Alors que nous avions eu droit à de premières images récemment, Marvel Studios vient enfin de dévoiler la première bande-annonce de EternalsLes Éternels dans la langue de Molière. Après Black Widow le 7 juillet et Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux le 1er septembre, le studio de Kevin Feige nous donne donc rendez-vous le 3 novembre 2021 pour découvrir le film adapté des comics de Jack Kirby. Et si le mystère entourant ces êtres surpuissants reste entier, nous pouvons tout de même en apprendre davantage sur eux grâce aux séquences présentées. Que faut-il retenir de ces images ?

Un film différent du MCU

Tout d'abord, il semble évident que le film se tiendra à l'écart du MCU, tant scénaristiquement qu'artistiquement. Marvel Studios a en effet choisi de confier la mise en scène à la récemment oscarisée Chloé Zhao (Nomadland) et cela se ressent par une atmosphère plus intimiste et sobre. Les premières images de la bande annonce font quelque peu penser à Nomadland et cela n'a probablement rien d'une coïncidence. Afin d'apporter ce côté indé, la réalisatrice chinoise s'est entourée de Ben Davis, directeur de la photographie expérimenté et déjà vu chez Marvel avec Les Gardiens de la Galaxie, Captain Marvel ou des productions plus modestes comme Three Billboards : les Panneaux de la Vengeance.

Côté scénario, le film semble aussi se passer dans un environnement différent et bien loin du reste des Avengers. Si la séquence finale rappelle que l'histoire se déroulera bien dans le même univers que Iron Man ou Captain America, Ajak (Salma Hayek) rappelle qu'"à travers les années, nous n'avons jamais interféré. Jusqu'à maintenant."

La mythique cité de Babylon et ses jardins suspendus ?

Vivons heureux, vivons cachés ?

Alors pourquoi n'avons-nous jamais croisés les Éternels depuis tout ce temps dans le MCU ? La "famille" d'Ikraris (Richard Madden) et Circé a toujours vécu cachée du commun des mortels, comme de simples observateurs de l'évolution humaine et n'agissant qu'en tant que guide indirect, comme lorsque cette dernière abreuve les plantations des premiers Hommes. Nous retrouvons également le personnage de Gemma Chan à travers différents âges depuis une cité antique – probablement la mythique Babylon qualifiée de "merveille" – jusqu'à une ville moderne, mêlée à la foule et quasiment incognito.

Le film permettra d'entrevoir des centaines - voire des milliers - d'années d'existence du MCU. Durant la découverte de ces différentes timelines, il nous sera possible de comprendre ce qu'ont fait les Éternels à l'écart des super-héros et des menaces d'ordre mondiale ou galactique. Car on serait en droit de se demander où ils se trouvaient lorsque les nazis ont voulu conquérir l'Europe, quand Ultron a menacé d'éradiquer les humains ou encore quand Thanos a fait disparaître la moitié de l'univers. Encore une fois, il semble qu'ils n'aient pas voulu intervenir à la lumière, se contenant d'agir dans l'ombre et laissant le champ libre aux Avengers.

Une menace nuageuse

Dans les comics, les Éternels combattent principalement les Déviants. Ces deux races ont été créés génétiquement par les Célestes, des êtres cosmiques surpuissants pouvant s'apparenter à des dieux. Les Déviants – dont fait parti Thanos – ont choisi une voie plus malveillantes à l'opposé de leurs cousins Éternels et comptent dans leur rang le puissant Kro, qui a eu une liaison avec Théna (Angelina Jolie). Le synopsis officiel du film confirme qu'une opposition aura lieu entre ces deux factions même si aucune image ne nous a montré sous quelle forme cette menace sera représentée.

En revanche, on peut y voir un gros nuage noir se dessinait lorsque Circé est aux côtés de Dane Whitman alias le Chevalier Noir (Kit Harrington), seul personnage principal humain présent dans la bande annonce. Ce nuage représente-il les pouvoirs d'un Déviant ou le retour des Célestes sur Terre pour mettre fin à la guerre Éternels / Déviants ? Difficile à dire pour le moment mais la menace semble sérieuse et suffisamment importante pour que nos héros sortent de l'ombre dans laquelle ils s'étaient tapis depuis tant d'années. Leur volonté de préserver le monde des humains sera sans aucun doute prépondérante face à un danger qu'ils ont probablement déjà croisé dans le passé (l'éruption du volcan pourrait être causée par une Céleste ou un Déviant).

Enfin, ces premières images nous ont permis d'avoir un aperçu de quelques unes des capacités des héros comme la super-vitesse utilisée par Makkari (Lauren Ridloff), la lévitation ou encore la capacité de combiner leurs pouvoirs lorsqu'ils sont trois. N'oublions pas non plus, la love story entre Ikarrus et Circé, qui sera centrale dans l'évolution des personnages et des enjeux du film.

Quoi qu'il en soit, nous avons hâte de découvrir de nouvelles images dans de futures bandes-annonces afin d'en apprendre davantage.

Les Éternels au cinéma le 3 novembre 2021, avec également au casting Kumail Nanjiani (Kingo), Bryan Tyree Henry (Phastos), Lia McHugh (Sprite), Don Lee (Gilgamesh) et Barry Keoghan (Druig).

Jon Snow aurait-il peur d'un changement de météo ?

Les Eternels savent également utiliser le Pouvoir des Trois

Ikarris (Richard Madden) et Circé (Gemma Chan) in love

La menace des Célestes pèse-t-elle sur la Terre ?

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Calendrier Cinéma