Alors que Matrix Résurrections commençait à se faire doucement oublier du public, une nouvelle actualité autour du film fait surface. En l'occurrence, il s'agit d'une plainte portée par Village Roadshow Entertainment Group à l'encontre de Warner Bros.

La raison : Warner Bros. aurait délibérément diffusé Matrix Résurrections sur sa plateforme de streaming HBO Max le jour de sa sortie en salle. Si la logique ici appliquée semble correspondre à la stratégie adoptée depuis un certain temps maintenant, Village Roadshow affirme que la Warner l'aurait fait tout en ayant conscience que cela nuirait aux résultats de l'exploitation du film en salle.

Difficile de ne pas donner raison au plaignant tant Matrix Résurrections a fait un flop au box-office. Village Roadshow a co-produit les quatre films de la saga Matrix et s'attendait à des chiffres nettement supérieurs, considérant donc que la mise à disposition du film sur la plateforme en parallèle a nuit à son succès dans les salles obscures. La compagnie va jusqu'à argumenter que "le seul intérêt pour Warner Bros. d'avancer la date de sortie de Matrix Résurrections était de créer un besoin désespéré de s'abonner à HBO Max Premium en fin d'année pour avoir accès au blockbuster, sachant pertinemment que cela décimerait les recettes du film au box-office et priverait Village Roadshow de tout avantage économique dont WB et ses affiliés bénéficieraient, en particulier par rapport à une sortie en salle exclusive en 2022."

Matrix Resurrections a généré 153,44 million de dollars dans le monde, dont 37,24 million sur le sol américain. Pour le moment, la somme demandée par Village Roadshow en dédommagement est inconnue.

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter