Il y a deux mois de ça, Scarlett Johansson attaquait Disney en justice concernant sa rémunération pour Black Widow. En effet, son contrat stipulait que l'actrice devait être rétribuée par rapport à l'exploitation du film au cinéma, alors seul support évoqué, mais la firme américaine a décidé après coup que le film sortirait également sur sa plateforme Disney+.

Au cours des deux mois d'allers-retours entre les avocats des différentes parties, il avait été établi du côté de l'actrice que le montant du préjudice s'élevait à près de 50 millions de dollars de manque à gagner (près de 43 millions d'euros donc). Soutenue par de nombreuses personnalités et une médiatisation importante de son combat contre Mickey, l'interprète de Black Widow a donc finalement eu gain de cause, à titre personnel, mais également amené Disney à revoir sa copie pour les contrats à venir.

Le PDG de Walt Disney Company, Bob Chapek est resté sur sa position en expliquant que la pandémie a beaucoup joué et que cette décision était nécessaire, précisant que le film aura rapport 60 millions de dollars dans le monde grâce aux achats via l'offre Disney+ Premier Access, ajouté aux 379 millions gagnés grâce au box-office mondial. Il a également profité de la communication autour des chiffres (fait assez rare pour être noté) pour donc rappeler que la pandémie les a amené à réévaluer les accords passés avec les talents. Evidemment, il n'a à aucun moment clairement cité Scarlett Johansson, mais il a évoqué une remise à plat, précisant qu'ils prendront le temps de réfléchir à tout cela lorsqu'ils feront les prochaines offres, en veillant à bien planifier et intégrer ce nouveau mode de diffusion hybride aux contrats.

A noter toutefois que d'après des sources proches du site Deadline, Scarlett Johansson se serait donc apaisée après qu'un accord de près de 40 millions de dollars ait été trouvé et signé. Sans évoquer de chiffres l'actrice se dit satisfaite.
"Je suis contente que nous ayons pu régler nos différends avec Disney. Je suis incroyablement fière du travail que nous avons réalisé ensemble au fil des années et j'ai adoré ma relation de création avec l'équipe. Je suis impatiente de continuer notre collaboration dans les prochaines années."

De son côté, Alan Bergman, le président de Walt Disney Studios a déclaré :
"Je suis ravi que nous ayons sur trouver un arrangement mutuel avec Scarlett Johansson au sujet de Black Widow. Nous apprécions sa contribution au Marvel Cinematic Universe et sommes impatients de travailler ensemble sur de nombreux projets à venir, incluant La Tour de la Terreur basé sur une attraction Disney".

Bref, tout est bien qui finit bien au royaume de Mickey.

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Calendrier Cinéma