À moins d’un mois de la sortie dans les salles, John Williams vient tout juste de terminer l’enregistrement de la bande originale de Star Wars IX : l’Ascension de Skywalker.

À 87 ans dont 65 ans à composer les musiques de très nombreux films, récompensé par 5 Oscars, 4 Golden Globes, 7 BAFTA Awards et 21 Grammy Awards, une nouvelle page de tourne dans la longue et prestigieuse carrière de John Williams. Le compositeur a donc terminé la production du dernier film de la saga Skywalker dont il aura composé les bandes originales des trois trilogies depuis 1977 ainsi que ses nombreux thèmes devenus cultes et ayant participé à l’immense succès de la franchise.

Si on imagine que nous découvrirons de nouveaux thèmes dans cet Épisode IX, John Williams se paiera le luxe de pouvoir utiliser le vocabulaire musical si riche de la saga, où chaque élément, chaque sensibilité ont leurs notes qui y sont associées. Au point de permettre d’approfondir la psychologie et le caractère de certains personnages. Rien que dans la dernière trilogie, nous citerons le thème de Rey, dont l’ouverture colle avec l’emblématique Force theme, indiquant la connexion de l’héroïne avec la Force, ou le thème de Rose dont les premières mesures sont celles de la Force en majeur, exprimant l’espoir incarné par le personnage.

John Williams fait partie de ces compositeurs réfléchissant énormément aux liens entre les éléments du film, les leitmotiv, la texture et les instruments qui y sont associés. Dans cette trilogie, si le travail harmonique est toujours aussi riche, le travail rythmique est extrêmement mis en avant (dans Le Dernier Jedi particulièrement), contrebalancé par des envolées de notes légères jouées avec des instruments inédits dans la saga, comme le célesta, par exemple.

L’attente est donc grande pour nouvelle mais dernière BO, grand final d’un language musical en permanente construction depuis plus de quarante ans.

Star Wars IX : l’Ascension de Skywalker, au cinéma le 18 décembre 2019.

À lire aussi

.