La Phase 4 du Marvel Cinematic Universe vient enfin de débuter par la très attendue série Disney+ WandaVision. Avec de nombreux projets présentés pour le cinéma et la télévision, Marvel Studios va étendre son expansion pour plusieurs années. Les différentes annonces laisseraient penser que le Multivers sera (enfin) au centre des prochaines intrigues de nos héros préférés. Cette trame narrative déjà bien implantée dans les comics peut être un bon choix à plusieurs conditions. C’est l’occasion de se demander pourquoi, d’après nous, l’introduction du Multivers est une bonne idée pour le futur du MCU.

Article garanti sans spoiler sur WandaVision

Ouvrir le champ des possibilités

Après plus de 23 films, Marvel Studios va continuer de nous présenter les aventures de nombreux héros connus ou non. L’occasion d’explorer un peu plus la psyché de certains d’entre eux à travers des histoires plus intenses et plus « personnelles ». Et quoi de mieux que le Multivers pour cela ? En effet, cette trame narrative pourrait permettre à certains personnages de se confronter à des versions différentes d’eux-mêmes mais qui auraient pris des chemins différents.

Ainsi, les scénarii permettraient un regard un peu plus extérieur des personnages sur leurs choix. Les différentes directions qu’ils ont pris durant leur carrière serait un point d’entrée intéressant. Qu’aurait fait Tony Stark s’il avait pu empêcher Ultron d’être créé ou Steve Rogers s’il savait déjà que le S.H.I.E.L.D. était corrompu ? Evidemment ces concepts seront explorés à travers la série What If…? mais sans le prisme des personnages que nous suivons dans le MCU. Et le Multivers peut mettre en exergue plus régulièrement ces situations.

De plus, malgré un succès faramineux, quelques voix s’étaient élevées pour dénoncer un certain manque d’originalité des productions super-héroïques. Le Multivers serait un moyen d’explorer des possibilités nombreuses et nouvelles avec des méchants bien plus complexes que le simple besoin de tout détruire, à l’image du Caïd dans Spider-Man : New Generation qui désire principalement retrouver son amour disparu. Les conséquences pourraient avoir bien plus de répercussions dans un univers ou dans un autre. Les héros ne sortiraient pas toujours gagnants. Dans un autre style, le Multivers pourrait introduire des univers dystopiques à l’image des Watchmen de DC Comics, pour ne citer que l’un des plus connus.

Calquer la réussite papier

Depuis plusieurs décennies, le Multivers a été régulièrement exploré dans les comicbooks, que ce soit de la part de la Maison des Idées ou de la Distinguée Concurrence, avec plus ou moins de réussite… Plus récemment, nous pouvons souligner les excellents Spider-Verse (et sa suite Spider-Geddon) où Spider-Man rencontre des doubles de lui-même avec leurs propres caractéristiques ou encore FlashpointFlash créé une réalité alternative en retournant dans le passé. Comme nous l’avons déjà souligné, les possibilités d’explorer le Multivers sont très nombreuses.

Mais n’oublions pas que multiplier les univers parallèles a de bons et de mauvais côtés. Par exemple, Marvel a créé l’univers Ultimate (Terre-1610) à l’aube du troisième millénaire afin d‘attirer de nouveaux lecteurs sans devoir se confronter en permanence à plusieurs décennies de continuité. Le succès a été rapidement au rendez-vous avec des versions modernisées des héros que nous connaissons. Mais la complexité des différents univers Marvel a pu rebuter certains lecteurs. La Maison des Idées a alors développé l’arc Secret Wars en 2015 : tous les univers entrent en collision et disparaissent les uns après les autres. Fatalis sauve ce qu’il peut en créant Battleworld. A l’issue de la saga, Reed Richards et sa famille recréent la Première Terre (nouveau nom de la Terre-616) où le meilleur de chaque univers est réuni en prenant en compte la continuité. Les univers parallèles réapparaissent petit à petit par la suite mais cela reste un point d’entrée intéressant pour les néophytes.

Il faudrait voir comment Marvel Studios et Disney pourraient transposer cela à l’écran sans perdre les non-initiés en cours de route. La Maison des Idées a souvent prouver que calquer un concept papier pouvait s’avérer payant à l’écran. Du côté de la concurrence, le méga crossover Crisis on Infinite Earth de l’Arrowverse a énormément fait parler de lui lors de sa diffusion, sans vraiment être un échec ni une très grande réussite. Le concept était très intéressant, principalement car DC possédait déjà de nombreux univers différents. Marvel pourrait alors s’en inspirer avec les univers des autres studios.

Intégrer des personnages provenant d’autres productions

Marvel Studios a récemment annoncé des productions à venir centrées sur l’univers des Mutants ou sur les Quatre Fantastiques après que Disney ait racheté la 20th Century Fox. Mais il y a une question qui taraude tout le monde : comment Marvel va expliquer l’apparition de ces personnages dans le MCU ? Tout comme les Defenders de Netflix, récupérer ces droits s’accompagne d’un passé important via diverses productions.

Alors évidemment plusieurs options s’offrent au studio : soit Marvel efface tout et recommence, soit Marvel assume ce qui a déjà été fait et assure la continuité des personnages en considérant que cela fait parti du MCU, soit Marvel assume les histoires précédentes mais en expliquant que cela vient d’un univers parallèle. Ainsi l’introduction du Multivers peut leur permettre de faire revenir certains personnages importants comme Wolverine (par Hugh Jackman) ou Deadpool (par Ryan Reynolds). Le public continuera à suivre des personnages qu’il apprécie et connaît déjà.

A cela, il faut bien évidemment prendre en compte l’univers autour de l’Homme-Araignée détenu par Sony Pictures. Lors de la production de Captain America : Civil War, un deal important est conclu entre Marvel et Sony pour introduire Peter Parker dans le monde des Avengers. Par la suite, nous aurons eu droit à deux nouveaux opus Spider-Man. Sans revisiter une énième fois l’origin story du héros, les deux studios ont réussi à proposer une version rajeunie de Spider Man en laissant de côté les 5 films précédents. Preuve qu’il n’est pas forcément nécessaire de reprendre ce qui a déjà été fait. Mais Homecoming 3 (nom provisoire) pourrait changer la donne en introduisant le Spider-Verse et donc les versions de Tobey Maguire et Andrew Garfield.

Permettre à Sony de récupérer Spider Man à tout moment

Depuis l’été 2019, le deal entre Marvel Studios et Sony est devenu très fragile. Il est fort probable que le nouveau contrat soit bien plus solide que le précédent. Mais pour nous, les fans, la peur de voir disparaître Spider Man du MCU reste présente. Même si le débat fait rage pour déterminer qui est le meilleur Spidey, Tom Holland reste très apprécié et ses films sont d’énormes succès (les chiffres parlent pour eux). D’autant plus que le voir évoluer aux côtés des Avengers est un vrai petit plaisir que permet l’univers partagé de Marvel.

De son côté, Sony a également développé son univers autour de l’Homme-Araignée avec Venom ou encore Morbius prochainement. Il est possible que ces films se déroulent eux aussi dans le MCU mais seul l’avenir nous le dira. En attendant d’y voir plus clair, le Multivers permettrait de rapatrier Spider Man et les autres productions de la firme d’origine japonaise à la fin du contrat. Pour les fans, ce serait l’occasion de continuer à regarder Tom Holland voltiger de building en building dans les rues de New York pendant plusieurs années. Sony continuerait alors son univers partagé dans son coin sans tout recommencer à nouveau.

Sortir certaines productions (honteuses) du canon

Le succès de Marvel Studios repose évidemment sur son univers partagé inédit pour l’époque. Admirer les aventures de nos héros en solo avant de les voir s’entraider dans des productions « réunions » est une véritable réussite commerciale. Après avoir explosé tous les records avec la sortie au cinéma d’Avengers, Marvel a souhaité continuer à capitaliser en développant encore plus d’oeuvres.

Ce fut notamment le cas via Marvel Television qui a créé plusieurs programmes issus des comics : Agents of S.H.I.E.L.D., Agent Carter, Runaways, Cloak and Dagger, les séries Netflix ou encore la mitigée série Inhumans… Et c’est bien cette série qui nous intéresse dans le cas présent. Car Marvel ne l’assume pas vraiment… Les relations entre Kevin Feige, patron de Marvel Studios, et Jeph Loeb, patron de Marvel TV, ont été très tendues et cela explique en partie l’échec (voulu ?) de la série sur la famille royale inhumaine. Le Multivers pourrait alors être une excellente porte de sortie à ces séries en arguant qu’elles appartiennent à un univers différent du MCU. Marvel Studios serait à même de développer de nouvelles intrigues sur ces personnages en les recastant ou non.

Inhumans

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Calendrier Cinéma