sur les films est plutôt clair, bien qu'il s'agisse peut-être d'une question d'âge ou d'époque, il soulève le fait qu'il est plus dérangé par le manque de diversité dans le paysage cinématographique actuel.

"Ce qui me fait grincer des dents c'est que ce sont les seuls films qui semblent être réalisés. Et ils sont les seuls films qui semblent soulever un minimum d'engouement de la part des spectateurs ou même des studios qui les produisent... Donc, c'est juste le fait qu'ils représentent l'entièreté de l'ère actuelle du cinéma. Il n'y a pas vraiment de place pour autre chose. C'est ça mon problème. C'est un problème de représentation."

Rappelons que Tarantino avait déjà sensiblement fait comprendre sa position sur la question après avoir vu Top Gun: Maverick en précisant qu'il était notamment content de voir un genre de film qu'il pensait pour ainsi dire disparu.

Le réalisateur, qui se retira de la scène à la suite son prochain projet, conclut en pointant du doigt que cette "Marvelisation" du cinéma aurait d'après lui des répercussions sur les acteurs et leurs carrières.

"Une partie de la Marvelisation d'Hollywood est que vous avez tous ses acteurs qui sont devenus connus en jouant ces personnages. Mais ils ne sont pas des stars de cinéma. Captain América est une star. Thor est une star. Je ne suis pas la première personne à dire ça. Je pense que ça a été dit un million de fois mais ce sont les personnages de la franchise qui deviennent des stars."

Il continue son raisonnement avec l'exemple de Sandra Bullock.

"En 2005, si un acteur apparaissait dans un film qui fonctionnait aussi bien que ceux de Marvel actuellement, l'acteur devenait une légende absolue. Les gens se renseignaient sur eux, ils l'adoraient et voulaient le voir dans d'autres projets. Tout le monde pensa que Sandra Bullock était incroyable dans Speed. Tout le monde tomba amoureux d'elle... Ils étaient heureux à l'idée de la voir dans d'autres choses. Ce n'est plus le cas maintenant. On veut continuer de voir l'acteur jouer Wolverine ou rien."

Si Tarantino n'est pas le premier réalisateur à donner son avis sur le cinéma actuel et les films de superhéros, et ce malgré l'engouement que ce genre de critique sur les fans de la communauté, il a également eu droit à une réponse haute en couleur de Simu Liu, l'acteur principal de Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux.

"Je suis en admiration face à leur [Tarantino et Scorsese] génie de réalisateurs. Ce sont des auteurs transcendants. Mais ils ne se tournent pas vers moi ou n'importe qui. Aucun studio n'est ou ne sera parfait. Mais je suis fier de travailler avec un studio qui fournit des efforts constants pour améliorer la diversité à l'écran en créant des héros qui donne du pouvoir et inspire des personnes de toutes les communautés. J'aime beaucoup l'"Âge d'Or" aussi... mais il était aussi très blanc."

Sources : The Hollywood Reporter, 2 Bears 1 Cave

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter