Star Wars: The Jedi Path

Depuis la sortie de Star Wars VIII : Les Derniers Jedi, Rian Johnson ne cesse de se justifier et expliquer les scènes qui divisent le plus les fans.

Attention, cet article dévoile des éléments importants des Derniers Jedi.

Parmi celles-ci, la séquence dans la dernière partie du film sur la planète sur Crait. Luke y apparaît pour affronter Kylo Ren et laisser le temps  à la Résistance d’échapper au Premier Ordre. Ce n’est en fait pas Luke, mais une projection créée par Luke lui-même en se servant de la Force, alors qu’il est resté sur la planète Ahch-To. L’effort est tel, qu’épuisé, Luke meurt et son corps disparaît, de la même manière qu’Obi-Wan et Yoda avant lui.

Un Jedi qui projette une image de lui-même à l’autre bout de la galaxie pour une confrontation au sabre-laser, l’idée passe mal chez certains. Au point que Rian Johnson a dû s’expliquer plusieurs fois là-dessus. Mais pour beaucoup, cette prétendue nouvelle utilisation de la Force n’est pas canon, car jamais observée précédemment dans les films, que ce soit dans la trilogie originale ou même la prélogie.

Mais le réalisateur du huitième épisode de la saga n’a pas dit son dernier mot. Et c’est sur Twitter qu’il répond une fois pour toute aux critiques sans le moindre commentaire, mais avec des photos. Celles de sa bibliothèque.

https://twitter.com/rianjohnson/status/954398119185256449

https://twitter.com/rianjohnson/status/954398199694770176

https://twitter.com/rianjohnson/status/954398249346936833

Il zoome ensuite sur plusieurs livres, tous consacrés à Star Wars. Puis il se concentre sur un livre en particulier, The Jedi Path (Le manuel du Jedi). Johnson ouvre le livre au chapitre Techniques Avancées de la Force, et zoom sur un paragraphe en particulier.

https://twitter.com/rianjohnson/status/954398324760563712

https://twitter.com/rianjohnson/status/954398403986731008

« Doppelganger, ou Similfuturus, permet à un Jedi de créer une réplique éphémère de lui-même ou d’un objet externe qui est visuellement indiscernable de l’objet réel. Ceux qui ont perfectionné cette capacité peuvent créer des fantômes de toute personne de leur choix ou un tour un ennemi à voir plus d’objets, tels que des droïdes, que ce qui est réellement présent. »

Voilà donc où Rian Johnson a puisé son idée. En dévoilant cet extrait tiré d’un ouvrage officiel, le réalisateur espère enfin clôturer le débat, sur ce sujet en tout cas, et faire la paix avec une partie des fans avant de construire la nouvelle trilogie qui suivra.

À lire aussi

.