Après le départ de James Lucas Jones cet été, Oni-Lion Forge retrouve une tête dirigeante en la personne du très expérimenté Hunter Gorinson (Valiant, Bad Idea, Boom!). Le nouvel arrivant aura fort à faire chez ce petit éditeur traversé de nombreuses secousses ces derniers temps.

Après la fusion d'Oni Press et de Lion Forge sous la bannière de la société Polarity de David Stewart II en 2019, James Lucas Jones, figure d'Oni, était resté directeur de la publication et s'était vu octroyé le titre de président de la nouvelle structure, Oni-Lion Forge Publishing Group (OLFPG). Il avait même récupéré les fonctions de rédacteur en chef début 2020 après le départ de Sarah Gaydos.

Pourtant, alors que cette cheville ouvrière de la société préparait le 25e anniversaire d'Oni Press, elle a était retiré sans ménagements de l'organigramme au début de cet été par la maison-mère Polarity. Jones a été suivi par Charlie Chu (responsable des éditeurs), Alex Segura (vice-président des ventes et du marketing), Henry Barajas (responsable des ventes), Amanda Meadows et Jasmine Amiri (éditrices).

Un délestage salarial qui tomba assez mal. Le manque de personnel a entraîner l'annulation du stand Oni-Lion Forge au San Diego Comic Con en juillet 2022. Une ancienne éditrice de Lion Forge et freelance pour Oni, Christina Stewart (ou Steenz), a également mis les pieds dans le plat en pointant des retards dans les paiements des royalties due apparemment à la désorganisation au sein de l'entreprise.

Cerise sur le gâteau, l'éditeur a également était au cœur de poursuites judiciaires. Enclenchées par des politiciens de l'état de Virginie, ces poursuites visaient le roman graphique Gender Queer de Maia Kobabe, publié par Oni et accusé d'obscenités. Bien heureusement, la procédure a été annulée, même si l'autobiographie graphique de Kobabe reste particulièrement contestée, notamment dans certaines écoles d'états conservateurs (à l'image de Maus récemment).

Il fallait donc une nouvelle tête pensante. Hunter Gorinson a notamment fait ses classes chez Valiant où il fut responsable du marketing et des relations publiques. Il a également travaillé dans la production audiovisuelle au travers de Hivemind (The Witcher, The Expanse) et Allnighter. Il revint ensuite aux comic-books chez Bad Idea puis Boom! Studios qu'il vient donc de quitter pour rejoindre OLFPG dont il sera le président et le directeur de la publication.

Hunter Gorinson

Source : Comicsbeat

Oni Press

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter